Yellowstone 1/2 … Du 22 au 25.08.14

Suite à notre entrée aux USA et après avoir fait quelques réserves pour la semaine à venir, nous avons pris le chemin du parc national de Yellowstone. Ce lieu, très prisé pour sa géologie et sa faune, n’est autre que la plus grande réserve de magma au monde, juste sous une fine couche de croute terrestre. Il dormirait une telle quantité de magma que si le volcan se mettait en plaine activité c’est l’ensemble de la vie telle qu’on la connait aujourd’hui qui serait menacée. Mais pas de souci, il ferait éruption 1x/650’000 ans environ, le dernier datant d’il y a quelques 640’000ans (Oups) !

Nous nous sommes rendu vers l’entrée Nord-Est, le vendredi, mais avons fait une dernière nuit en sauvage car il était trop tard pour passer le col se situant à 3650m d’altitude. De plus, nous sommes arrivés avec une température surprise : 0°C ! Oui Oui, vous m’avez bien lu. La nuit a dû être en dessous du zéro et nous nous sommes réveillés avec 14.5°C dans Rhino. Il faut dire que nous refusons de chauffer car cela consomme du gaz, pollue et coute cher, alors que nous pouvons additionner un sac de couchage au duvet habituel.

Donc, le samedi matin, nous avons pris la direction du col du Beartooth. Peu avant le sommet, nous avons rencontré 2 américains interpellés par notre véhicule. Quand nous leur avons dit que nous venions de Suisse, leur première réaction aura été celle-ci : « From Switzerland ! Where there is shot matches! » En gros, là où vous tirez au fusil pour faire des concours ! Nous fûmes déconcertés, mais non surpris… Parenthèse mise à part, les américains semblent super accueillant et forts sympathiques. Un peu plus haut, aux environs du col, un épais brouillard se mis sur notre route, avec en prime de la neige. Oui, vous m’avez bien lu encore une fois… de la neige au mois d’aout. Renseignements pris, même les rangers semblaient ne pas avoir vu cela de toute leur carrière.

Neige (1280x489)

Comme nous étions relativement tôt dans la matinée, lorsque nous avons traversé la Lammar Valley, nous avons eu beaucoup de chance dans l’observation d’animaux : Bisons par troupeau de 40 unités, Pronghorn (que nous avons décidé d’appeler des culs-blancs), des élans, un Bald Eagle, des Cerfs, un Osprey et des Grues (oiseaux). Tout ce spectacle grandiose nous a offert un accueil des plus inimaginables ! Nous ne nous attendions tellement pas à voir tout cela que les réjouissances ont été encore plus fortes. En milieu de journée, nous sommes arrivés au camping de Mammoth Hot Springs. Là, les élans se baladaient entre les places de bivouac et nous devions nous méfier en sortant de Rhino, car ils pouvaient se trouver juste là, sous notre nez. A cette période de l’année, le mâle peut se montrer agressif pour protéger ses femelles et sa descendance. Depuis notre arrivée dans le parc, nous revêtons des habits chauds, car il ne fait guère plus de 10°C.

Mammoth hot springs (1280x869)

mammoth (1280x850)

mammoth2 (1280x850)

Lamar valley (1280x765)

Le lundi matin, nous avons été faire la visite des Mammoth Hot Springs, sources chaudes en terrasse faites de carbonate de calcium. Cette visite est très touristique, comme tout le parc de Yellowstone. Mais lorsque vous découvrez les paysages, vous comprenez pourquoi ! Les bassins et monticules créés par la solidification du carbonate de calcium, dissolu dans l’eau de source remontant à la surface par fissuration des couches terrestres sous la pression de celle-ci lorsque le magma la fait monter en température, et absolument hallucinant. Vous y trouvez des dégradés de couleur, du blanc à l’orange-brun. La faible profondeur des bassins, de 0,5 à quelques centimètres, offre des reflets somptueux. Durant cette balade, nous avons rencontré un couple de brésiliens, eux-aussi voyageant à travers le continent américain. Nous avons échangé durant une trentaine de minutes, et ils nous ont amené une mauvaise nouvelle concernant l’Amérique centrale. Le diesel  serait beaucoup trop soufré, à un tel point que des français auraient cassé leur moteur. Eux-mêmes, équipés d’un moteur euro5 comme nous, ont eu quelques frayeurs. Rien que pour le Nicaragua, ils ont du faire nettoyer 3 fois leur moteur car ils avaient l’impression de tirer un coup de fusil à chaque passage d’un piston !

mammoth 2eme (1280x850)

mammoth 2eme2 (1280x850)

mammoth 2em

D’ailleurs, je profite de cet article pour solliciter votre aide. Avec un moteur euro5 comme le nôtre, est-ce que quelqu’un sait ce qu’il est possible de faire pour le préserver dans ces conditions ? Ou quelqu’un sait s’il existe un adjuvant efficace pour abaisser le sulfure présent dans ce type de carburant ?

Sinon, en fin d’après-midi, nous avons pris la route pour choisir un camping un peu plus centré dans le parc, de manière à pouvoir circuler facilement dans celui-ci. A peine étions-nous arrivés et avions-nous trouvé une place plate et assez grande pour Rhino que nous apercevions un camping-car européen arriver. Et quelle surprise… C’était Thomas, Sandra et Charlie (des Nomades d’un jour) ! Nous avions passé un week-end avec eux lors de notre rencontre de Tour du mondistes au jura français. Nous savions que nous allions les voir à nouveau, quelque part en Amérique du Nord. Mais se tomber dessus, sans rien organiser, par le plus grand des hasards, c’est juste incroyable ! Si nous avions prévu de passer 6 jours dans ce camping, eux devaient ne rester qu’une nuit. Ils ont décidé de s’arrêter 4 nuits… et ce fut génial. Mais déjà, pour débuter, nous avons passé une soirée ensemble, fort sympathique.

Norris (1280x942)

10 réflexions sur “Yellowstone 1/2 … Du 22 au 25.08.14

  1. pas vu d’ours ? quand je vous vois habillé avec les anoraks , ca me gele , j’attends pas ça avec impatience , en ce moment il fait beau un debut de septembre super !!!!!!!! Je vois que tout va mieux , je vais noté pour le carburant car mon beauf a une station service !!!!!! Bisous a vous tous Lili

  2. Oh mais déjà finis.la lecture.C est comme un livre que l on dévore. Espère que les enfants vont bien et que les leçons d école sont pas trop difficile avec toutes ces belles choses.à découvrir!!! Belle soirée. Et.un Gros. Gros bisou tout chaud pour vous réchauffé

    • Coucou

      tout le monde va bien merci ! L’école se passe bien mais effectivement pas toujours facile de s’y tenir ! On se responsabilise quand meme !

      Bisous

  3. Michael, j’ai mis sur Facebook un lien concernant le gasoil. Je me renseigne encore. Gros becs à vous 5. C’est toujours un moment de plaisir lorsque l’on vous lit.

  4. Hello la petite famille :-)) c’est génial de vous suivre et de faire le voyage  »avec vous » :-))

    Pour le carburant … voici une info sur le processus au Canada / Etats-Unis, mais je doute que tu aies le matériel nécessaire…
    Mais je vais aussi me renseigner auprès d’un ami qui en connait un rayon…. Gros becs à vous 5 et  »bon vent »…

    Il y a de l’incertitude quant à l’impact que pourrait avoir la norme de 15 ppm de soufre sur le pouvoir lubrifiant du carburant. D’après certains éléments de preuve, le procédé classique utilisé pour éliminer le soufre du carburant diesel, l’hydrotraitement, peut modifier le pouvoir lubrifiant selon l’importance du traitement et les caractéristiques du brut. Étant donné que les raffineurs miseront probablement sur l’hydrotraitement pour respecter la limite imposée relativement au soufre, il pourrait y avoir une diminution de la concentration des composantes du carburant diesel qui contribuent à assurer un pouvoir lubrifiant adéquat. Par conséquent, le pouvoir lubrifiant de certains lots de carburants pourrait être plus faible comparativement aux niveaux actuels, ce qui nécessiterait un emploi accru d’additifs lubrifiants dans le carburant diesel routier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s