L’extrême Sud de la péninsule de Basse-Californie. Du 14 au 21.11.2014

Si la première semaine au Mexique fut un peu laborieuse, la deuxième a plutôt bien débuté, avant de trébucher, puis de se relever. A La Paz, samedi matin, nous avons profité de nous rendre chez TMC (transport maritime de Californie) pour vérifier les prix du ferry devant nous mener sur le territoire principal du Mexique, à Mazatlan exactement. Nous avons profité de réserver dans une dizaine de jours afin de nous fixer une limite pour nous rendre de l’autre côté. Nous donnerons bientôt les détails de la traversée dans un fichier Excel en préparation concernant les infos pratiques « traversées ».

Ensuite, nous nous sommes rendus dans la Punta Arenas de la Ventana. Décrite par Nath et Jean comme très agréable, nous avons choisi de suivre leurs conseils. Nous nous étions équipés du guide du « petit futé » pour les USA et le Mexque aussi. Bien que nous ayons été satisfaits de ce guide au Sri Lanka, nous sommes extrêmement déçus des conseils donnés pour un voyage en camping-car. De plus, certaines mentions datent des années 90 ! Chers voyageurs long courrier, accompagnés de vos camping-car, ne prenez pas celui-ci, le routard semblant largement mieux.

1 On a dormi ici (1280x850)

Donc, nos guides du jour, Nath et Jean, ont été largement meilleurs. La Playa Arena de la Ventana est vraiment bien. Nous y avons fait du palme-masque-tuba et des jeux de plages, dont la principale fut de chiller ! (car ici c’est chill out !)

2 Plage (1280x611)

Et du bateau pneumatique ainsi que de la pêche.

3 plage (1280x425)

3 Plage 2 (1280x480)

3 Plage 3 (1280x425)

3 Plage 4 (1280x427)

Lundi matin, le temps s’était gâté et notre souhait de rester plusieurs jours a été soufflé avec le vent. Nous avons repris la route après ma première crise personnelle de ce voyage. Cette aventure est merveilleuse et juste incroyable. Pourtant, il y a des aspects bien moins faciles que les photos que nous vous transmettons. Ces éléments ne se prennent pas en image, mais se vivent sur place ! Chaque soir, vous ne savez pas vraiment où vous dormez, si cette endroit est vraiment sécuritaire. En vous réveillant avec de fortes rafales de vent et des nuages, vous trouvant au bord de mer, vous ne savez pas à quoi vous attendre. En Suisse, j’étais capable de sentir un gros orage arriver, mais ici je perds tous mes repères. Aussi, il y a la santé. Depuis l’ouragan d’il y a 8 semaines, la Basse-Californie vie avec une forte présence de la Dengue, maladie mortelle mais soignable. Alors, lorsque vous avez votre petite choupette qui fait une poussée de fièvre à 38,9°C avec des maux de ventre et un aire de chien battus, vous resté attentifs et inquiets. Donc ce lundi matin, 17 novembre, j’ai explosé. Je me suis lâché et j’ai eu un sérieux moment de doute sur ma capacité à continuer cette aventure. Nous avons dû nous remettre en question, Claire te moi, et avons entendu les besoins de l’autre. Cela nous a apporté du réconfort et nous avons pu continuer sereinement.

Donc, après avoir tout empaqueté et repris la route, nous sommes arrivés à San José del Cabo et Cabo San Lucas. Franchement, nous n’avons rien trouvé d’authentique ! Ce sont d’immenses complexes hôteliers qui bordent les plages et à l’arrière de ceux-ci la ville semble sale et peut accueillante. Nous n’avons même pas pensé à prendre une photo et nous serons donc repartis mardi matin pour remonter à peine au Nord et rejoindre la réserve naturelle de Cabo Pulmo.

Sur le bivouac où les Nomades d’un jour ont passé 5 jours, deux semaines avant nous et à nouveau sur la liste de Nath et Jean, nous avons trouvé un lieu agréable, joli et calme. Entre la localité touristique de Cabo Pulmo et Le hameau de Los Frailes, cette plage est occupée par quelques voyageurs américains en caravane ou camping-car et il s’y trouve un puit d’eau douce, bien pratique pour nous ! A peine arrivés, nous avons pu observer des dauphins et des raies volantes.

Le mercredi, nous avons fait journée sans école. Nous voulions vraiment profiter de cet endroit que nous allions quitter le lendemain, et ainsi espérer pouvoir nager avec les otaries et les requins-baleines  avant de prendre le ferry pour Mazatlán. Nous avons commencé par un petit déjeuner sur la plage.

???????????????????????

Ensuite, une petite séance de snorkeling.

5 snorkeling cabo (1280x934)

5 snorkeling cabo 2 (1280x960)

5 snorkeling cabo 3 (1280x480)

Puis, l’après-midi, nous avons fait quelques jeux de plage tels que pétanque, cerf-volant ou simplement du chill ! C’est la première journée plage comme nous la souhaitions, juste parfaite. Et si d’autres voyageurs se trouvent dans cette région, alors qu’ils y viennent. On y est vraiment bien, les conditions de baignade sont excellentes et un puit d’eau douce se trouve sur la plage, le luxe !

6 plage cabo (1280x850)

Jeudi, nous sommes alors remontés à La Paz. Et réservation faite chez Espiritu&Baja pour la sortie bateau sur Espiritu Santu, nous avons été au camping du ministère de Maranatha. Base chrétienne accueillant des fêtes, des séminaires et dotée de nombreuses places de camping, l’accueille y est vraiment chaleureux. Pour 16$/nuit, vous y trouverez une piscine, de l’eau, du wifi, une grande place de jeu pour les enfants et de l’espace pour se balader. Ajoutez-y 6$ et vous aurez l’électricité, ce dont nous n’avons pas besoin.

???????????????????????

Et nous voici, donc, arrivés à vendredi, la journée la plus incroyable, la plus forte de cette escapade en Basse-Californie. La sortie bateau aura été une véritable réussite. Premièrement, pour son guide, Allan, très joviale et plein d’énergie.

8 Allan (1280x850)

Deuxièmement, pour nos découvertes. La première destination se trouvait à une vingtaine de minutes de la côte et sur notre route nous avons croisé des dauphins.

9 dauphins (1280x424)

Une fois à notre première destination, nous y avons fait une rencontre des plus spectaculaires que l’on puisse imaginer. Nous avons nagé, en PMT, avec plusieurs Requins-Baleines ! Wouaww, quelle sensation énorme, de quoi me faire oublier le passage à vide de ces derniers jours. Une rencontre qui aura marqué l’ensemble de la famille, sans exception, puisqu’Amélie est venue dans l’eau aussi !

10 ReqBaleines (1280x960)

Mais cela n’allait pas s’arrêter là. Nous avons encore navigué pour et dans la réserve biosphère d’Espiritu Santu, durant une petite heure.  Pendant la navigation, nous avons obtenu des informations sur la faune de l’île, dont les oiseaux frégates, ou encore sur la présence d’un immense trésor pillé par les espagnoles. Les fonds marins étaient remplis de perles pourpres, blanches, roses et d’autres encore.

11 espiritu (1280x439)

11 espiritu 2 (1280x437)

11 Espiritu 3 (1280x1082)

Toutefois, la cerise sur le gâteau arriva avec la destination la plus éloignée de notre périple. Ici, se trouve une colonie d’otaries. Celle-ci, sans aucun prédateur dans les environs, est parfaitement à-même d’accepter la présence humaine. Les plus petits, apprenant à nager, son très joueurs et viennent tourner autour des nageurs. Tant les enfants que Claire et moi avons pris plaisir à descendre en apnée pour profiter un maximum de ces otaries ma fois très joviales et joueuses.

12 otaries (1280x960)

12 otaries 2 (1280x478)

???????????????????????

???????????????????????

Pour clore cette deuxième semaine mexicaine, le samedi matin fût plutôt calme et nous avons profité des derniers conforts du camping. Ensuite, nous nous sommes rendus à Pichillingue pour y prendre le ferry en direction de Mazatlán.

6 réflexions sur “L’extrême Sud de la péninsule de Basse-Californie. Du 14 au 21.11.2014

  1. Merci de nous faire partager les hauts et les bas de cette aventure, on se doute que ce ne doit pas être facile tout les jours ! Mais des requins baleines ??? Wouaouhh ça doit remonter le moral illico presto 😉 pour nous le départ est dans un peu plus de 3 mois… C’est si court et si loin à la fois ! Bonne continuation et j’espère que nos roues se croiseront en asie ! Maryline (untouracinq)

  2. Wow…je comprends ce coup de blues……des milliers de kms de chez soi …un p’tit bout malade…et la responsabilité d’une famille à gérer. ….
    Tu es très courageux. ….enfin…vous êtes très courageux. ..
    Que la force soit avec vous. …
    Hasta la vista

  3. Bonjour à vous ! C’est magnifique de lire votre aventure extraordinaire ! Chaque fois qu’avec papa on parle de notre voyage on pense toujours à vous et on se demande comme vous allez ! Bonne continuation. David et Adriano

  4. C’est toujours avec plaisirs qu’on lit vos commentaires!

    Maryline: Vous vous sentez prêtes pour partir? Profitez des derniers instants avec les amis et la famille!

    David: Trop chouette de venir nous lire avec ton papa! Tu pars bientôt?

    Alain: Merci pour ce gentil message! Pour quand votre départ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s