Après la pluie, le beau temps…. Du 22 au 26 février 2015

A la suite de notre entrée loupée au Salvador, la route nous a rapidement offert la possibilité de nous changer les idées avec ses paysages de côte.

1 côte (1)

1 côte (2)

1 côte (3)

1 côte (4)

1 côte (5)

1 côte (6)

Puis, nous avons atteint la destination du jour, El Sauzal. Ici, il n’y a rien de très spécial en termes de culture locale mais un bord de mer agité et idéal pour les surfeurs. Nous y avons fait halte dans un hôtel relativement correct, avec une piscine d’une propreté médiocre (dont je vais regretter son utilisation une semaine plus tard !) et un accès à la plage. C’est ce qu’il nous fallait pour nous remettre de la veille. N’oublions pas que le centre américain représenté par la Guatemala, le Salvador et le Hoduras est une des régions les plus violentes du monde en termes de violences quotidiennes. Nous ne cédons pas à quelconque panique, mais gardons en tête des règles simples de sécurité et nous avons décidé de rester au sein d’hôtel dans ces pays.

Donc, à El Sauzal, les enfants en on profiter pour passer leurs journées dans l’eau, parfois en compagnie de deux enfants belges dont les parents voyagent en bus VW westfalia. Nous avons passé deux nuit ici et passé pas mal de temps à discuter avec eux, Christophe et Nele. Lui, il m’a prêté son convertisseur 110/230V que nous n’avions pas pris avec depuis la Suisse. Nous sommes autonome à 80% (4 à 5 jours sous 35°C pour vider la batterie lorsque les panneaux peuvent êtres idéalement exposés) mais devons avouer que l’exposition constante de Rhino au soleil nous donne des chaleurs parfois à la limite du supportable au moment de dormir. J’ai voulu acheter un convertisseur plus tôt, mais impossible d’en trouver une fois passé les USA. Alors quand Christophe m’a donné deux adresses pour en trouver, j’ai voulu essayer le sien d’abord. Nous avons donc pu passer tout le lundi à l’ombre, le frigo tournant, et les batteries pleines. La seule remarque fut sur la puissance prévue du convertisseur. Il a pris un 200W suffisant à son Westfalia, mais l’appareil à très vite chauffé pour notre Rhino. J’achèterais donc un 500W. Mais merci à eux pour cet essai concluent et pour les adresses… bon voyage contre le Nord et bon retour en Belgique en avril.

2 El Sauzal (1)

2 El Sauzal (2)

2 El Sauzal (3)

Mardi matin, nous avons repris nos routes et, nous, nous sommes partis en direction de El Cuco. Nous savions que Deny et Su, avec qui nous avons fait une partie du Belize, devait se rendre là aussi. Il était prévu que Jimmy prenne un cours de surf avec lui. Arrivés là-bas, sans avoir prévu de se retrouver quelque part, nous nous sommes tombés dessus en nous croisant sur la route. Nous avons cherché un bivouac ensemble et sommes arrivé à la Tortuga Verde, un hostal tenu par un gringo coincé dans ses années hippie, mais du bon côté ! Ici, tout est propre, bien rangé, bien entretenu et le service très correct. Le seul hic, nous avons dormis à l’extérieur du site car une grosse branche à 3m du sol nous bloque l’accès de l’entrée une et du sable mou sur une longueur de 5m nous empêche l’accès de l’entrée deux. Peu importe, nous avons profité à fond de notre soirée du mardi et notre journée du mercredi. Piscine (propre cette fois-ci), plage, surf, apéro, et re surf pour Jimmy ! Deny fut surpris par son aisance sur une planche. Nous qu’à moitié, car nous savons Jimmy à l’aise dans ce genre de sport, comme le fait de réaliser des sauts à ski après 3 jours sur des lattes ! Mais en tous les cas, ils ont pris les deux du plaisir. Deny pour transmettre son savoir, Jimmy pour glisser sur la vague…

3 Surf (1)

3 Surf (2)

3 Surf (6)

4 plage tortuga (1)

4 plage tortuga (2)

4 plage tortuga (3)

Notre expérience salvadorienne fut courte mais intense. Du très négatif concernant l’entrée, du très positif concernant ses plages et son paysage côtier. Nous avons repris la route Jeudi, bien que nous ayons eu l’envie de rester encore un peu, mais, cette année, le dimanche 1er mars est synonyme d’élection présidentielle au Salvador et ne souhaitons en aucun cas rester un jour pareil, surtout lorsque nous avons vu comment se passait la propagande…

Prochaine étape, sortie du Salvador, traversée du Honduras et entrée au Nicaragua, dans la même journée !

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s