Poas, Tenorio et pâques en tour du monde. Du 3 au 6 avril 2015

Vendredi 3 avril était synonyme pour nous de l’arrivée d’un membre de la famille, la maman de Claire. Nous sommes allés la chercher à l’aéroport de San José en fin d’après-midi. Nous avions regardé pour trouver un bivouac proche de là puisque nous avions peu de temps entre son arrivée et l’arrivée de la nuit. Le volcan Poas fut parfait pour cela. Nous avons bivouaqué juste avant l’entrée, au milieu de la route, histoire que belle-maman soit de suite dans le bain des bivouacs sauvages. Elle a donné l’air d’apprécier ! Il nous fallait aussi ne pas arriver trop tard de manière à pourvoir déballer toutes ses affaires et surtout les nôtres, dont les 35kg de chocolat… non bien sûr je plaisante, mais il y en avait un tas !

1 choc

Au matin suivant, nous sommes montés voir le volcan, ou plutôt son cratère et son lac. Le prix d’entrée des Parcs Costa Ricains sont franchement surfaits. Celui du volcan Poas coute 15$ par adulte… partant de cette constatation, nous avons demandé aux enfants de rester discrets à l’arrière afin de passer sans payer pour eux, ce que nous avons fait ! Je suis sincèrement pour le paiement de nos dus, mais lorsque je me sens volé, je réagis en fonction.

Bref, le volcan Poas est un des parcs le plus visité du Costa Rica et certainement à juste raison car le spectacle offert par le cratère se découvrant de sa brume et laissant apparaitre le lac est une chose à voir. Nous avons été chanceux car la brume faisait des allers-retours sur le cratère en faisant entrer la lumière du soleil au fur et à mesure qu’elle quittait les lieux.

2 colcan poas

2 volcan poas (5)

2 volcan poas (6)

Nous sommes restés à l’observation un moment avant de monter en direction du deuxième cratère et sa lagune entourée d’une verdure dense et verte foncée. Le chemin menant là-haut est quelque peu raide mais en vaut le coup.

3 lagune poas (1)

3 lagune poas (2)

3 lagune poas (4)

Nous aurons fait un peu court car un programme quelque peu chargé nous attend. Non pas que nous voulions faire beaucoup de chose avec la maman de Claire mais simplement nous voulions voir beaucoup de chose jusqu’à mi-mai mais notre ferry devant nous mener en Colombie s’arrête un mois plus tôt, donc nous pressons un peu le pas pour ne pas manquer trop de choses.

Nous avons, de ce fait, repris la route vers 10h pour nous rendre au volcan Tenorio, tout au Nord du pays, et ceci pour un trajet de 6h environ. Nous avons vu pas mal de changement de paysages et avons passé à côté du volcan Arenal, complètement sous les nuages. Nous avons eu la chance de voir quelques chutes d’eau, dont celle de La Paz.

4 chutes (1)

Justement, pour arriver à cette chute, il y a une légère descente à prendre et Rhino en a bien souffert. Les réservoirs chargés à plein ainsi que tous les chocolats arrivés de Suisse, les freins tout fraichement changés en ont pris un coup. Arrivés en bas, ils fumaient méchamment les 4. J’ai vraiment eu soucis que quelque chose n’ait pris feu tant la fumée était dense à l’arrière droit du véhicule. Après une pause de 5 minutes nous sommes repartis à la montée et plaquettes et disques ont pu se refroidir correctement, ainsi nous avons pu arriver à bon port au volcan Tenorio, en fin de journée.

Et là, quelle ne fut pas notre surprise en arrivant. Nous avons, tout d’abord, pu observer des oiseaux bien particuliers, faisant leurs nids en forme de paniers suspendus aux branches et le mâle (nous imaginons cela) fait une espèce de danse en se mettant la tête à l’envers accroché à sa branche tout en chantant !

5 oiseau (1)

5 oiseau (2)

Puis, arrivés à l’hôtel Celeste Mountain Lodge, nous avons vu nos deux premiers Toucans de ce voyage, enfin !

6 toucan

Le cadre de cet hôtel ressemble franchement à ce que l’on attend lorsque l’on est amoureux de la nature. Nous y avons vu des colibris, d’autres oiseaux encore et un coati se promenant dans la propriété, jusqu’à sous notre Rhino !

11128155_10206771676394911_7589357604216199272_n

Le dimanche matin, il y avait une tradition à ne pas manquer ; Pâques ! Ce fut chose faite grâce aux chocolat et à la teinture pour œufs ramené par belle-maman. Les enfants ont eu un plaisir immense à pouvoir vivre cette tradition comme à la maison, ou presque. Un joli moment en famille en tous les cas…

DSC_0246

Mais la véritable raison de notre venue ici se nomme Rio Celeste, rivière se trouvant dans le parc du Volcan Tenorio. La légende dit que lorsque Dieu termina de peindre le ciel de son bleu le plus parfait, il nettoya ses pinceaux dans ce Rio, le rendant d’un bleu incroyable ! En réalité, c’est la rencontre de deux Rio d’une eau parfaitement translucide, l’une chargée en minéraux, l’autre en alumine de sulfate, qui en se mélangeant créent une réaction donnant un reflet bleu ciel à l’eau.

Cette spécificité naturelle se mérite. Si le premier bout jusqu’à la cascade est facile, il en est tout autre pour le reste. Mais déjà là, le spectacle est grandiose et encourage à continuer.

8chute (1)

8chute (2)

8chute (3)

Depuis cet instant, commence la véritable ascension sur un chemin glissant, abrupte et parsemé d’escaliers aux marches irrégulières et les chemins de terre se transforment parfois en boue collante et glissante. Amélie et moi avons goutté aux joies de la glissade avec réception improvisée… mais le jeu en vaut la chandelle. Tout d’abord, il y a différents points de vue du Rio et de sa petite lagune.

9 rio (1)

9 rio (2)

9 rio (3)

Et après le dernier bout le plus difficile, arrive la création de ce bleu ciel, là où les deux rio se mélangent pour offrir ce spectacle assez improbable d’un changement instantané de couleur, passant d’un transparent parfait à un bleu ciel qui l’est tout autant…

10 celeste (1)

10 celeste (2)

10 celeste (3)

10 celeste (4)

L’endroit était parfait pour un pique-nique en famille.

11 pic nic

Ainsi se sont passés les trois premiers jours avec belle-maman et nous avons repris la route le 4ème en direction de Herradura, la plage que nous avions tant aimé la première fois, et que nous aurons encore plus aimé à la deuxième… mais tout en ayant pris soin de retirer notre première pierre coincée entre les roues jumelées !

12 PIERRE

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s