Herradura 2. Les 6 et 7 avril 2015

Comme je vous l’avais dit la première fois, Herradura nous a beaucoup plu. Cette fois-ci, de retour sur cette plage pour partager notre expérience avec belle-maman, nous avons eu la chance d’avoir un paquet de surprises. La première fut juste avant d’arriver à la plage, sur le pont aux crocodiles. Nous sommes tombés sur Jil et son épouse fraichement arrivée au Costa Rica. Rappelez-vous, nous avions rencontré Jil et partager de nombreux jours avec lui à Antigua, au Guatemala. Ils nous ont rejoints un peu plus tard en bord de mer. Dès notre arrivée sur la plage, au même emplacement que la première fois, nous nous sommes sentis chez nous. Nous avions nos repères, savions où regarder pour voir de la vie sauvage et avons été servis au long de ces deux journées passées ici. Tout d’abord, il est bon de parler de notre partage avec Jil et son épouse. Nous étions vraiment content, et les enfants aussi, de recroiser Jil et de faire connaissance de son épouse. Nous avons passé pas mal de temps ensemble, à discuter de tout et de rien, puis à partager les grillades au feu de bois. Les enfants ont également profité de la présence de Jil et Corinne en jouant dans l’eau avec eux. 1 eau (1) 1 eau (2) 1 eau (3) Et puis il y a eu l’observation, qi nous a occupés un certain temps. Mais ce ne fut de loin pas de la perte de temps au vues de ce que nous avons pu observer. Au-delà des petits oiseaux habituels, nous avons tout d’abord vu les Aras, fidèle à leur poste étant donné qu’ils ont fait leur nid dans cet arbre. 2 aras   Ces deux spécimens semblaient très amoureux. La femelle se blottissait souvent dans le cou de son mâle et nous les avons vus à plusieurs reprises voler ensemble, dont cette fois-ci où ils se sont posés sur le sommet d’une branche nue pour regarder la mer (oui, j’extrapole un peu). 3 ARA2 Mais il y a également les oiseaux que l’on voit plus communément comme les frégates. 4 fregate Ou les animaux habituels mais non moins intéressant comme les écureuils. 5 ecureuil Mais le grand cadeau que nous a fait la nature environnante à cette plage fut les nombreux Toucans observé. Si nous avons dû attendre longtemps avant de voir nos premiers spécimens de ce voyage, ici nous en avons vus 5 la même journée. Tout d’abords le fameux toucan à carène. 6 tucan carene (1) 6 tucan carene (2)   Puis un toucan avec le bec rouge qui semblait être un L’Araçari de Frantzius. 7 toucan 2 Et au final, les petits perroquets vert, présents en grand nombre au Costa Rica mais également très nerveux et souvent difficiles à capter correctement pour une photo. Ici, j’ai plus ou moins réussi à en attraper deux. 8 perroquets Comme une cerise sur le gâteau, avant de repartir, nous vous laissons cette image de coucher de soleil sur l’océan pacifique… 9 coucher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s