On finit par les caraïbes, encore magique. Du 8 au 11 avril 2015

Nous avons quitté Herradura pour nous rendre du côté caraïbes, là où les plages sont idylliques. Mais tout d’abord, il faut traverser les montagnes. Dans celles-ci, se trouve les régions les plus humides du pays, là où il pleut tout le temps, ou presque. Nous avons fait face à la pluie et au brouillard. De Herradura à Cahuita, nous avons passé 7h en chemin, arrêts compris.

A Cahuita, nous avons trouvé refuge à l’hôtel Magellan, avec un très bon service (sauf pour la lavenderia). Tout le confort s’y trouve ; wifi, eau, électricité, piscine et divers animaux dans le jardin.

1 ara

Belle-maman y a pris une chambre et, nous, nous n’avons rien payé pour notre Rhino. L’accueil des voyageurs longs courriers sont les bienvenus ici car la propriétaire en fut une durant 21ans, sur divers bateau, d’abord comme enfants avec ses parents, puis comme membre d’équipage avec son mari français, donc elle parle parfaitement notre langue !

Bref, à Cahuita, nous avons pris une visite guidée dans le parc afin d’observer ce que nous ne voyons pas seule ici. Un bon guide sait parfaitement où regarder et vous fait voir quelques spécimens intéressants. Nous avons commencé par voir des singes capucins.

1 capucins

2 paresseux (1)

Ensuite, il nous a montré des paresseux, au moins une demi-douzaine plus les bébés.

2 paresseux

Et tout au long de cette ballade, nous avons également vue divers insectes et reptiles comme des papillons, des lézards ou 2 serpents très venimeux.

3 Animau (1)

3 Animau (2)

3 Animau (3)

3 Animau (5)

Mais Cahuita, c’est aussi une plage magnifique directement bordée par sa forêt dense, à quelques mètres de la mer.

4 plage cahita (2)

4 plage cahita (1)

Ceux nuits ici ont été suffisantes. Nous aurions voulu faire encore une journée snorkeling, malheureusement le mois d’avril n’y est pas propice et la mer, trop agitée, n’offre pas une visibilité géniale chaque jour. Nous sommes donc partis pour Punta Uva. Les environs sont absolument fantastiques et paradisiaques. C’est une des plus belles plages que nous ayons fait. En plus, il y a des tonnes de possibilités de bivouacs tout au long de la plage, à moins de 20m de la mer.

5 Uva (2)

5 Uva (1)

Nous avons terminé notre périple Costa Ricains ainsi, sans faire une nuit supplémentaire au Paradis, car la météo est détraquée partout sur terre et ce pays n’y échappe pas. La côte caraïbe est très arrosée en période dite sèche !

Mais quel bonheur d’avoir fait ce mois ici, dans une nature verte et abondante en faune et en flore. Un zoo ouvert à l’état sauvage. Et pas besoin de payer des sommes astronomiques en parcs nationaux. A vrai dire, en ayant fait le plein de réserves de nourriture au Nicaragua, avant de rentrer ici, nous avons pu passer le mois le moins cher de notre voyage. Quasi aucune dépense en camping, aucun frais de loisir, mis à part les 2 parcs pour un montant de 54$ en tout (nous avons caché les enfants).

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s