Quand y en a marre, y en a marre ! (et ici ils n’ont pas de malabar !) Du 21 au 25 aout 2015

Lorsque nous redescendons de la Laguna Paron, nous ne savons pas exactement ce que nous allons faire. Nous nous arrêtons à Carraz pour y manger et découvrons une nourriture péruvienne super rico, des goûts que nous n’avions plus eu depuis longtemps dans les restaurants. Pendant ce repas, nous décidons de nous rendre aux Lagunas de Llanganuco.

1 llanganuco (1) 1 llanganuco (5) 1 llanganuco (4) 1 llanganuco (3) 1 llanganuco (2)

Là, nous voulions nous reposer le samedi pour attaquer la marche devant nous mener à la Laguna 69. Malheureusement, nous sommes à nouveau mal fichus. Tous un peu patraque, Jimmy est le plus atteint. Maux de gorge, rhume, toux, les signes d’une bonne grippe. Et là, c’en est trop !

Cela fait trois semaines que nous enchainons les gastro, grippe, et autres pépins de santé. C’est déprimant, ou alors c’est la déprime qui nous rend vulnérable. Il est vrai que le coup de blues de Jimmy nous a tous secoué. Nous sommes au passage des un an de voyage et la nostalgie des amis comme de la famille se ressent chez chacun, sans pour autant remettre totalement en question le voyage. Oui, nous nous sommes demandé si cette aventure était vraiment ce que nous souhaitions, et trois semaines d’enchaînement de maladies n’aident pas à remonter le moral.

Nous prenons la décision de nous poser plusieurs jours à nouveau, pour nous soigner comme il faut. Nous trouvons sur Ioverlander (une application pour bivouac) une lodge qui accueillerait les camping-cars pour 15NS/nuit/pers, en d’autres terme une petite fortune en voyageant à 5 (25$/nuit). Peu importe, nous en avons besoin et cette lodge offre une connexion wifi, agréable lorsque l’on reste statique. A notre bonne surprise, le propriétaire anglais, Charlie, entendant que nous n’avons pas besoin de douches ou wc de son hôtel nous laisse stationner gratuitement. La vue est très belle et le cadre idéal pour les enfants, pour qu’ils puissent enfin sortir tous les jeux du coffre à jouet. Cela est aussi un point sur le tableau ; prendre le temps pour des activités les enfants. Dans une dynamique de voyage, de découverte de nouveaux lieux, le risque est de devenir des consommateurs touristiques et de mettre de côté le style de vie choisi. En consommant ainsi de la découverte, le camping-car ne devient plus qu’un support et non plus un mode de vie. Pourtant, en quittant la Suisse, c’est justement pour se sortir de ce train incessant de métro-boulot-dodo que nous voyageons, mais le risque est qu’il devienne rouler-visiter-se coucher ! Et au final, cela ne donne rien de mieux que l’enchainement précédent.

Pourtant nous ne nous affolons pas non plus. Dans tous les domaines de la vie il y a des moments moins drôles que d’autres à traverser, et ce cap des un an de voyage semble en retourner plus d’un. Bien d’autres voyageurs nous en avait déjà fait part. Alors, nous tâchons de prendre les meilleures décisions possibles afin de modifier les points faibles du moment. Cet arrêt de plusieurs jours, par exemple, en est une. Une autre est l’établissement de tâches quotidiennes car remettre de l’ordre et un rythme familial est super important. La stabilité des enfants en dépend également. Comment leur demander d’être ordonnés dans leur chambre si nous ne leur donnons pas (imposons pas) un temps de rangement en fin de journée ? Comment leur demander de prendre soin de notre espace de vie si nous ne les incluons pas de manière ordonnée à différentes tâches ? Toutes des règles qui étaient évidente dans notre maison mais que nous avons perdues au fil des mois de voyage.

Et comme nous en avons discuté en couple, les points à améliorer sont les mêmes que ceux qui existaient déjà en Suisse et qui avaient disparus au début du voyage sous l’effet « lune de miel ». Donc, nous savons ce qui est à améliorer et c’est ici et maintenant que nous devons le faire. C’est d’ailleurs pour cela que nous sommes partis et de ce fait la remise en question est grosse ; si nous ne sommes pas capable de corriger ces aspects négatifs ici, alors que nous avons le temps de le faire, la qualité de vie le permettant, comment pourrions-nous les changer de retour en Suisse, dans le rythme de vie professionnel que l’on connait. Car ne nous faisons pas d’illusion, si nous revenons dans le système industriel, ce ne sera pas avec les doigts de pied en éventail !

Bref, ces 5 jours vécus à un rythme quasi nul, à prendre soin de nous, nous ont permis de de souffler et prendre un pas de recul nécessaire à la bonne compréhension des événements derniers. Il est clair que la dynamique ne peut pas se changer du tout au tout en l’espace d’une semaine, mais sans en prendre conscience rien ne change jamais. Ce sera donc un travail de quelques temps et dépendant de la volonté de chacun.

En attendant, depuis la lodge où nous nous trouvons, nous faisons de belles balade et jeux, à la Laguna Keushu Cocha et autour de Rhino.

2 Keushu (1)  2 Keushu (6) 2 Keushu (5) 2 Keushu (4) 2 Keushu (3) 2 Keushu (2)

3 petanque

6 réflexions sur “Quand y en a marre, y en a marre ! (et ici ils n’ont pas de malabar !) Du 21 au 25 aout 2015

  1. hé là bas au bout , qué pasa ? ….un peu de repos pour tous est la meilleure solution . C ‘est bien vrai que les coups de blues font partie du voyage , qu’à un moment donné on souffre tous d’un manque « d’espace à Soi », d’autant plus à 5 . Il faut des pauses , des moments où vivre ce n’est pas uniquement avancer , Mais cela vous l’avez parfaitement compris . Bravo et rien ne sert de courir…le temps vous appartient
    Attention de monter chaque fois « par paliers » pour pouvoir vous acclimater mieux à l’altitude …
    Bisous XXL de nous 2

    • Oui les amis, du repos et un peu de temps chacun pour soi ! Vivre en promiscuité est un apprentissage et nous découvrons de nouvelles facettes chaque jour… Pour l’altitude, nous ne referons pas la même erreur une seconde fois, sauf gros couac !

      Des gros becs de tout le monde à vous deux, bel fin d’été !

  2. Bonjour à toute la famille et compliments pour ce très beau voyage autour du monde. Nous aussi italiens nous vous suivons volontiers, mais nous ne sommes pas plus’ jeunes d’âge.’ Aussi cependant, il nous plairait faire la tour de la Sud Amérique en camping car aux étapes maximum 2 ou 3 mois à la fois pour quelque an, en laissant notre camping car dans les différents Pays
    Par exemple Equateur, Pérou’, Chili, Bolivie, est-ce que l’Argentine. Saurait nous dire, s’il vous plaît, combien de mois nous pouvons laisser notre camping car, dans ces pays, pour revenir en Italie et puis reprendre le tour?
    Merci infinies pour les réponses précieuses et vous nous excusées pour notre français imparfait.
    Anita e Michel (Milan – Italie)

    • Bonjour,

      pas de soucis pour le français, vous avez déjà le mérite d’oser vous lancer et plutôt bien !

      Pour les importations temporaires des véhicules, c’est en général pour 3 mois. Je sais qu’il est assez facile de laisser les camping-car en argentine et en Uruguay pour de plus longs stockage. Pour l’Equateur et la Colombie, il est possible de demander des prolongations. Malheureusement je ne connais aucun détail mais peux vous renvoyer sur le lien « Lelien-AmSud ». Mettez ce nom sur Google est inscrivez-vous, vous obtiendrez beaucoup de réponses !

      Salutations
      Michael

  3. Wow……….je comprend votre remise en question….nous adorons partir tous les 5 en camtar ..mais cela n’est pas toujours facile…..et nous ne testons ce style de vie que lors de nos congés…..soit 4 semaines…..!!!!!!!!
    Alors après une année de route et d’aventures….cela vous rends plus humain à nos yeux….wouarf wouarf…!!!!!!
    Prenez le temps de vous ressourcer et reprenez la route en mode « smooth »….!!!!!.
    Dans l’attente d’autres aventures….
    Hasta la vista

    • Hola Mister Baron,

      Quel plaisir de te relire !

      Oui, il fallait bien que cela arrive une fois… nous nous remettons plutôt bien et sommes repartis de plus belle ! Et vous, les vacances en camtar, tranquille ?

      Salutations
      Michael

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s