Le Machu Picchu, les aventures ! Le 16 septembre 2016

Depuis le temps que nous en entendons parler, nous voici à la porte du Machu Picchu ! Nous sommes à Ollataytambo et de là nous allons prendre le train pour Aguascalientes. Nous souhaitions absolument rejoindre hydroelectrica avec Rhino mais, avec la présence de mon papa se déplaçant beaucoup en chaise roulante dû à des problèmes de santé, nous y avons renoncé.

J’ai donc été acheté les tickets de train la veille du départ, le mardi. Ceci étant fait, je me suis mis à rechercher le prix des tickets d’entrée au Machu Picchu. C’est là que je découvre qu’il y a un site du gouvernement qui donne le nombre de places encore disponibles chaque jour (le site est limité à 2500 visiteurs journaliers). Et là, stupeur, le site indique zéro place dispo pour le mercredi !!! Je m’énerve fortement de la bêtise que nous venons de faire et décide de regarder pour acheter des tickets pour le jeudi, histoire d’assurer le coup. Et là, je m’énerve encore plus, car il m’est impossible de payer ni avec notre carte visa, ni avec celle de mon papa. Je commence vraiment à stresser car le compteur descend vite et seule 400 places sont encore dispo.

Claire, un téléphone important terminé, reprend le dossier avec un calme énervant… elle me demande d’appeler simplement l’office du tourisme d’Aguascalientes pour leur demander conseil. Ceci étant fait, ils me disent qu’il y a encore plein de place pour le mercredi… à ne rien y comprendre puisque le site internet indiquait le contraire. Nous partirons alors mercredi matin en espérant pouvoir acheter les tickets pour le jour même.

Ce fameux mercredi, c’est le jour où tout s’est mis en place comme les pièces d’un puzzle. Tout commence à 7h15 du matin, lorsque nous arrivons en gare d’Aguascalientes pour prendre le convoi de PeruRail.

1 train

Nous embarquons dans la rame D, où nous sommes une dizaine de passagers pour 48 places. Le service de PeruRail est excellent, avec du thé et du café ainsi qu’un feuilleté en guise de casse-croute durant le voyage. La personne responsable du wagon a le temps de venir nous expliquer ce que l’on voit le long du parcours, comme des piles de pont de l’époque Inca. Aussi, nous pouvons choisir nos places dans le wagon et ainsi nous mettre côté rivière, ce qui est un plus pour le plaisir des yeux. Les 1h30 de trajet passent vite et nous débarquons à Aguascalientes.

2 train (1) 2 train (3)2 train (4)

Ici, rien n’est vraiment prévu pour une chaise roulante. Nous galérons un petit peu avec mon papa est arrivons finalement vers la vente des tickets de bus. De là, je pars seul pour trouver l’office de vente des billets du Machu Picchu, car ce sera plus rapide sans la chaise. Je rentre dans l’office et ressort 4min plus tard avec les fameux sésames, oufff… ! Je retourne vers tout le monde et nous partons à la recherche de deux chambres. Nous les trouverons juste à côté de la place centrale, certes un peu plus cher qu’à l’écart mais peu importe, nous voulons disposer d’un maximum de temps à la visite du site et ne voulons pas le perdre à économiser 10$.

Pendant que Claire, mon papa et les enfants prennent possession des lieux et filent acheter des sandwiches, moi je cours acheter les billets de train retour, que nous n’avions pas pris au cas où il n’y avait plus de place le jour-j. Cela étant fait, nous nous retrouvons tous vers les bus qui nous montent jusqu’au site.

Nous embarquons, ainsi que la chaise roulante, en ayant la chance d’être les premiers et disposons des premiers sièges, nous donnant un dégagement extra pour la montée. Nous admirons le paysage de cette magnifique vallée.

3 vallée (1)

Et là, au sortir d’un virage, apparaissent les premières constructions du Machu Picchu. Nous y sommes ! Une image vue tant de fois, un lieu découvert par tant de familles voyageuses avant nous et que nous avons vu au travers de leurs image. Mais cette fois-ci c’est bien différent, c’est bien nous qui nous y trouvons !

Nous débarquons vers l’entrée du site et sortons la chaise roulante. C’est là que les premiers ennuis commencent ! Pour accéder au poste d’entrée, il y a bien une rampe sur le bord des escaliers, mais c’est une vaste plaisanterie. L’inclinaison doit être de 35° donc inutilisable pour une chaise… heureusement, mon papa est capable de marcher à plat et faire quelques marches d’escalier. Un des employés de l’entrée nous explique le chemin que nous pouvons emprunter et ainsi voir l’ensemble du site avec le maximum de facilité. Le travail est compliqué, mais nous avançons gentiment. Nous passons les quelques marches solitaires avec facilité avant d’entamer la grande rampe. Là, je plie la chaise et la descends sur mes épaules. Je remonte et viens aider mon papa qui n’a plus de main courante pour s’appuyer. Nous arrivons tout en-bas des premières terrasses et là le site s’ouvre devant nous. Wouaaahh, quelle sensation incroyable, cette fois c’est pour nous et sur place, nous le voyons de nos propres yeux !

4 macchu chaise 1 (1) 5 machu chaise 2 (3) 5 machu chaise 2 (2) 4 macchu chaise 1 (3) 5 machu chaise 2 (4)

Mais très vite, en nous engageant un peu plus, un garde vient nous arrêter et nous dit que nous ne pouvons pas avancer plus loin avec une chaise. Nous sommes scandalisés et énervés, jusqu’au moment où nous comprenons que nous sommes à contre-sens. L’explication donnée à l’entrée n’était pas claire et le malentendu sera dur à avaler pour mon papa. Nous débutons alors la remonté de la moitié des escaliers, un premier moment de doute pour lui et une première opportunité pour moi d’y mettre un « pied au cul ». Je l’encourage, malgré son envie d’abandonner et de ressortir du site et l’oblige quasiment à venir faire un effort supplémentaire pour accéder à la deuxième terrasse. C’est non sans peine mais nous y arrivons, après plusieurs pauses. Le spectacle est à nouveau grandiose et le jeu en vaut la chandelle. Pourtant, une dizaine de marche de plus offriraient une vue encore plus dégagée. Là, mon papa mets son véto et souhaite se contenter de cette vue. Je saisi la chaise roulante et l’amène au pied de cette ultime série avant la remontée. Je l’envoi gravir ceux-ci, remonte la chaise sur mes épaules et, après un instant à reprendre son souffle, je l’emmène au-bout de la plate-forme, là où il sera possible pour lui de voir la plus grande partie du site !

5 machu chaise 2 (2) 5 machu chaise 2 (4) 5 machu chaise 2 (3)

Après plusieurs minutes à admirer le site, nous entamons le retour, qui sera difficile pour lui mais au combien l’incontournable pour la chance qu’il aura eu de voir cela une fois dans sa vie. Bravo à lui de s’être surmonté (non sans quelques pied aux fesses de son fils) d’être venu ici. Nous partageons encore le sandwich ensemble et je le ferai monter dans le bus qui le redescendra au village. Là, il sera capable de se rendre seul à l’hôtel pour se reposer de sa matinée mouvementée.

Quant à nous, nous repartons à la visite du site, à cinq. Nous débutons, cette fois-ci, par la montée menant au-dessus du secteur agricole Est. De là, une vue splendide sur quasi l’ensemble du site principal s’ouvre à nous !

6 grand angle (1) 6 grand angle (3)

Nous continuons jusqu’à la maison du gardien pour redescendre et passer la porte d’accès principale, puis découvrir la carrière et les technique de taille des rochers. Ils réalisaient des trous pour y introduire de l’eau (ou des pièces de bois gorgées d’eau), ainsi le gel de la nuit faisait fendre la roche.

7 carrière (1)

Le chemin principal passe ensuite pas le secteur des temples, dont celui des trois fenêtres. Ici, la taille parfaite des pierres, s’imbriquant parfaitement l’une dans l’autre et dont l’aspect lisse semble parfait, laisse songeur quant à la longueur et la difficulté des travaux.

8 temple (1)

S’en vient, après cela, l’observatoire astronomique. A son sommet se trouve une sculpture dont ressort une sorte de petite colonne qui indique les points cardinaux géographiques et dont la taille au-dessus, à 13°, correspond au degré 13° de la latitude sud, là où se trouve le Machu Picchu. Un autre angle, en-dessous, indique lui le nord magnétique.

9 observatoire

Notre ronde se termine par le sentier du bas, passant tout à tour par la pierre sacrée (où nous y mangeons des Biberli), la place principale, les trois portes, le temple du condor et la maison de l’Inca.

10 divera (1)10 divera (5)

Nous nous arrêterons encore aux 16 fontaines, à côté du temple du soleil.

11 fontaines (1) 11 fontaines (2)

Nous remontons au-dessus du secteur agricole Est vers 16h pour profiter de la lumière du soleil couchant. Nous resterons assis un moment à contempler se site défiant tous les adjectifs qui pourraient être utilisés.

12 coucher (1) 12 coucher (2)

Une chance d’avoir pu encore nous en mettre plein les yeux en cette fin de journée, car c’est au pas de course que nous redescendrons vers les bus nous menant à Aguascalientes et que nous rentrerons à l’hôtel, puisqu’un orage est arrivé et qu’il tombe des trombes d’eau !

Voilà une journée comme nous en rêvons, et comme nous en vivons quelques fois. Nous ne savons réellement comment décrire nos sentiments sur ce que nous avons vécu, mais c’est sûr les images sont là et les tripes s’en souviennent ! Nous terminerons la journée en soupant sur la place principal et repartirons jeudi matin avec le train de PeruRail, à nouveau deux heures dans une vallée somptueuse et un retour en douceur à Ollataytambo !

Une réflexion sur “Le Machu Picchu, les aventures ! Le 16 septembre 2016

  1. A mesure que je lisais , je souffrais pour ton papa et l’effort qu’il a du faire , je sais pas quel mal il a mais je sais ce qu’es la souffrance , j’ai été obligée de quittée mon appart au 4eme étage sans ascenceur car je pouvais plus montée sauf dans la douleur et bien obligée car j’allais pas dormir dans ma cave …lol ….. Comme tu dis il peu etre fier de lui , il a fait et quand je vois les photos ça doit pas etre facile … Bravo a vous 5 non 6 ….. lol
    Bisous Lili

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s