Salar de Uyuni et le Sud Lipez, deux des plus beaux endroits du monde ! 1/4 Du 9 au 16 octobre 2015

1 sur 4

Nous voici la veille de partir dans cette expédition tant attendue en compagnie d’Erdem, Sarah, Vincent et Sidonie. Nous profitons tous d’avoir un accès internet ce matin pour terminer nos affaires, puis partons faire le plein de carburant. Nous partirons, nous-même, avec 150 de diesel pour une autonomie maximale de 1000km, auxquels il faut enlever un bon 20% pour une consommation élevée en altitude et sur des route compliquées… Nous réalisons aussi quelques achats, histoire d’avoir de quoi manger pour ces quelques jours.

Nous nous retrouvons en fin de journée au cimetière des trains, le point de départ pour nous. Ce cimetière est composé de locomotives et de wagons des années 40-50 et qui étaient utilisés pour les transports de minerais de la Bolivie en direction du Chili et du Brésil. A l’abandon depuis lors, les enfants s’y seront amusés comme dans un parc d’attraction, et pour une fois c’est gratuit.

1 cimetière des trains (3) 1 cimetière des trains (6) 1 cimetière des trains (5) 1 cimetière des trains (4)

Nous bivouaquons ici et bénéficions d’un beau coucher de soleil.

2 coucher

Samedi matin, nous quittons Uyuni en direction du Salar. Nous roulons jusqu’à Colchani et nous nous engageons à la porte de cette étendue blanche… Et en arrivant à l’entrée, première surprise ! Il est interdit d’entrée pour les véhicules particuliers. Erdem étant le premier à se présenter à l’agent de police, il lui dit connaitre les lieux et qu’il n’y avait ni interdiction ni frais d’entrée, contrairement aux 10 Bolivianos qu’il demandait. Nous finissons par passer sans trop d’encombre. Et nous y voici, nous y voilà, nous roulons sur le Salar et sommes excités comme des puces. Jimmy et Soraya conduiront le véhicule, l’un après l’autre, jusqu’à 80km/h !

3 entrée salar et enfants (1) 3 entrée salar et enfants (4) 3 entrée salar et enfants (3)

Notre premier arrêt se fait devant la figure du Dakar. En 2016, c’est ici que sera le quartier général bolivien pour cette épreuve de véhicule tous-terrains. En gros, nous allons emprunter les routes du Dakar 2016, rien que ça !

4 Dakar

Et juste à côté, se trouve un hôtel de sel. Celui-ci est construit 100% de briques de sel et les joints sont réalisés en pâte de sel. Le tout est assez surprenant pour cet aspect-là mais sans immense intérêt architecturale…

5 hotel de sel et drapeaux (1) 5 hotel de sel et drapeaux (3)

Nous reprenons la route en direction de l’île Inkawasi. Le fait d’évoluer dans cette étendue blanche est quand même quelque chose d’extraordinaire ! Du blanc à perte de vue, plat au point de laisser apercevoir la courbe de notre terre !

C’est au milieu de ce trajet jusqu’à l’île que nous ferons un arrêt séance photo, si habituelle au Salar, jouant sur les effets optiques. Mais attention, il faut s’armer de patience !

6 effets optiques salar (2) 6 effets optiques salar (7) 6 effets optiques salar (6) 6 effets optiques salar (5) 6 effets optiques salar (4) 6 effets optiques salar (3)

Nous enchainons donc avec la visite de l’île Inkawasi. Malheureusement, pour y entrer, une taxe de 30BOB est demandée… Alors franchement, aucun intérêt de le payer puisque vous y voyez guère grand-chose de plus (on le sait car on est passés par l’autre côté de l’île par un accès non préparé). Par contre, il vaut vraiment la peine de circuler et marcher autour de l’île car l’endroit est très beau.

7 inkawasi (1) 7 inkawasi (2)

Ici, il y a un tel vent qu’Erdem a eu une idée ingénieuse. En voyant les trottinettes des enfants, il s’est imaginé une voile pour nous faire avancer. C’est alors que nous nous y mettons, Erdem et moi, avec une bâche et une corde… Après qu’un jeune français soit venu nous aider à nous harnacher, nous nous lançons dans une course à l’énergie renouvelable ! Ensuite, ce fut au tour de tout le monde d’essayer cette nouvelle discipline…

8 trotinette (2) 8 trotinette (3)

Nous resterons autour de l’île pour y dormir. Nous profitons d’un nouveau joli coucher de soleil avant qu’un garde de l’île ne vienne nous dire qu’il est interdit de dormir ici (chose complétement fausse) et qu’il fallait une autorisation. En gros, il voulait de l’argent… mais que c’est fatiguant ces gens sans fierté près à tout pour gratter 5BOB ! Je l’ai remballé vite fait et il est reparti sans broncher.

9 coucher 2 (1) 9 coucher 2 (3)

Tout le monde nous avait prévenus du froid extrême des nuits dans le Salar. Pourtant, il faut croire que nous avons été chanceux pour cette première ! Il n’a fait que -4,3° au plus froid, totalement supportable avec encore une quinzaine de degrés à l’intérieur sans avoir allumé le chauffage !

Nous décidons, dimanche, de rester sur le bord de cette île Inkawasi… Si nous prenons la route maintenant, cela voudrait dire que nous quitterions déjà le Salar. Ce serait dommage de ne pas profiter encore quelques heures et s’amuser un peu… Voici le résultat de cette journée ; pétanque, fondue au fromage, jeux d’optique et pastis !

10 salar 2 (1) 10 salar 2 (7) 10 salar 2 (6) 10 salar 2 (4) 10 salar 2 (2)

Quels moments incroyables nous vivons dans cette aventure un peu particulière… le Salar de Uyuni est tout de même un des points forts de tous les voyages en Amérique du Sud et nous y sommes depuis deux jours. Nous avons, avec ce type de voyage en camping-car, l’immense privilège de pouvoir non seulement nous balader librement dans ce Salar, mais en plus y dormir et rester deux jours entiers à seulement jouir de ces instants !

Demain, lundi, nous allons nous engager dans une partie nettement plus sportive… Nous sortirons du Salar sur lequel nous allons pouvoir rouler tranquillement, mais dès le celui-ci terminé, nous nous trouverons avec des routes dignes de voies 4×4 ! On croise les doigts et espérons que tout se passera pour le mieux.

2 réflexions sur “Salar de Uyuni et le Sud Lipez, deux des plus beaux endroits du monde ! 1/4 Du 9 au 16 octobre 2015

  1. Le top du TOP ces images,,,qui ne sont que le reflet de ce que vous avez eu la chance de vivre !!!! BRAVO on s’amuse avec vous c’est cool…Gros bisous d’une bronzée qui a vécu un sacré retour au froid 😦

    • Merci Maryk…. on s’est bien amusé, en effet. Et toi, comment la Guadeloupe. Sur les photos, ça semble plutôt bon non !?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s