Après Dreamworld, des soucis en traversant Brisbane. Du 4 au 13 mai 2016

Nous voici le jour tant attendu par les enfants. Ces derniers ont reçu quelques sous de la famille pour réaliser des activités qu’ils souhaitent. Les parcs d’attractions de la Gold Coast sont justement une de ces activités que nous ne nous permettrions pas de faire si les enfants ne payaient pas leur propre entrée. A 445.00$ (entrée un jour) ou 465.00$ (entrée de plusieurs jours) pour la famille, c’est une activité plutôt hors-budget ! Mais les enfants l’on décidé, ils veulent s’y rendre et c’est ce que nous allons faire. Nous sommes, à Jacobs Well, à peine à 15 minutes de Dreamworld et Whitewater World. Ces deux parcs sont bien distincts mais appartiennent au même groupe. Nous pourrons donc profiter des deux et surtout nous rafraichir en milieu de journée, lorsque la température sera trop élevée pour attendre dans les files d’attente. Nous voici donc à Dreamworld !

Nous sommes surpris par le peu de monde finalement présent en ce jour de semaine hors période de vacances scolaires. Cela rend parfois le parc un peu bizarre, avec une ambiance qui ne colle pas à ce genre de lieux normalement blindés de monde surexcité. Non, aujourd’hui c’est très calme et presque vide. Pourtant, nous apprécions finalement cela avec tout le mérite qu’il se doit. Les attractions sont pour nous !

2 Dreamworld 1 (4)

2 Dreamworld 1 (3)

2 Dreamworld 1 (2)

2 Dreamworld 1 (1)

Nous n’attendons que très peu avant de pouvoir monter à bord des trains, buches, motos, avions et j’en passe… Nous prenons beaucoup de plaisir et nous nous amusons comme des foufous. Même Claire me surprendra à réaliser quelques attractions qui retournent le ventre.

3 dreamworld 2 (5)

3 dreamworld 2 (3)

3 dreamworld 2 (1)

Vient enfin la pause de midi, histoire de calmer et caler nos estomacs. Nous enchainons dans la foulé avec la partie aquatique, le Whitewater Wolrd. Des toboggans en pagaille, des jeux d’eau ou une piscine de vague, largement assez pour nous en mettre plein la vue (ou le dos pour ceux qui n’en ont pas un en parfait état, ce soir c’est irfen qui m’accompagnera !).

4 whitewaterworld (2)

4 whitewaterworld (1)

Tant les enfants que nous, nous nous éclatons et remontons sur de nouvelles attractions dès la précédente terminée. Et Amélie aussi se lâche. Alors certes, elle a la plus part du temps les yeux fermés sur les photos prises automatiquement dans les descentes du parc, mais elle se surmonte et fait preuve de beaucoup de courage. Soraya et Jimmy, eux, en redemande encore et encore. Alors que Claire, encore une fois, nous surprend à se mouiller et à se lancer en-bas de ces toboggans.

5 whitewaterworld 2 (5)

5 whitewaterworld 2 (1)

Le parc aquatique fermant à 15h, alors que les attractions mécaniques, elles, ferment à 17h, nous terminons la journée avec quelques tours supplémentaires après une bonne glace !

6 dreamworld 3 (4)

6 dreamworld 3 (1)

Nous rentrons à la fermeture du parc pour nous reposer de cette journée remuante. Nous sommes si heureux, spécialement dans un moment comme celui-ci, de retrouver notre Héra, une véritable maison prête à accueillir ses hôtes. Lessivés, nous nous couchons tous à 19h30, car demain d’est la même journée qui nous attend.

Jeudi, nous passons un peu plus de temps dans la partie aquatique, mais le tout ressemble quand même à la journée passée la veille.

Vendredi, les enfants et Claire remettent cela. Comme j’ai cassé mon smartphone il y a quelques jours, je profite de la présence d’un shop électronique seconde main à Surfers Paradise pour le changer. La ville se trouvant à 40 minutes du parc, cela ne servait à rien de trainer toute la famille, et disposant d’un passe de 7 jours, c’était l’occasion rêvée pour les enfants de refaire les attractions qu’ils ont aimé. Un fois la famille récupérée, nous prenons la route dans le but de traverser Brisbane et faire déjà quelques kilomètres en direction de Nossa Heads, puis Fraser Island. Mais nous arrivons en plein dans les embouteillages, et c’est à ce moment que l’embrayage commence à faire des caprices… lorsque je presse sur la pédale, le 80% de la course se fait dans le vide puis les 20% restant font le débraillage. Il devient de plus en plus difficile de changer les vitesses et je commence à stresser. A l’arrêt, il me faut passer la deuxième, la troisième puis réessayer la première pour réussir à la passer mais je dois grandement forcer. Ensuite, la circulation reprend correctement et j’arrive jusqu’à la cinquième où le passage se fait en deux fois avec un sale bruit lors du premier essai. Nous atteignons finalement notre but du jour, pour le bivouac, mais non sans peine pour le passage des vitesses. Nous demandons à une personne sur place s’il connait un garagiste. Il nous indique une rue où il s’en trouve à la pelle, c’est donc là que j’irai demain sans tirer Héra.

Samedi matin je passe donc dans 3 garages différents. Les deux premiers me disent qu’il faut changer tout l’embrayage et que ça reviendrait environ 1600$. Le dernier sera le seul à se pencher vers les pédales et me dit qu’il y a une pièce cassée. Total de la réparation : 200$, ouf ! Mais comme une espèce de manque de confiance au véhicule m’est apparu avec cette histoire, je prends rdv lundi pour un contrôle approfondi avant de nous lancer sur des routes comme Fraser Island. Mais en attendant, nous nous installons à Mooloolaba, une ville balnéaire avec un camping sympa à 50m de la plage.

Les enfants y font le rencontre Luc, un australien présent pour le week-end. Ils passeront la quasi-totalité de leur temps à jouer ensemble. Nous passons, ici, un temps agréable avec des baignades, des châteaux de sable, des grillades et quelques balades le long de l’eau.

7 Mooloolaba

Puis arrive le moment de présenter le véhicule pour faire le contrôle. Et c’est la grosse déconfiture. Beaucoup d’éléments sont négatifs. Certains ne sont que des défauts de vieillesse et ne peuvent être imputé au propriétaire précédent. Mais d’autres me dérange plus, surtout quand le garagiste me dit que ce véhicule n’aurait pas dû obtenir le certificat de contrôle technique pour défaut sur deux pièces. Bref, nous avons notre moment de grosse colère puis décidons de faire réaliser les travaux pour 2500$ ! Et oui, c’est vraiment la grosse claque. En même temps, nous avons maintenant l’esprit tranquille pour nous rendre tout bientôt sur Fraser Island, puis pour nous engager sur des pistes diverses. Un mal pour un bien !

7 Arion

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s