Une belle expérience et un premier départ manqué. Du 16 au 19 aout 2016

Dans l’avion me menant de Maurice à Durban, j’ai fait la rencontre de Kerry, institutrice dans un collège de Kloof. Entendant notre expérience, elle m’a de suite proposé que nous enfants fassent une journée dans cette école, ce que j’ai accepté. C’est donc lundi que nous nous rendons à Kloof, en périphérie de Durban, pour une visite de l’école en fin de journée. Et c’est d’ailleurs dans l’enceinte de celle-ci que nous bivouaquons, à la grande surprise de nombreux enfants intrigués. Nous voici bien lancé dans cette Afrique, après la rencontre déjà de Ruaan et Jade.

1 bivouac ecole de Kloof (1)

1 bivouac ecole de Kloof (2)

Soraya se rend à l’école (high school) des grands et se retrouve dans une classe où de nombreuses filles l’accueillent à bras ouverts… La journée est bien lancée.

2 classe soraya (1)

2 classe soraya (2)

Jimmy et Amélie, eux, se rendent au collège, l’école des moins grands. Et comme Amélie est plus jeune, elle ira dans la même classe que Jimmy. Toujours en compagnie de Kerry, qui nous fait une véritable visite guidée des établissements, nous découvrons l’école des petits puis laissons nos deux derniers avec Mme Salomon, une institutrice expérimentée.

3 classe Jimmy et Amélie (1)

3 classe Jimmy et Amélie (3)

3 classe Jimmy et Amélie (2)

Du français, des maths, des sciences et d’autres branches. Les enfants passent une superbe journée. Lorsque nous les récupérons, ils sont entourés de pleins d’enfants et s’échangent leurs adresses Instagram et autre. Ils sont vraiment satisfaits de leur expérience et en redemande, ce que nous n’hésiterons pas à faire si l’occasion se représente. Mais pour cela, il faudra rencontrer une autre personne comme Kerry, absolument adorable et qui aura pris beaucoup de son temps pour nous, pour rendre cela possible. Nous la remercions ainsi que les deux écoles de Kloof pour leur accueil.

4 fin d'école

Le soir, nous faisons notre premier bivouac sauvage cachés derrière une clinique, un très bon spot proposé par Kerry d’ailleurs. Mercredi, après quelques courses, nous nous rendons dans le premier parc KNZ Wildlife, le Harold Johnson Reserve, où nous espérions voir nos premiers Zèbres. Mais que nenni, l’expérience ici est belle, la nature sympathique et nous y voyons quand même nos premiers Impalas ainsi que nos premiers oiseaux africains dont nous ne savons pas encore le nom, mais bientôt nous prendrons le temps de les apprendre.

5 impalas et oiseau (1)

5 impalas et oiseau (3)

5 impalas et oiseau (2)

5 impalas et oiseau (7)

5 impalas et oiseau (6)

5 impalas et oiseau (4)

Mais autre chose nous embête un peu. Nous sommes en bivouac sauvage seulement depuis 3 nuits et nous avons roulé quelques heures mais notre batterie est déjà vide. Je fais des essais de charge avec les panneaux solaire, car il est surprenant que nous soyons déjà à plat alors qu’il fait beau aujourd’hui. Mais même bien positionné, la tension de la batterie reste à 11,1V, avec les panneaux solaires branchés ou non. Il y a donc un souci de charge solaire et nous nous voyons obligé de rebrousser chemin et revenir à Durban, là où il y a les services. Car malheureusement, malgré une superbe mobilisation de nos « amis » Facebook, ou vrais amis aussi, nous n’avons rien trouvé, pas de solution. Merci quand même spécialement à Olivier, à Raphael, à Sébastien, à Gregory et tous les autres.

6 solaire

Nous voici donc de retour à Durban ce vendredi. J’avais fait quelques recherches et j’étais tombé sur une société spécialisée dans l’installation de systèmes solaires. Après avoir discuté un peu avec ce monsieur de chez Current Automation, il semblerait qu’il ait déjà travaillé à plusieurs reprises avec des Overlanders, plus spécifiquement des occidentaux voyageant en bateau. Après quelques recherches, il semblerait que le régulateur de charge des panneaux solaires soit hors-service… nous changeons alors la réglette et tout parait fonctionner à nouveau.

Malgré ce souci de départ, ici en Afrique du Sud, nous relativisons et constatons la chance que nous avons. Imaginez si cela s’était produit en Amérique Centrale, la galère pour trouver des personnes compétentes. Ici, au moins, quelques recherches sur Google et, voilà, une entreprise compétente est trouvée. Le travail étant fait, nous partons à nouveau de Durban et remontons la côte pour nous rendre au Musée Zulu de Eshowe et tenter ainsi un deuxième départ !

 

3 réflexions sur “Une belle expérience et un premier départ manqué. Du 16 au 19 aout 2016

  1. Des fois il vaut mieux reculer pour mieux avancer !
    Cela s’avère juste vous concernant 🙂 trop chou de voir vos enfants être si bien accueillie en classe avec leurs jolis uniformes.. c’est cool 🙂 Bonne suite chez les ZULU’S Bisus (pour la rime quoi 🙂 )
    Maryk

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s