Toujours au ralenti, nos premières vraies découverte de la faune africaine. Du 30 aout au 3 septembre.

Toujours dans l’attente de cette infiltration qui, nous l’espérons, devrait soulager ces maudites douleurs dorsales, nous sommes gentiment las de ne rien faire, stoppés depuis 10 jours à Johannesburg. Nous savons que cette situation n’est pas que négative. Comme nous l’ont commenté beaucoup d’amis sédentaires ou voyageurs, nous avions à nouveau un rythme de fou durant ces mois de voyage en Océanie. Nous avons adoré tout ce que nous avons fait, mais si nous l’avions fait en 10 mois au lieu de 7, ça n’aurait sûrement dérangé personne. C’est donc un des côtés positif de la situation de ces derniers jours, avoir le temps de faire les choses très tranquillement, ce qui d’ailleurs nous permet de trouver un rythme scolaire convenable.

Mais voilà, quand même, il arrive un moment comme maintenant où l’envie de bouger démange les membres. Alors, étant donné que le prochains rendez-vous est dans deux jours et demi, nous décidons de nous rendre au Krugersdorp, réserve privée proche de Johannesburg. C’est surtout pour la vie sauvage africaine que nous avions tiré un trait sur la partie asiatique de notre tour du monde, pour ses animaux que l’on ne voit généralement que dans les documentaires, assis dans nos salons occidentaux. Donc, plutôt que de retourner dans le camping de Muldersdrift, nous prenons la route pour Krugersdorp après la nuit passée sur le parking de l’hôpital. Et oui, à 25 Rand les 24h (1,50 Euro) pour un lieu fermé et gardé à Johannesburg, on aurait été bête de s’en priver.

Nous arrivons en fin de matinée au parc. Et la première chose que nous faisons, c’est la partie aux lions. Le Krugersdorp game reserve a une partie réservée aux lions, ce n’est pas sauvage comme d’autre réserves mais, pour un début, ça fera l’affaire. Nous voyons bien 2 lions et 3 lionnes dans un « petit » enclos et cela nous plait malgré le fait que leur espace ne soit pas immense. Mais nous voulions voir, ou plutôt trouver, ces bêtes par nous-même. Les rangers nous avaient dit que dans la « grande » partie nous en avions la possibilité. Nous y passons donc 3h (la boucle fait quelques 3 kilomètres). Nous y faisons l’école, mangeons le diner (le ranger nous passera d’ailleurs un coup de téléphone pour être sûr que nous n’avons pas été dévorés) puis repartons pour un deuxième tour de boucle, en étant bien attentif. Et là, réussissant à peine à différencier son beige de celui des herbes sèches, nous repérons une lionne, jackpot ! Nous sommes excités comme des puces et prenons le temps de l’observer.

1-lionne-1

 1-lionne-3

 

Nous voyons que le reste du groupe est quelque peu caché un peu plus haut. Ne pouvant les voir de la route du bas, nous continuons la boucle pour les voir du dessus. C’est depuis en-haut que nous verrons la petite tribu se reposant à l’ombre d’un buisson, quand le mâle nous fera le plaisir de se lever pour nous montrer sa crinière. Wouaaawww, nous sommes aux anges, la journée démarre bien !

2-lion

Mais ce n’est pas tout. Selon la description du parc, il y a encore bon nombre d’animaux à découvrir. Donc, en reprenant la visite de la suite de celui-ci, nous sommes émerveillés en premier par les différents types d’antilopes et autres animaux de ce genre tels que le Bubale

3-bubale-1

3-bubale-2

Le Bontebok

4-bontebok-2

4-bontebok-1

Le Springbok

6-springbok-1

6-springbok-2

Le gnous bleu

7-gnou-bleu-1

7-gnou-bleu-2

ou encore l’impala

5-impala

SI ces premières découvertes nous émerveillent déjà, c’est certainement que ces animaux nous rappellent ces folles courses de lionnes, guépards ou autres chasseurs essayant de les attraper dans les documentaires TV regardés en Europe. Mais cela ne s’arrête pas là, nous allons encore découvrir pour aujourd’hui un animal tout autant emblématique de ce rêve africain, le Zèbre. Quel plaisir de les voir marcher dans ces prairies sèches au milieu des antilopes. Nous restons de longues minutes en observation, subjugués par toutes ces nouvelles images que nous nous mettons en tête.

8-zebre-3

8-zebre-2

8-zebre-1

Nous terminerons cette journée bien tranquillement dans le camp du Parc. Petit fait agréable pour le porte-monnaie, quand vous payez le site de camping (240 Rand) cela inclus entrée au parc revenant 190 Rand pour nous 5. Petit calcul fait, cela nous donne donc la nuit à 50 Rand, 3 francs suisses en gros !

Après une nuit super reposante pour tous, nous partons dès le réveil dans le parc, pour déjeuner au milieu des springboks, gnous, zèbres et autres antilopes. Nous y ferons l’école aussi, rendant les leçons quelques peu entrecoupées de : « Oh, t’as vu ils sautent » ; « regarde ! Ils se battent » ; « eh, les zèbres n’ont plus peur, ils approchent ». Mais quel plaisir d’être là.

9-ecole-parc

Alors que nous repartons de cet endroit pour retourner au camping, histoire de griller nos steaks d’autruche, nous nous demandons si la présence des girafes est vraie. Ils en parlent sur leur site web, mais pas un long cou à l’horizon. Et voilà, au moment où nous en parlons, je vois un arbre dont le tronc semble drôlement large à sa base. Non, ce n’est pas un tronc, mais bien le long cou d’une girafe qui se tient pile-poil au centre devant la touffe de feuille.

10-girafes-1

10-girafes-2

En fait, elles sont juste-là, à côté du camping où nous avions dormis. Elles sont quatre et nous ferons le plaisir de rester avec nous pour la grillade. Nous aurons encore le plaisir de les croiser en ressortant, il aura d’ailleurs fallu leur laisser la priorité au passage piéton, car mesdames décident de traverser la route devant nous.

11-girafe-route-1

Dernière surprise de ce parc, juste avant la sortie, nous voyons nos premiers hippopotames !

12-hippopotame-1

12-hippopotame-2

Deux bien belles journées que nous sommes heureux d’avoir provoquées en nous déplaçant ici malgré les pépins de santé de chacun.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s