Notre Rhino entre les mains

montage 1b

 

C’est mercredi 16 octobre que nous sommes allés chercher notre tout nouveau, tout beau et tout gros camping-car.

Réveille mis pour 6h30 le matin même, nous avons pris le train à 7h07 pour nous rendre à Andelfingen (ZH) accompagné de 3 grosses valises remplies de nos habits, bien sûr, mais aussi de couverts, assiettes, sacs de couchage, casseroles et bien d’autres choses encore. Et oui, nous avons décidé de partir directement après la prise de possession du Rhino (nom que nous avons décidé de donner au c-c, nous développerons ce choix plus loin) pour un petit séjour chez les amoureux de Vérone, Roméo et Juliette.
Arrivés à la gare et sortis les valises, nous remarquons qu’une des valises a la poignée pour la rouler cassée. C’est Jimmy qui proposera de la tirer car il trouve très rigolo que la poignée normale soit pilepoil à sa hauteur et s’amusera beaucoup en la tirant sur les quais de gare.

Une fois rentré dans le deuxième train en direction de St-Gall, nous nous sommes installés dans le wagon-restaurant pour manger un petit dèj. copieux et rempli d’énergie pour affronter cette grosse journée qui nous attend. Le voyage jusqu’à destination nous aura pris environ 3h et se sera déroulé sans accro.

Arrivé à Andelfingen, nous entrons dans le pick-up du vendeur venu nous chercher à la gare. Après 5 minutes de route, nous arrivons chez le concessionnaire et voyons un camping-car un peu en avant des autres. Dans un premier temps, nous avons pensé que c’était le notre mais il nous paraissait vraiment gros. Sortis du pick-up, le vendeur nous indique le c-c nous appartenant… c’était bien celui que nous avions aperçu !

Les enfants se sont jetés dessus (dedans) et se sont sentis très vite à la maison. Pendant que nous (parents) recevions les explications, eux se sont occupés de mettre les draps sur les matelas, de mettre les sacs de couchage à chacun et de jouer à travers tout le c-c. Vous me direz sûrement que le travers n’est pas très long et je vous l’accorderai sans aucun doute (7,20m).

Les réactions au moment de recevoir Rhino ont été relativement identiques pour tous. Nous avons été étonné de la grandeur, avons apprécié son esthétique et nous sommes sentis rapidement comme à la maison (c’était déjà le cas avec le model expo). Jimmy et Soraya ont de suite émis le souhait de partir avec en vacances. Soraya a aussi dit se réjouir de partir en tour du monde dans cette maison en exprimant : « Nous habiterons bientôt dedans ! ». Amélie nous a dit avoir bien rigolé en voyant Rhino. Sa manière certainement de nous dire qu’elle est contente. Elle a, d’ailleurs, très vite repéré son lit.

Nous avons reçu environ 2h d’explications sur l’utilisation du c-c, mais passons les détails car nous aurons sûrement l’occasion, au fur et à mesure de nos aventures, de vous expliquer comment fonctionne un c-c et qu’est-ce que nous avons dans le notre. Nous ferons dans peu de temps un article spécialement dédié à Rhino et sa composition technique.
Le seul élément que je ne peux mettre de côté c’est les connaissances du vendeur. Il nous a semblé bien hésitant sur les réponses à nous donner aux multiples questions que nous lui posions (eh oui, on aime se renseigner et connaître ce que nous possédons !). Même sans que nous en parlions aux enfants, Soraya nous a demandé si le vendeur connaissait le c-c, car son langage non verbal était plus que clair pour elle. J’ai même découvert, en ouvrant les modes d’emploi par la suite, que ses explications étaient fausses pour certaines…

Bref, avant de partir pour nos premières vacances, un sentiment de stress et de nervosité nous habite un peu. Tant de nouvelles choses nous ont été décrites, de choses à retenir pour l’utilisation et un véhicule si gros apporte aussi son lot de nervosité à l’idée de le conduire, le maitriser et l’emmener sur des routes de terre à travers le monde. Mais commençons déjà par dompter la bête sur les routes européennes.

Cette fois c’est certains, l’aventure commence !

Note : Explication du nom Rhino pour notre c-c
Après quelques centaines de km d’utilisation et cherchant toujours un nom pour notre véhicule, l’imposante masse grise de celui-ci invoque à Claire une notion de gros animal type éléphant ou rhinocéros. Le deuxième a suscité un émoi général et son diminutif Rhino a été retenu. Cet animal correspond assez à notre c-c. Gros et imposant, il a néanmoins avec ses 3l de cylindré et ses 156Kw de puissance une capacité d’accélération et de vitesse digne d’un rhinocéros en charge. Sa capucine au-dessus de la cabine conducteur pour faire penser à la corne de l’animal. Voici pourquoi nous avons baptisé notre c-c RHINO.

4 réflexions sur “Notre Rhino entre les mains

  1. Un peu ouais… 😉

    Mais aussi un peu tendu le temps de l’avoir bien en main ! C’est assez stressant de passer d’une golf ou d’une 4007 à ÇA… c’est haut, c’est large et c’est lourd ! Ah oui j’oubliais… c’est une propulsion et ça change la sensation dans le volant !!!

    Mais quel bonheur 🙂

  2. trop fort!!!! quel chouette nom pour ce c.c. que votre aventure commence vous souhaite que des belles choses vous fait pleins de gros bisous Mumu

  3. Pingback: Le point sur les préparatifs (1) | La vie devant - Les kilomètres derrière

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s