Valais – Jura – Neuchâtel…. Et quelques km derrière

Ce week-end, nous avons profité d’une invitation pour faire quelques kilomètres supplémentaires et utiliser Rhino une nouvelle fois. Mais cette fois-ci, nous avons chargé Rhino en essayant de penser à tout ce dont nous aurons besoin sur la route. Ainsi, nous voulions essayer de rouler et pratiquer le camping-car dans les conditions les plus proches de ce que sera notre réalité dès le 16 juillet, date à laquelle nous récupérerons Rhino à Halifax.

Plusieurs conclusions peuvent être tirées. La première, c’est que Rhino est largement plus agréable à rouler avec de la charge dans la cellule et le double fond. Mieux ancré sur la route, il fait moins bateau dans les virages, semble accroché plus au bitume. La deuxième, c’est que nous sommes satisfaits du moteur que nous avons choisi. 3.0l et 210CV, celui-ci offre une force incroyable et permet de garder une facilité de conduite même dans les montées valaisannes en étant chargé quasi à 5.0to ! Ensuite, la place qui reste disponible dans les armoires et quelques caisses du double fond du camping-car nous laisse confiant quant à la possibilité de prendre tous ce que nous voulions prendre, enfin presque. La veille du départ nous aurons la réponse définitive. En tous les cas, nous sommes déjà ravis d’avoir choisi la marque Bimobil pour être notre maison roulante !

Montage 1

Donc, la première étape de notre week-end était Chamoson, au Valais, chez la famille Dorer. Nous avons eu différents contacts mail avec Anna au sujet de la préparation d’un tour du monde. Elle nous avait expliqué qu’elle et sa famille se préparaient à faire le grand saut. Pour eux, cela devrait se faire en 2015. Nous avions alors prévu de nous rencontrer et, après avoir dû repousser une première fois, nous avons trouvé un créneau vendredi dernier. Et bien quel plaisir !
Après ma première expérience de route en serpentin, étroites et dans l’état d’une route secondaire menant à un hameau, j’ai dû réaliser une marche arrière sur quelques dizaines de mètres entre un mur de soutènement et une haie de tuyas, pffffffiou, c’était chaud !
Mais la récompense qui nous attendait arrivés chez Anna et Cédric valait largement ces petits efforts. Nous avons été accueillis comme des rois, incroyable. Pendant que les adultes partageaient un apéro sur la terrasse pour faire connaissance, les 6 enfants (3 de chaque côté) n’ont eu besoin que de quelques minutes pour se connaître et jouer toutes la soirée ensemble, jusqu’à 23h ! Après l’apéro, un souper succulent accompagné d’un superbe vin rouge de Chamoson nous attendait. Nous avons longuement discuté, échangé et fraternisé avec nos nouveaux amis valaisans.

Le lendemain, nous avons déjeuné et diné ensemble. Nous avons encore profité de partager, autant sur nos projets communs que sur nos philosophies de vie, et avons encore tissé quelques liens en réalisant que notre façon de voir les choses étaient proches l’une de l’autre. Franchement, cette rencontre nous a fait un bien énorme et nous laisse présager des expériences intenses sur les routes du monde, à la rencontre d’autres hommes et femmes, que nous espérons aussi forte que celle-ci. Merci à Anna et Cédric, ainsi qu’à leurs enfants, pour cette accueil somptueux !

Après le diner, est venu le temps des au’revoirs. C’est non sans un pincement que cela c’est fait, à l’image d’une accolade franche et spontanée entre Cédric et moi !
Ensuite, nous sommes allés à Sion à la rencontre de ma filleule. Billie, âgées de presque 17 ans habite cette charmante ville depuis des années. Et comme ce n’est pas la porte à côté, nous avons profité de notre déplacement dans la vallée du Rhône pour passer un peu de temps ensemble et ainsi lui présenter les dernières décorations sur Rhino. Mais la route nous attendant pour nous rendre au Jura, nous avons juste pris le temps d’une ballade, d’un café et d’une glace avant de repartir.

Montage 2

Après nous être arrêtés à Vaumacus, au bord du lac, pour le souper, nous avons roulé jusqu’à Cortèbert pour nous installer pas loin de l’institution où travaille Claire. Et oui, elle travaillait dimanche. Après une nuit calme, Claire s’en est allée tôt le matin. Nous avons, ensuite, avec les enfants, profité de jouer sur la place et déjeuné tranquillement. Mais les nuages arrivant sur le jura, nous sommes redescendu à Neuchâtel pour voir le soleil et le lac en attendant que Claire nous rejoigne en train pour souper. Installés à côté du skate Park de la ville, les enfants se sont éclatés avec leur trottinettes et vélo pendant plusieurs heures.

Montage 3

Notre week-end s’est terminé lundi matin. Claire a pris son premier cours dans l’optique de passer son permis C1 avant notre départ et nous sommes ensuite rentrés à la maison.

Bref, un superbe week-end, des souvenirs plein la tête, des rencontres géniales et une envie grandissante de vivre cela chaque jour.

Amicalement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s