Une fête de départ réussie

C’est non sans un pincement que je commence la rédaction de cet article, après avoir passé un week-end magique. C’est non sans émotions que j’écris tout en repensant aux gens qui sont venus à notre rencontre. Aussi incroyable que cela me parait encore aujourd’hui, moins de 24h après la fin de la fête, les gens qui se sont déplacés représentent tous un moment de notre vie. La famille, pour commencer par eux, nous connait depuis nos premiers jours, nos premières heures de vie. Les amis, eux, représentent pour chacun un moment précis, même s’il peut s’étaler sur de nombreuses années, à l’image de notre ami, Sébastien M, présent depuis 15 ans autour de nous et qui a passé les deux jours de fête avec nous. Mais aussi, par exemple, Sébastien F, qui est un ami précieux que j’avais perdu de vue pendant longtemps et qui est réapparu comme par magie il y a quelques mois (peut-être même 1,5 an) et qui représente la partie adolescente de ma vie mais dont l’amitié continue de s’écrire. Il y a aussi tous les autres que je ne peux mentionner (vous n’étiez pas loin de 100 personnes sur le week-end) mais qui ont tous participé à nous rendre ce week-end inoubliable. Je pense par exemple à Marina, une amie d’enfance de Claire, que nous n’avions plus vue depuis très longtemps aussi et qui aura égaillé cette fin de dimanche après-midi. Bref…

Tout s’est lancé jeudi avec les préparatifs. Claire a passé beaucoup de temps dans la préparation des salades, gâteaux et autres mets. Pendant ce temps, j’encadrais des plongées et terminais mon brevet de Divemaster (plongée) que j’ai réussi vendredi dernier. Vendredi soir, tous s’est accéléré. Nous avons mis tous les éléments pratiques en place (tables, banquet, etc.) à l’extérieur en espérant ne pas devoir tout reprendre dedans, car la météo était encore incertaine. Samedi matin, à 2 heures du début de la fête, mon papa est venu nous apporter des croissants et s’occuper des enfants qui avaient des activités. Nous avons profité de lui demander de faire encore quelques courses, car il y a toujours deux ou trois choses qui, juste avant le début d’un événement, nous passe par la tête en créant un : « OH PUNAISE, on a oublié cela !!! ». Donc merci papa pour ton aide.

New Image1

La fête débutait le samedi à 11h. Tout tranquillement, Gilles et Camille ont été les premiers à faire leur apparition vers 11h30. Nous avons pris un peu de temps à 4 avec eux car les autres semblaient moins pressés d’arriver. Eh bien, quelle surprise dès 12h15 ! Les gens sont arrivés les uns après les autres pour, en milieu d’après-midi, que l’on se retrouve à une cinquantaine de personnes ayant bien mangé, bien bu et attaquant les premiers dessert. La météo fut très clémente et nous a offert de belles heures ensoleillées. Les invités nous ont, eux, offert de belles heures d’échange… Remplis de palabres incessant, de rires joyeux et de souvenirs mémorables, chaque instant passé en compagnie d’une (ou plusieurs) personne nous a apporté beaucoup de bonheur. Tantôt intéressés par notre voyage, mais aussi par des questions de pluie et de beau temps, nos invités ont utilisé le temps comme ils le souhaitaient et ceux qui ne connaissaient pas encore Rhino ont fait une petite visite guidée lors de ce week-end. Le soir, c’est un comité plus petit qui est resté pour le souper avec de nouveaux arrivants ainsi que des personnes déjà présentent l’après-midi. Un peu frais à l’extérieur, nous avons fini par rentrer une partie des tables et avons continué jusqu’à 1h30 le dimanche matin ! Nous avons dormi à 11 dans notre maison, et 1 dans le jardin sous sa tente.

New Image6

Une partie des participants à cette soirée n’avait pas prévue de rester manger et n’avait rien pris, mais c’est avec grand plaisir que nous les avons nourri et accueilli. Eux, pourtant, se sentaient mal à l’aise, certainement par peur de déranger ! Et bien c’est justement ce qui nous différencie d’une grande partie de la population suisse, nous aimons déranger 😛 ! Non… nous aimons surtout quand les choses se passent de manière improvisées et c’est souvent là que se vivent les meilleures moments.

New Image7

New Image4

Le lendemain, Nous avons continué sur le même rythme mais avec moins de monde, 20 à 30 personnes sur la journée. Mais ne dit-on pas qu’il vaut mieux privilégier la qualité que la quantité. Je parle bien entendu de la qualité de notre accueil et non de celle des gens qui sont venus. Avec plus de 50 personnes ensemble au même moment, les hôtes n’arrivent souvent plus à être présents pour leurs invités. Nous avons essayé, Claire et moi, de nous rendre le plus disponible mais avons certainement manqué de temps pour certains. Donc, le nombre de visite du dimanche nous a sûrement permis d’être plus présent pour chacun. Et là, aussi, la météo a été superbe ! Nous avons eu un bon ensoleillement et avons profité de prendre quelques couleurs.

New Image5

New Image2

New Image3

En conclusion, je ne sais pas trop quoi dire. Les sentiments sont à nouveau complétement tiraillés de tous les côtés. Une joie immense et non mesurable m’habite lorsque je pense au nombre de personnes ayant fait le déplacement pour nous voir. Un plaisir énorme me vivifiait à chaque nouvelle personne arrivant chez nous, les « habituels » parce que nous avons toujours plaisir à les voir, la famille et les amis que l’on voit moins souvent car le temps n’enlève rien aux liens qui nous lient. Pourtant, une mélancolie reste présente car revoir des gens que l’on a plus vu depuis 15 ans et les personnes que l’on voit rarement, nous rappelle tous ces instants d’adolescence et du jeune âge adulte qui nous ont fait tel que nous sommes aujourd’hui. Cette mélancolie est aussi là lorsque l’on se projette déjà sur la route, repensant aux proches, amis et famille, que nous aurons laissés en Suisse. Quelques larmes auront coulées ce week-end. De gros hugs nous ont permis de faire le plein d’énergie de chacun afin de prendre un peu d’eux avec nous et ainsi ne pas oublier d’où nous venons, de quoi nous sommes fait et vers qui nous allons…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s