Prise de conscience, enfin !

Vers 22h, ce soir, je me trouvais devant notre Rhino en compagnie d’un ami lorsque, d’un seul coup, j’ai réalisé !

J’ai réalisé qu’une cinquantaine d’heure plus tard j’allais partir à Anvers amener notre camping-car pour son premier voyage jusqu’au Canada. Ce qui veut dire, également, que dans 18 jours nous décollerons pour le rejoindre.

Et là……. Pffffffffff ! Le ventre se noue, la gorge se serre, les yeux se remplissent. L’intellect prend conscience que ce rêve lancé de manière un peu folle il y a plus de deux ans était en passe de se réaliser.

Une réalisation qui implique la séparation, la distance avec les êtres chers que nous avons ici, avec tous les repères que nous avons construits autour de nous, même si certains sont faits d’un système social qui ne nous correspond pas dans le monde industriel qu’est le notre, mais ce sont ceux que l’on a créé ici.

Après ces quelques minutes d’anxiété, l’ami avec qui je me trouvais m’a rappelé une chose importante en disant : « rien n’est définitif, rien n’est impératif ! » Il m’a rappelé par là que si les choses devenaient trop compliquées, un retour était toujours possible. Et prendre conscience que dans la vie le « Ctrl+z » (raccourci connu de retour en arrière sur ordinateur) existait aussi d’une certaine manière et que finalement aucun choix était définitif, fait que les étapes de vie deviennent moins anxiogènes.

Et surtout, n’oublions pas l’essentiel. Dans 18 jours commencera ce pour quoi nous nous sommes donné avec tant d’énergie et de passion. Commencera, à ce moment-là, une vie en famille rapprochée, une liberté de choix pour le lendemain et de nouvelles découvertes chaque jour. Commencera, aussi, un nouveau partage avec vous. Fini les longues et innombrables démarches administratives. Fini les petites sorties de préparation retranscrites sur ce blog. Il est bientôt venu le temps où nous partagerons des photos de lieux insolites, connus ou non, de natures et de cultures différentes de la notre. Le temps de vous faire voyager virtuellement au travers de nouveaux récits et de nouvelles images.

J-2 avant d’emmener Rhino, J-18 avant de décoller. C’était ma soirée nostalgie, une nuit sûrement très courte à cogiter allègrement en compagnie du clavier sur lequel je passe mon stress et évacue le trop plein.

(PS : je tiens à préciser que, mis à part cela, je suis un homme heureux. Lol) 😄

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s