Campbellton… les rangements, puis, la Gaspésie. Du 24 au 28.7.14

Nous avons repris la route Jeudi matin depuis Moncton en direction de Campbellton pour un Bivouac superbe au bord de la mer, gratuit et facile d’accès. La fatigue et le manque de repères n’est pas facile à gérer, nous nous réjouissons d’arriver à Campbellton et de continuer l’aventure sur un rythme un peu moins élevé.

Sur la route menant à cette ville, les paysages furent quelque peu ennuyants. La plus part du temps, ils sont fait d’épaisses forets qui limite la vue à aux longues lignes droites de la TransCanada. Mais arrivés sur la côte Atlantique, la mer a égaillée la conduite et lorsque nous nous sommes arrêtés à New Mills pour manger, la plage de caillou qui nous a accueilli nous a donné beaucoup de plaisir. Le paysage était superbe et la température était idéale.

New Mills

Toutefois, c’est une fois parqué sur le site de bivouac conseillé par Stéphane (rencontré à Moncton) que nous sommes rentrés dans le voyage, le rêve et la découverte. Une aire en bord d’Océan, dans la baie-des-chaleurs, avec une vue fantastique pour passer les deux nuits suivantes. Le jeudi soir nous avons simplement profité de nous reposer de la route faite la journée. Le lendemain, nous avons tout sorti des placards, du double fond et avons profité de tout réorganiser les espaces. En ayant vécu dans Rhino une semaine durant, nous avons remarqué qu’un ajustage du rangement était nécessaire. Mais aussi, nous avons profité du jouer au criket indien et avons fait voler le cerf-volant pour la première fois. Merci Tantine, il vole super bien.

Campbelton1

Campbelton2

Nous avons continué notre route samedi pour nous rendre en Gaspésie. Sans trop savoir exactement ce qui nous y attends et ce que nous allons réellement faire sur place, nous avançons à tâtons et continuons à prendre nos marque dans ces paysages qui ressemblent drôlement à la Suisse, les côtes en plus.

A Miguasha, se trouve un parc national où les fossiles des poissons de l’ère dévonienne. Ici, sur la plaque Euraméricaine (il y a 380 mio d’années) vivait toutes les espèces de poissons (une seule à part) de cette ère. En 2010, fut découvert l’Elpistostège, poisson doté de 4 nageoires (début des tétrapodes) ainsi que d’un double système respiratoire fait de branchies et de poumons. C’est le premier découvert apporte une grande réponse au défenseur de la théorie de l’évolution. La visite guidée était très intéressante pour les enfants.

Miguasha

L’après-midi, nous avons repris la route pour Cascapédia St-Jules, sans trop savoir ce que nous y trouverions (sauf sa rivière dont on avait lu l’existence). Eh bien l’endroit fut extra pour passer le reste de la journée à se baigner en remontant la rivière à pied et se laissant redescendre avec le courant relativement fort (peut-être 7 à 10km/h). Aussi, c’est un endroit propice au bivouac avec Rhino, car il semble calme et aucune interdiction n’est affichée.

Cascapédia St-Jules

Nous profitons, ici, de transmettre de belles salutations à nos proches et lecteurs.

A bientôt sur la toile !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s