Notre première semaine au Canada, Du 17 au 24.7.14

Depuis le 17 juillet, nous avons Rhino entre les mains et avons pris la route pour débuter notre tour du monde !

Avant tout, il aura déjà fallu ranger et faire l’acquisition de matériel type bouteille de gaz. Ensuite, il faut trouver ses marques dans un pays qui n’est pas le nôtre. Typiquement, prenez l’exemple des bornes wifi des McDonalds. En Suisse, vous devez consommer pour obtenir le code s’accès. Ici, vous entrez dans le McDo, allez au toilettes, vous vous asseyez à une table pour surfer pendant 30min (ou 1h selon vos besoin) et repartez sans même avoir consommé. En Amérique du Nord, c’est normal ! Mais bien que les McDo soient fréquents, nous ne voulons pas non plus passer notre temps en son sein pour rester connecté, donc merci à nos proches et lecteurs habituels de faire preuve de patience pour obtenir des nouvelles. Mais nous sommes encore dans notre phase d’apprentissage. Typiquement, si vous oublié de vider vos toilettes du camping-car dans un « Dumping station » (air de vidage) et que vous vous dîtes que vous pourriez le faire dans une forêt, il vous en coûtera 500$ et la délation est monnaie courante ici. Alors avant de le faire il faut bien réfléchir, ce que j’ai fait mais….. Bref, j’apprends encore. La preuve en est du remplissage de notre réservoir d’eau. Il nous a fallu trois jours pour pouvoir le faire car bien entendu que les embouts de robinet ne sont pas les même qu’en Europe. Nous avons donc usé d’eau en bouteille.

Mais le voyage lui-même s’est lancé lors de notre première destination, Peggy’s Cove. Lieu relativement touristique (et on comprend pourquoi), il est habité par des pêcheurs et se trouve sur une côte de granit. Les rives sont faites de grosse pierre et les enfants prennent plaisir à sauter, escalader et courir sur ses rochers. Juste avant le village, à 1 km, se trouve le mémorial du crash SR111, avion Swissair s’étant écrasé à quelques miles au large. Une grosse pierre permet d’ailleurs de repérer le site exact du crash.+

montage sr111

montage2 sr111

montage3 sr111

pegys cove 3

pegys cove 2

Ici en-dessous sur la photo, je tenais à faire un clin d’œil à Sébastien M, mon ami, avec la découverte du restaurant à Rhubarbe !

Rhubarbe

Suite à cette visite, nous nous sommes rendus à Lunenburg, mais je ne développerai rien sur ce village qui n’en vaut pas le coup, sauf peut-être pour l’emplacement du camping qui nous offrait une vue sur la baie intérieur du village.

Lunenburg1

Lunenburg

Le vendredi soir, nous avons pour la première fois ouvert les cartes et guides touristiques. Nous avons réalisé que les distances n’ont rien à voir avec la Suisse. Du coup, nous avons décidé de faire 6h de route le samedi pour rejoindre le parc national de Baie Fundy. Très jolis balades et lieux de camping. Nous avons vu nos premiers animaux de forêt avec un énorme plaisir (Ecureuils à profusion, porc-épic, marmottes) et avons bien profité de ce lieu qui nous a paru très accueillant. Pourtant, c’est là aussi que nous avons traversé (et traversons encore) notre première grande épreuve. Sans entrer dans les détails, nous avons à faire face à une situation qui ni l’un ni l’autre dans le couple n’aurait pensé devoir affronter un jour (mais attention, notre santé va bien, notre intégrité physique n’est pas en péril, donc pas de danger et de soucis à vous faire pour nous). Je voulais plutôt en parler pour en faire un avertissement aux futurs voyageurs. Nous étions dans un lieu sans possibilité de communiquer facilement avec l’Europe, les crédits de nos cartes téléphoniques étant épuisés, le wifi inexistant et les villes loin de ce lieu. Quand vous êtes à la maison, facile, vous appelez votre meilleur ami, votre famille ou prenez simplement votre voiture pour vous retrouver entourés, soutenus. Dans un voyage comme celui-ci, vous êtes seul, simplement seul ! Vous êtes l’unique personne capable de vous suffire à vous-même. Cela ne rend pourtant pas forcément un événement plus dur à surmonter, cela impose juste de le surmonter différemment, par vos propres moyens, vos propres ressources, celles que vous oubliez lorsque vous êtes dans un environnement connu. Bref, le parc de Baie Fundy était très beau et je le recommande à ceux qui se rendraient dans la région du sud du New Brunswick.

Fundy

Le mardi était venu le temps de nous rendre à Moncton pour deux raisons. Nous devions récupérer ce jour notre carte visa que la banque avait nommée au nom de jeune fille de Claire (peu pratique lorsqu’il n’apparait pas sur le passeport) !  Ensuite, nous avions rendez-vous en fin d’après-midi avec Stéphane, Anne et leurs enfants. Ils finissent actuellement leur voyage en Amérique (Sud, centre et Nord) et vont rentrer en France (leur blog sur http://www.jusquau-bout-de-nos-reves.over-blog.fr)Nous aurons passé le mardi soir, mercredi et jeudi matin les deux camping-cars ensemble, puisque si nous devions repartir de Moncton le mercredi matin, DHL en aura décidé autrement. Et bien ce fut un mal pour un bien. Steph et Anne sont des gens formidables et le temps en leur présence fût rempli de conseils, d’échanges et de bons moments de franches rigolades. Merci à eux d’avoir été une partie du début de notre voyage.

Moncton 2

Moncton

3 réflexions sur “Notre première semaine au Canada, Du 17 au 24.7.14

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s