Bodie, raconté par les enfants. Le 24.09.2014

(Dicté par Soraya et Jimmy)

Après le Mono Lake, nous avons été à Bodie et nous avons vu plein plein plein de moutons. Pour atteindre ce village fantôme, il fallait prendre de l’altitude et durant les quinze dernière minutes, la route est devenue sableuse, caillouteuse et Rhino tremblait de partout. Nous avons été secoué dans tous les sens.

Bodie (1) (1280x850)

Le paysage était fait de collines, de buissons et le terrain était aride. Au loin, nous avons vu des montagnes avec, encore, des traces de neiges éternelles. Le soleil tapait fort mais il y avait un gros vent frais (presque froid).

Bodie (2) (1280x850)

Lorsque nous sommes arrivés à Bodie, nous avons vu beaucoup de maisons qui étaient là depuis 1859. C’est M. William S. Bodey qui, en premier, a trouvé de l’or dans le sol. Il a commencé à construire sa maison, et très rapidement d’autres personnes se sont installées. Grâce à ce monsieur, la ville s’est appelée Bodie (autographe différente de la vraie pour éviter les mauvaises prononciations de l’époque). En quelques semaines, Bodie est devenue la 2ème plus grande ville de Californie après San Francisco. Jusqu’à 10’000 personnes ont habité ici pour y chercher de l’or. La ville était très dangereuse car les bandits faisaient des hold-up et Papa et Maman nous ont montré comment se faisaient les combats de rue. Aujourd’hui, il reste 5% des maisons de l’époque car les autres ont brûlé ou se sont écroulées. Les gens sont partis précipitamment après avoir pris toute l’or, en 1942.

Bodie (3) (1280x850)

Nous avons visité la ville avec un livre pour savoir à qui appartenaient les maisons et cette visite s’est faite lors de notre leçon d’école.

Dans toute la ville, nous avons vu plein de machine pour les mines d’or, des voitures et des bouts de ferrailles, genre boite de conserve. Soraya a pensé que les boites servaient de cible. Le métal qui trainait dehors était rouillé. Les maisons étaient faite avec que du bois. Certaines maisons n’avaient plus de fenêtres et le toit quelque unes se déchirait. Les constructions sont très vielles et du coup il y en avait qui se penchaient, comme l’église ou l’ancien hôtel renforcé par une poutre pour éviter qu’elle s’écroule.

sawmill (1280x598)

On a regardé par les fenêtres pour voir ce qu’ils ont laissé à l’intérieur. Ils ont abandonné toutes leurs affaires, comme par exemple : Cheval à bascule, poussette avec poupée, plein de bouteilles de bière, des casseroles et même une bouteille avec du vin dedans.

intérieur

Pour aller aux toilettes, les habitants devaient sortir de leur maison car elles étaient dans une cabane avec un banc troué au-dessus d’un grand trou dans le sol.

Pour acheter à manger, les gens allaient au magasin de M. Harvey Boone. Ce magasin ressemblait à celui de M. Hyman que nous avons vu à Forillon au Québec, sûrement parce qu’ils étaient de la même époque. A l’arrière du magasin, il y avait un coffre-fort pour y mettre les sous.

mag (1280x427)

La Kirkwood House qui appartenait à E. L. Benedict, manager de la Bodie bank, était très belle et plus grande que les autres. Mais une maison était encore plus grande, celle de Lester E. Bell, propriétaire du Bell’s machine shop et a inventé un process pour mieux sortir l’or. Son fils, Bob Bell, a aidé à stabiliser et à rénover les maisons quand le parc a été créé.

kirk (1280x850)

Dans la ville, il y avait une scierie pour couper le bois qui servait à réchauffer les maisons. Car à Bodie, le climat était autant chaud l’été, que froid en hiver. Il pouvait faire -30 à -40°C et il pouvait y avoir 7m de neige. Les nouveaux habitants étaient, certaines fois, pas du tout bien préparés et il pouvait même arriver qu’ils meurent de froid.

sawmill (1280x598)

Mais la principale raison pour laquelle les gens venaient habiter à Bodie, c’était l’or. Et celle-ci se trouvait dans la roche. Pour aller chercher l’or, ils creusaient des mines et ensuite installaient des rails pour sortir les pierres et le sable de celles-ci. Ensuite, ils en faisaient des tas.

Ils amenaient le sable et les pierres dans l’usine pour les trier et trouver de l’or. Grâce à M. Bell, il ont réussi à séparer l’or de la pierre plus facilement et ensuite ils jetaient la pierre et gardaient l’or pour la vendre et gagner de l’argent. Malheureusement, nous n’avons pas pu y entrer, car le sol est instable, parce qu’il y a des mines en-dessous.

Bodie (52) (1280x850)

Nous sommes content d’avoir vu ça et nous avons appris beaucoup de choses sur les mines et la ruée vers l’or qui s’est déroulée à cette époque. C’était chouette car nous avons appris toutes ces choses et nous avons vu comment est une ville fantôme.

Soraya et Jimmy

Une réflexion sur “Bodie, raconté par les enfants. Le 24.09.2014

  1. coucou Soraya et Jimmy
    quelle belle expérience pour vous de voire cette ville .j ai peux être une explication pour vous pour les maisons toute penchées, car avec ton parrain Soraya nous avons visiter Dawson au canada qui était aussi une ville minière, Il y avait expliquer que les gens construisaient par fois les maisons quand la saison froide commençait, car il ne pouvaient plus creuser pour chercher l or et que quand les beaux jours arrivait et la chaleur avec ceux si le terrain bougeait beaucoup du coup les maisons penchait.
    Le magasin me fait penser a la petit maison dans la prairie si tu a l occasion de regarder un épisode de cette très jolie série vous verrez qu’ il lui ressemble étrangement.
    Je vous fait de Gros Gros Bisous au plaisirs de vous relire tout bientôt Mumu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s