Les parcs de la route 12. 1/2 Du 7 au 09.10.2014

Pour se rendre de Zion à Bryce Canyon, il faut emprunter la route 12. Nous ne le savions pas avant, mais cette route est une véritable splendeur à elle seule, entre Red Canyon et Capitol reef. Elle traverse des paysages, des canyons et des parcs absolument fantastiques !

A l’entrée Ouest, la route débute donc par le Red Canyon State Park, et on se demande pourquoi ils l’ont nommé ainsi…

a red canyon (960x1280)

BRYCE CANYON

Nous avons continué notre route jusqu’à Bryce en restant attentif car nous avions besoin de trouver une épicerie et une laundry. La route ne passe que par des petits villages et nous n’avons rien trouvé avant notre destination. Mais juste avant l’entrée du parc, un hôtel Best Western accompagné de son épicerie, d’une laundry, d’un parking où il est possible d’y passer la nuit gratuitement et une connexion wifi gratuite, le pied quoi ! Ce soir-là, ce fut donc soirée pratique…

Mercredi, nous sommes allés nous balader dans le parc de Bryce Canyon. Nous avons fait les sentiers de Quenn’s garden et Navajo en passant par le Wall Street. Cette marche permet de passer par des dômes, hoodoos et parois multicolores dans le premier cirque du parc. Notre arrivée s’est faite sous les nuages et les couleurs semblaient un peu ternes, bien que le paysage en reste déroutant. Très rapidement, les nuages se sont ouverts et ont laissé passer quelques rayons de soleil, et à cette instant nous en avons pris plein les yeux. Tout devient éclatant, les contrastes ressortent et la beauté du lieu augmente encore ! Nous passons depuis quelques temps de moments incroyables en famille. Chacune de ces marches nous amènent vers de découvertes visuelles et relationnelles. Les enfants se dépensent en courant dans tous les sens, en escaladant, pendant que les parents y participent, ou pas, et s’émerveillent de leur environnement.

Bryce Canyon (72) (1280x850)

bryce1 (1280x850)

Bryce Canyon (54) (1280x850)

A la suite de cette sortie, nous avons parcouru le reste du parc en voiture pour y faire quelques points de vue. Bryce offre de très beaux paysages et ils restent très identiques tout au long de son parcours. C’est pour cela que nous avons décidé de bien profité des quelques arrêts de cette fin de journée et que nous irions ailleurs le lendemain.

Bryce route (850x1280)

Le soir, nous voulions dormir au campground mais je trouve que c’est le seul point faible du parc. Sa disposition et son aménagement ne nous ont pas encouragés à sortir 15$ pour la nuit. Nous sommes donc retournés sur le parking du Best Western. De plus, les deux grands ont profité de se connecter sur un media « social » pour prendre quelques nouvelles de leurs amis d’école.

Jeudi, nous sommes partis à Willis Creek. Mais avant cela, je ne sais pour quelle raison je me suis penché sous Rhino pour vérifier si la fixation des roues de secours était toujours bien serrée. Avec les vibrations, je me demandais si tout était ok là-dessous. Heureusement que je suis allé regarder. Si la tension de la vis était toujours bonne, la deuxième roue de secours penchait méchamment sans que je comprenne de suite ce qui se passait. Mais une fois que j’ai glissé un peu plus sous le véhicule, j’ai réalisé que la goupille de fixation de l’autre axe avait explosé lors d’une de nos touchettes avec le porte-à-faux (il y en a eu 3), et ce devait être à la sortie de Séquoia, il y a donc prêt de 10 jours ! J’avais pourtant regardé mais la roue ne penchait pas à ce moment précis. Bref, maintenant la roue ne tenait plus qu’à un fil. Il y avait, heureusement, un garage avec la station-service de ce petit village avant l’entrée du parc. La réparation aura duré 20 minutes et nous aurons repris la route de suite après.

bryce garage (1280x960)

WILLIS CREEK

Ce lieu est le premier vrai slot canyon que nous allions réaliser. Nous avons été chanceux pour y accéder. La route n’est pas asphaltée, mais elle venait d’être nivelée et la conduite sur le sable était très agréable. Nous sommes passés par des endroits que j’ai quelques peu redouté, car je n’ai aucune expérience sur ce genre de route. Mais au final, la conduite sur sable semble être assez proche de la conduite sur neige.

Entree Willis Creek (5) (1280x960)

Nous sommes arrivés au parking et avons pris les renseignements nécessaires sur le panneau d’information. Nous savions déjà que le risque principal de ce genre de marche était le flash flood. L’environnement aride et sableux rend le sol quasi imperméable et concentre toutes les précipitations dans ces slots canyon, puis dans les Wash. Mais les avertissements sont très fort sur ces panneaux d’information et font prendre conscience que le danger est réel en cas de pluie violente et soudaine, car il paraitrait que les modifications météorologiques soient très rapides.

Le ciel entièrement dégagé, nous nous sommes rendus dans le slot. Nous découvrons encore un décor invraisemblable. Le slot de Willis Creek est parfait pour un début. La marche y est facile et les enfants y prennent plaisir en grimpant un peu partout. Il faut parfois traverser le cours d’eau très faible, d’une profondeur de 2 à 3 cm sur 1m de large.

Entree Willis Creek (2) (1280x960)

willis1 (1280x640)

willis2 (1280x467)

Arrivés au milieu de la balade, au moment où le slot s’ouvre en largeur, nous avons vu quelques gros nuages noirs. Je me suis senti un peu pris au dépourvu. Nous avons immédiatement décidé, avec Claire, de faire demi-tour afin d’éviter de jouer aux aventuriers téméraires. Au deux tiers du retour, nous avons entendu les premiers coups de tonnerre. A la fin de la marche, nous avons remarqué une légère augmentation du débit, mais rien d’important. L’orage qui sera finalement passé par là n’aura sûrement pas été assez fort pour mettre qui que ce soit en danger, mais ne vaut-il pas mieux prévenir que guérir ?

La deuxième raison pour laquelle j’ai souhaité faire demi-tour rapidement était la route. Un panneau signale, à l’entrée, que le chemin est impraticable quand il est mouillé et, qui plus est, cette route traverse le Wash un peu en amont. Si la conduite s’est faite de manière un peu retenue (là c’était vraiment comme sur de la neige) elle s’est faite sans encombre. Le niveau de l’eau n’avait pas augmenté dans le Wash et la fin de la route était même sèche, l’orage devant être très localisé.

Nous voulions ensuite enchainer avec Grosvenor Arch, une balade non loin de Willis, mais la route y menant était temporairement fermée. Nous avons fait une halte juste avant celle-ci pour un gouter, avons sortis les chaises et nous sommes assis devant Rhino, le soleil étant revenu.

Nous avons repris la route pour nous rendre à Escalante, prochaine étape de la route 12.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s