Les fêtes en famille. Du 20.12.2014 au 02.01.2015

Samedi 20, au matin, nous avons quitté Cacao (village à côté de la cenote X-Batun) pour nous rendre à l’aéroport de Mérida, pour y accueillir notre famille. Pour ces fêtes, nous devions recevoir ma sœur, Vanessa, son mari, Alain, et mon neveu, Ylan. Aussi, nous allions retrouver ma belle-maman, Carmita, et le frère de Claire, Jannis.

Nous étions franchement nerveux et excités comme des puces dans l’attente de leur arrivée. Parqués devant l’entrée, nous sommes arrivés juste à temps pour l’atterrissage. Lorsque nous les avons vu à travers les portes vitrées, les enfants ne pouvaient plus se retenir de bouger dans tous les sens ! Que se fût long, le temps qu’ils récupèrent leurs valises pour nous rejoindre. Mais une fois vers nous, ce fût une émotion peu contrôlable. La joie de se retrouver était intense et perceptible à l’œil nu !

Nous avions une première nuit à passer à Mérida avant de nous déplacer sur Valladolid. Nous avons passé une soirée simple dans une ville compliquée et pas très accueillante. Le départ pour la prochaine destination fût donc le bienvenu le lendemain matin. Mais en attendant, ils ont vidés leurs valises des éléments qu’ils avaient pris pour nous. Outre le matériel type filtre charbon actif pour le SOG, ils sont venu avec tout un stock de produits suisses : Gruyère, Tommes, Fromage de montagne, Cervelas de chez nous, 2 Fondues au fromages longues conservation, du chocolat en plaque, en boule de Noël, en poudre, de l’ovomaltine, et nos placards en étaient pleins ainsi que le frigo, car le chocolat ça fond à 35° ! Encore merci à eux pour ces beaux cadeaux…

Donc, le dimanche matin, partis de Mérida pour Valladolid, nous avons fait un arrêt à Chitzen Itza. Le site est très beau, présente de nombreuses choses à visiter, mais le faire un dimanche, premier jour des vacances de Noël, autant partir à Disneyland ! De plus, les guides ici savent qu’il y a plein d’autres touristes et ne discutent pas les prix, ni leur antipathie non-plus ! Malgré cela, le site étant très beaux, nous avons apprécié les explications du guide et réalisé notre premier site Maya avec la famille qui eux ont apprécié cette découverte. Et c’est à la sortie du site que nous avons réalisé la chance que nous avons eu d’arriver à 9h30, car à 12h la queue aux caisses était énorme !

1 Chitzen (1) (1280x850)

1 chi (1280x850)

1 Chitzen (1280x850)

1 chitzen itza (1280x632)

L’arrivée à Valladolid était très agréable. La ville est accueillante et les gens également. L’hôtel où séjournait la famille est très joli, rempli de verdure et non loin du parc du couvent, dont j’en ai oublié le nom ! Aussi, au bord de ce parc, se trouve un charmant restaurant très tourné produit naturels, le Yerbabuena. Nous y avons très bien mangé.

Lundi, nous sommes partis à la visite de la ville, de son centre, à pied. Les distances sont abordables et le rue praticables. Mais comme partout au Mexique, attention au mélange piéton-voiture par toujours bien délimité !

2 Valladolid (1) (1280x850)

2 Valladolid (4) (850x1280)

2 Valladolid (7) (1280x850)

2 Valladolid (1280x850)

Puis, l’après-midi, nous avons fait la première Cenote en famille, celle d’Oxman. Dans une ancienne Hacienda, la Cenote est en forme de puit. La hauteur du puit, de la surface à l’eau fait environ 20m. La profondeur de l’eau, elle, est de 65m. Le diamètre est d’une 50aine de mètre. Il est possible d’escalader sur les bords, de sauter, de s’élancer accroché à une corde pour se laisser tomber dans l’eau. Des jeux forts sympathiques !

3 Cenote (1280x850)

3 Cenote (5) (1280x850)

3 Cenote (4) (1280x850)

Le mardi, nous avons fait une journée tranquille, où nous avons tout de même essayé d’aller à la Cenote de Suytun. Beaucoup trop cher, nous nous sommes rabattus sur celle de la ville, la Zaci. Elle n’en vaut pas vraiment le coup….

4 Zaci (1280x850)

Le soir, nous avons gouté aux joies des places de jeux mexicaines, celle où les normes de sécurité à l’Européenne ne veulent rien dire, le type de construction que l’on trouvait au début des années 80 chez nous. Soraya, sans rentrer dans les détails, en aura gouté le plus en se faisant très mal au tendon d’Achille. Le cri et les pleurs furent impressionnant, mais plus de peur que de mal !

Mercredi, c’était la journée de découverte d’Ek-Balam. Un site beaucoup plus petit que Chitzen Itza, mais tellement charmant ! Ils y ont découvert, en 2010, toute une série de murs sculptés absolument somptueux, sur la pyramide de 33m de haut. Même Alain, mon beau-frère, y est monté malgré la réticence de ses genoux, et il ne l’a pas regretté.

5 Ek-Balam 2 (1280x859)

5 Ek-Balam (2) (850x1280)

5 Ek-Balam (1280x426)

A la suite de cette visite, nous voulions enchainer avec le Cenote du site. Chère et à 2km à pied, les pousse-pousse demandent 100Pesos par aller-retour pour 2 personnes. Nous décidons de retourner à Oxman. Mais pourtant, en sortant de la route du site, une bâche avec une photo d’une Cenote nommée Sac-Aua (ou Sak-Awa) annonce sa présence à 10 minutes de là. Après plus de 20 minutes, nous arrivons sur place et, après avoir discuté le prix bien entendu, nous nous sommes rendus dans un petit paradis. Et la théorie qui dit qu’il faut se perdre pour voir les plus belles choses prend tout son sens, jugez en vous-même par les photos !

???????????????????????

DCIM100GOPROGOPR0833.

6 Sac-Aua (1) (1280x850)

6 Sac-Aua (3) (850x1280)

6 Sac-Aua (4) (850x1280)

6 Sac-Aua (4) (1280x850)

Ensuite, repos pour tous, car le soir il y avait réveillon de Noël ! Les enfants ont pu ouvrir leurs cadeaux, fort nombreux pour de si petites valises : Livres en pagailles, cahiers de dessin, et autres. Ils ont été gâtés par tous, y compris la famille restée en Suisse qui aura transmis les cadeaux à ma sœur !

7 Cadeau (1) (1280x850)

7 Cadeau (1280x431)

Et après, nous avons mangé dans un restaurant d’hôtel ayant un menu de Noël. Si la cuisine de type franco-mexicaine n’était pas des plus réussie (mais bonne quand même), les Mariachis ont mis l’ambiance avec leur musique traditionnelle.

8 Souper noel (1) (1280x850)

8 Souper noel (2) (850x1280)

8 Souper noel (2) (1280x963)

8 Souper noel (3) (1280x850)

Le 25, nous sommes partis en direction de Tulum. Mais avant cela, les enfants ont tapé la Pignata, tradition au Mexique pour les fêtes d’anniversaire, Noël ou nouvel-an. C’est une boule cartonnée remplie de bonbons, que les enfants et les adultes tapent jusqu’à la rompre pour en prendre les friandises.

9 Pignata (1280x645)

9 Pignata (2) (1280x850)

L’étape suivante fût, donc, Tulum. Ici, la famille aura pu vivre un tout petit bout de notre nouvelle vie en passant la journée de vendredi au camping-car. Nous avions rejoint, la veille, les Joly-Camper qui s’étaient installés sur une plage en bord de mer pour bivouaquer. Nous avons été nous baigné, avons cuisiné dans Rhino, sorti table et chaises pour manger et avons fait une grande tablée. Nous avons, en plus des Joly-Camper, la présence de Marco, dont je vous parlerez plus tard.

A Tulum, nous avons fait quelques activités telles que plages, visites de site Maya et une plongée en Cenote.

Les plages de Tulum et Akumal sont belles, sans être extraordinaire non plus. Et apparemment, décembre et janvier ne sont pas idéals pour la baignade car la mer reste agitée et la visibilité n’est pas géniale. Aussi, il y a pas mal de vent et de nuages.

10 Plage (2) (1280x850)

10 Plage (1) (1280x850)

Le site Maya de Tulum, très petit, reste un de mes sites préférés de par sa situation. En bord de mer, les couleurs éclatent et l’arrière-plan est idyllique pour des ruines.

11 Tulum ruines (7) (1280x850)

11 Tulum ruines (6) (1280x850)

11 Tulum ruines (5) (1280x850)

11 Tulum ruines (4) (850x1280)

11 Tulum ruines (3) (1280x850)

11 Tulum ruines (2) (1280x850)

11 Tulum ruines (1) (1280x850)

Visite de Coba, dont la pyramide culmine à plus de 40m et au-dessus d’une jungle dense.

12 Coba (1280x645)

Plongée Cenote, que nous avons réalisé avec Jannis, Vanessa et Jimmy.

???????????????????????

???????????????????????

???????????????????????

???????????????????????

???????????????????????

???????????????????????

Lundi 29, il était venu le temps de nous rendre au 3ème lieu de ces vacances familiales, Celestun. Depuis Tulum, il y a environ 5h de route. Nous avons décidé de rouler chacun de son côté et de nous retrouver à l’arrivée. Claire a conduit la voiture de sa maman en compagnie de son frère, de Jimmy et d’Amélie. Ma sœur et son mari ont roulé avec leur fils et Soraya. Ils ont d’ailleurs profité de faire une halte dans une Cenote sur la route, qu’ils ont bien apprécié. Pour ma part, j’ai fait la route avec Marco. Lui, c’est un ami des Joly-camper. Ils ont déjà voyagé plusieurs mois ensemble et s’étaient retrouvés à Tulum pour Noël. Lorsque nous l’avons vu là-bas, il était en panne avec son camion. Il voyage depuis 7 ans avec son petit camion 4×4 Renault. Une pièce de son moteur était cassée et il avait besoin de se rendre à Mérida pour trouver son bonheur. Et bien comme c’était sur mon chemin, je lui ai proposé de faire la route ensemble. Le trajet a été bien agréable et fait de ces échanges entre voyageurs !

Marco ayant été déposé à Mérida, l’arrivée à Celestun fût une belle surprise. Ma sœur a trouvé une location de villa, à prix raisonnable, dans un complexe d’une quarantaine d’entrée. Au centre, une belle piscine qui aura fait le bonheur des enfants et des grands. Les pièces de la villa étaient spacieuses et bien aménagées. Le seul bémol aura été l’équipement de la cuisine. Nous avons ramené casseroles, poêles et autres ustensiles pour pouvoir cuisiner comme il se doit ! Les trois jours ici se sont passés en toute décontraction, au bord de la piscine, car la mer n’est pas vraiment praticable de ce côté du Mexique. L’eau y est trouble et ne donne pas très envie de s’y tremper, même si en surface la couleur est très belle.

14 Piscine (1280x850)

La veille du départ, le 31 décembre, nous avons fait une excursion bateau. Le tour nous a emmenés voir les Flamands Roses de Celestun (une quantité assez incroyable et des couleurs éclatantes),

15 flamands (1) (1280x850)

15 flamands (2) (1280x850)

les mangroves et leur sources d’eau soufrée

16 Myngrove (1) (1280x850)

16 Myngrove (2) (1280x850)

Et pour terminer, la ferme à crocodile d’Isla Arena (rappelez-vous, c’est ici que nous avons mangé le requin).

17 croco (1280x1052)

17 Croco (1) (850x1280)

Pour le passage à l’an nouveau, nous avions réservé au restaurant du complexe, qui organisait un repas de fête !!! Nous étions à deux doigts de de leur faire leur propre fête tellement ils se seront foutu de la clientèle. Cela nous aura légèrement gâché la soirée ! Nous sommes repartis à 22h déjà, et après de nombreuses larmes de Jimmy en prévision du départ de sa tantine, son tonton/parrain  et son consin le lendemain, nous avons été nous couché à 23h en se souhaitant une bonne année ! Soirée loupée….

Les vacances se sont terminées le jeudi pour ma sœur et sa famille. Jimmy et moi les avons raccompagnés à Mérida. Pendant ce temps, Claire sera restée avec  sa maman et son frère ainsi que les filles. La famille de Claire sera partie le vendredi après avoir passé une dernière soirée en petit comité…

Pour les deux départs, le constat est le même pour chacun. Nous avons été très heureux de les avoir avec nous. Tout n’a pas toujours été facile, car vivre à 10 impliquent nombreuses complications et lorsque Claire et moi nous nous mettons la pression pour les accueillir parfaitement, tout part de travers. Aussi, nous constatons que 3 familles ensemble complique les décisions. Aux prochaines, nous accueillerons plutôt une famille à la fois. Mais dans l’ensemble, tout le monde y a mis du sien pour faire que cela se passe bien et ça aura effectivement été le cas.

Peut-être aurait-il été plus simple que nous nous tapions dessus, ainsi nous aurions eu du plaisir à les remettre dans l’avion. Bien au contraire, leur départ a été très difficile pour chacun. Pour les enfants, c’est une nouvelle séparation avec la famille. Jimmy a pleuré de nombreuses fois, il est sans aucun doute le plus sensible à la distance qui nous sépare d’eux. Soraya, elle, se trouve à 100% à sa place dans ce voyage (c’est elle qui le dit) et vit plutôt bien cela. Amélie, du haut de ses 5 ans, ne réalise pas entièrement ce genre d’événements. Du moment qu’elle est avec ses parents…

Pour Claire et moi, c’est autrement encore. La maman de Claire est actuellement dans une situation dans laquelle notre présence en Suisse lui serait bénéfique. Nous lui avons dit au revoir à l’aéroport en sachant cela et en nous disant que cela sera aussi dur pour elle et Jannis. Ma sœur et sa famille, nous leur avons dit au revoir pour au moins 1 année et demie. Ils ne viendront certainement pas en Amérique du Sud et, de ce fait, ce départ a été difficile.

Ces deux semaines nous aurons totalement chamboulé, remis en question. La présence de la famille à ses côtés est très importante. Notre expérience mexicaine n’étant pas ce que nous avions espéré, nous doutons sur la suite du voyage et nous demandons si cela est vraiment la vie qui doit être la nôtre. Et, 2 heures après avoir quitté les derniers membres de la famille, un premier élément de réponse nous est parvenu….

18 Bateau (1280x850)

2 réflexions sur “Les fêtes en famille. Du 20.12.2014 au 02.01.2015

  1. Merci pour vos récits 🙂 cela fait toujours plaisirs de vous lire.
    En même temps je peux voir des similitudes (même si je suis pas en tour de monde mais simplement expatriée). J’ai souris en lisant le contenu des valises de vos invités et cela me rassure un peu aussi 🙂 Vos images de plage, soleil mon fait rire 🙂 C’est rigolo de voir les différences géographiques que l’on peut vivre – votre description de la plage en contraste avec nos paysage enneigé, la bise et les températures froides m’ont fait souhaité une seconde d’être à votre place :-). Pour ce qui est du bilan de la visite et des sentiments ressentis lors des aurevoir – j’ai pu vraiment les ressentir de votre récit. Cela fait partie des voyages et des distances – et cela se vit. Merci de votre franchise dans vos récits et j’espère que vous trouverez la réponse à vos questions – sachant que régulièrement on se remets en question en fonction du vécu et des évènements qui arrivent et que la distance donne une autre dimension 🙂 Bonne continuation

    • Salut Anne-So!
      Merci pour ton message, je suis très touché! Oui, je pense que la vie d’expat, loin de notre pays de naissance ressemble sur certains point au notre. La famille reste, la distance, les moments difficile sans nos amis à proximité… Mais aussi tout ces moments de rencontres et de découvertes d’une nouvelle culture! Merci de venir nous « rendre visite » et de nous donner de tes news!

      Bises Claire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s