Ses 30 ans en tour du monde ! 23 et 24 mars 2015

Après les 2 plages de Rajaba et Ocotal, nous voulions descendre un peu plus au sud de la péninsule de Nicoya. Nous avons fait route jusqu’à Montezuma en passant entre Naranjo et Paquera. Nous y avons fait la route la plus mauvaise depuis notre départ en tour du monde. Rien de bien horrible, mais parfois les dénivelés devaient dépasser les 12%, des crevasses importantes croisaient la route, des changements de niveaux soudains ont fait plier le support de la roue de secours (encore une fois) et la route était si poussiéreuse que nous avons vu un poids lourd déraper en descente en essayant de se freiner. Bref, notre premier vrai tout-terrain en Rhino !

Après 5h de route pour 160km nous arrivons à Montezuma, et là, c’est la déconfiture ! Donnée comme plage hippie et surnommée « MonteFuma » en référence aux nombreux fumeurs présents, elle ne donne que cet aspect-là en retour lorsque l’on y arrive. Totalement « fake », l’ambiance décalée n’est que marketing dans un village totalement créé pour cela. Dans le petit centre, pas une seule habitation, que des shops et restaurant pour bobos, inauthentiques à mon gout. En tout cas, rien voir avec le vrai côté roots du Belize.

Peut-être aussi que nous n’attendons plus les mêmes choses qu’à nos 20 ans ! Bien que nous écoutions toujours du rap et du reggae, Claire souhaitait quelque chose de plus rangé, de plus confortable pour fêter ses 30 ans, et qu’est-ce que je la comprends. Nous avons donc fait demi-tour pour Tambor et sommes allés à l’hôtel Tango Mar, un brin à l’opposé de l’image souhaitée par Montezuma. Mais pas de doute possible, ce fut 2 jours en hôtel mille étoiles après 8 mois de voyage en camping-car. Une chambre près de 3 fois la surface de notre maison roulante, un lit où l’on doit entamer la traversée tôt le matin avant d’aller réveiller son épouse de l’autre côté !

1 chambre (2)

1 chambre (3)

L’accueil par la propriétaire fut d’une qualité mille étoiles aussi ! Cette dame belge, Hilde, nous a traités mieux que si nous étions ses propres invités. Et après avoir rangé Rhino et sorti nos affaires pour 48h, nous avons débuté nos vacances.

2 rhino

Le lundi soir, rien de spéciale si ce n’est que nous avons mangé au restaurant de l’hôtel et qu’une surprise nous y attendait. Après le repas et au moment de payer, le serveur m’indique qu’il faut bien signer une fiche pour le paiement mais que le nôtre était déjà payé. J’ai bien essayé de connaître le nom de la gentille personne qui nous a invitée mais je n’ai pu obtenir que l’information que c’était un homme ! Nous sommes très reconnaissants pour ce geste et remercions cette personne inconnue encore à ce jour…

3 repas (2)

Après une nuit à nous perdre dans nos lits kingsize, il était venu le temps de réveiller Claire pour ses 30 ans avec une vue superbe de notre chambre.

4 lit

La matinée fut lancée, après des vœux d’anniversaire des enfants et moi-même, par un petit déjeuner servi dans un beau buffet. Au retour, Claire trouvait une première surprise sur la porte de notre chambre…

5 30 anos

Puis, sa matinée aura été tranquille. Elle n’a eu qu’à s’occuper d’elle-même. Une matinée à ne rien gérer, ne rien faire que ce qu’elle voulait. Une partie de celle-ci s’est passée autour de la piscine.

6 piscine (1)

6 piscine (2)

Le repas de midi s’est fait à Rhino. Léger car il faisait une chaleur étouffante. Mais sans oublier que c’était son anniversaire.

7 diner

L’après-midi aura été un nouveau moment de tranquillité pour Claire. Elle a pu profiter de se reposer, de prendre le temps qu’elle voulait, de se faire masser et de parler avec sa maman sur Skype. Mais le meilleur moment de la journée devait encore arrivée. La veille, j’avais convenu une petite surprise avec la propriétaire de l’hôtel, et ce fut ainsi :

A 18h30, j’ai invité Claire à venir boire un cocktail sans les enfants, restés jouer dans leur chambre. Arrivés au restaurant, je propose que l’on descende vers la table en bord de mer. Arrivés là, nous y découvrons une table avec des couverts. Claire me dit alors : « on ne peut pas s’assoir là, c’est sûrement réservé ». Je fais mine de ne pas m’en faire et je lui dis que l’on partira si quelqu’un arrive.

8 apéro

Nous commandons notre apéritif et savourons tranquillement lorsque le garçon de table arrive et nous tend la carte. Claire me regarde d’un air surpris et c’est là que je lui explique que ce soir nous mangerons à deux, face à la mer, en amoureux. Je crois bien que cette surprise l’a vraiment surprise ! Je ne suis pas le champion du romantisme, ni de la spontanéité inventive, pourtant j’essaie de m’améliorer. Mais, bien entendu, est arrivé la question de la garde des enfants. C’est Hilde, la propriétaire de l’hôtel, qui s’est occupée des loulous. Eux-mêmes ne le savaient pas. Ils ont été un peu déçu de ne pas être de la partie, mais ont compris et Jimmy m’a dit : « On prend quand même le dessert ensemble, pour donner les cadeaux à Maman » ! Nous avons donc mangé, Claire et moi, un chateaubriand avec une coupe de vin rouge, un véritable délice.

9 souper

Puis, est venu le temps du dessert. Nous sommes remontés vers les enfants et avons dégusté de véritable douceur à l’européenne, avant l’ouverture des cadeaux, réalisés par les enfants ! Soraya a construit une pyramide de gobelets « petits suisses » avec un mot doux dans chacun d’entre-deux, à ouvrir quotidiennement durant une semaine. Jimmy et Amélie, eux, ont réalisé une sorte de calendrier de l’aven avec pour portes des lettres qui disaient : « Je t’ ❤ maman ». Et à chaque porte, un mot doux ou une surprise comme : « Je te fais un massage » ou « je te fais ton café ».

10 cadeau (1)

10 cadeau (2)

Nous avons tous eu du plaisir à prendre soins ainsi de notre épouse/maman et surtout eu du plaisir à voir le sien, tout au long de cette journée qui devait être la sienne.

Et je ne peux, bien entendu, pas terminer cet article sans soulever l’immense gentillesse de Hilde sans qui cela ne se serait pas passé ainsi, proche de la perfection…

11 Hilde

 

4 réflexions sur “Ses 30 ans en tour du monde ! 23 et 24 mars 2015

  1. C’est beau l’amour …………………….. c’est tellement rare maintenant …… Pleins de Bisous a vous
    Lili

  2. Chers Neuchatelois
    C’etait telment bien de vous retrouver et une grande inspiration pour nous. GRAND bisous.
    Les balois

    • Bonjour a vous,
      Merci pour votre rencontre qui fut fort agréable !
      Nos découvertes au Costa Rica sont extraordinaires.
      Meilleures salutations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s