Villa de Leyva nous garde, et les enfants retournent à l’école. Du 11 au 17 mai 2015

Nous arrivons, lundi soir, à Villa de Leyva et ce ne fut pas sans peine entre Monquira et Santa Rosa. Près de 20km de piste, parfois terriblement défoncée, ce qui nous a valu de toucher de réservoir de carburant et deux fois la roue de secours. Peut-être aurions-nous pu passer par Tunja, là où la route est asphaltée. Peu importe, nous y sommes et trouvons rapidement un lieu pour bivouaquer, sur le parque Narino. Depuis là, nous avons un peu tout à proximité comme les magasins de légumes, une quincaillerie (finalement utile pour réparer le klaxon) et quelques restaurants. Peu après notre arrivée, Jil nous a rejoints et nous allons passer quelques jours en sa compagnie. Voyageant seul, il apprécie la compagnie d’autres voyageurs, et nous-même nous apprécions sa présence discrète et il faut dire que les enfants adorent passer du temps avec lui.

A peine sommes-nous installés que de nombreux colombiens s’arrêtent pour nous questionner sur nos origines, le temps de voyage et les destinations. Ils semblent très curieux et très intéressés. C’est finalement la rencontre avec Alvaro qui sera celle qui nous apportera le plus, et quel plus. Il se propose directement de nous retrouver le lendemain matin pour faire une visite des alentours de la ville. Il a travaillé de nombreuses années dans le tourisme et parle un peu de français. Il dit vouloir prendre du plaisir en partageant ce qu’il connait avec des gens de langue francophone.

Le lendemain matin, lorsqu’Alvaro arrive, nous lui faisons part de notre envie de scolariser les enfants durant 3 jours dans une école de la ville. Il nous propose directement de nous rendre à l’école où son fils y a fait ses classes. La directrice de l’établissement accepte sans soucis et prenons rendez-vous pour mercredi matin. En attendant, nous repartons avec Alvaro dans la voiture de Jil et nous avec notre Rhino sur des routes de gravier en direction de la Villa Terracota. Cette maison, entièrement faite de terre cuite, a été pensée et réalisée par et pour l’architecte colombien Mendosa.

????????????????????????????????????

1 terracota (2)

Cette bâtisse est absolument superbe. Les lignes sont enchanteresses et le design réfléchi. Par exemple, l’arrière de la maison fraichement réalisée représente un dinosaure.

????????????????????????????????????

L’intérieur comme l’extérieur de cette maison vous laisse sans voix ! Chaque pièce et chaque coin sont faits de lignes harmonieuses et surprenantes. Mais les images parleront mieux que mes mots.

????????????????????????????????????

Nous continuons notre route en passant par un champ fait de 54 pierres posées par la population indigène des Muiscas (oui oui, presque comme whiskas) 700 ans avant notre ère et servant à la compréhension du soleil, des heures et des saisons.

????????????????????????????????????

Toutes ces visites sont agrémentées par Alvaro qui nous rend tout cela vivant. Sa présence est appréciable et il faut dire que ce n’aurait pas été facile de trouver ces endroits sans lui.

La prochaine destination est El Fosil. Comme son nom l’indique, ce musée expose des centaines de fossiles retrouvés dans le lit de la rivière, qui était un canyon sous-marins (océan) il y a 140mio d’année.

????????????????????????????????????

Nous allons passer encore 6 jours de plus à Villa de Leyva, sans pour autant y faire des activités spéciale. Tout d’abord, du mercredi au vendredi, nos journées sont rythmées par l’école des enfants. Ils débutent à 7h du matin pour terminer à 13h30. Nous faisons cette démarche pour plusieurs raisons : l’intégration des enfants dans un système différent, l’apprentissage de l’espagnole en immersion (une réussite complète), et la possibilité de se faire des copains pour une courte période.

Les enfants sont enchantés de cette expérience et sont prêts à la renouvelée dans un futur proche. L’accueil fut généreux et tous les trois se sont fait des amis qui seront venus jouer au parc où nous résidions.

6 école (2)

????????????????????????????????????

En parlant du parc, c’est celui d’Antonio Nariño qui nous héberge. Nous sommes ici comme à la maison. Chaque jour des gens passent, nous saluent, et parfois ceux que l’on a déjà vu viennent discuter un peu. Certains viennent même de l’autre côté du village pour nous voir, car ils ont entendu parler de nous par des amis à eux !

Nous nous trouvons vraiment dans une configuration type sédentaire. Nous avons nos repères (café, internet, maraicher, etc) et notre rythme donné par l’école.

Durant une matinée où les enfants étaient au collège, nous en avons profité pour monter à El Santo. C’est une statue que domine la ville et qui offre une superbe vue, bien que l’accès se mérite par une heure de montée abrupte !

????????????????????????????????????

Nous avons, chaque jour, une visite d’Alvaro. Il nous aide à trouver une bonne boulangerie, une assurance pour le véhicule, et vient nous dire bonjour, sans autre intérêt que celui-ci. Comme il vit seul ici, nous l’invitons à deux reprises pour manger avec nous, dont une fondue au fromage Tilsiter, qui appréciera plus de 20ans après la dernière qu’il a mangé en Europe.

????????????????????????????????????

Puis, à Villa de Leyva, nous nous promenons un peu chaque jour dans sa ville. Soit pour y découvrir de nouveau coin, soit pour y vivre notre petite vie de sédentaire, mais en tout cas nous apprécions ses bâtiments construits avec gout. L’architecture nous plait avec ses véritables charpentes boisées, des tuiles de terre cuite et non en tôle ondulée et ses balcons en bois. La ville est belle et ses places agréable, comme la place mayor.

????????????????????????????????????

????????????????????????????????????

Les après-midi, les enfants n’avaient pas l’école mais leurs copains. En effet, 3 petites tête blondes à peau blanche faisant un tour du monde en Casa Rodante (maison roulante), la sensation était faite ! Les enfants locaux en ont largement parlés à leurs parents et ont demandé, pour certains, de pouvoir venir au parc pour jouer avec nos 3 loulous. Ce qui fait que chaque après-midi où nous voulons faire une activité, nous finissons par rester pour que les enfants puissent jouer comme s’il était d’ici, de cette ville.

????????????????????????????????????

En parlant de sensation, pour la première fois nous avons vécu une invasion d’enfant dans Rhino. A la sortie des classes, chaque jour une nouvelle file se crée en bas des escaliers et nous devons parfois remettre de l’ordre en répétant : « 1 par 1 les enfants » !

????????????????????????????????????

Puis, pour finir le séjour ici en beauté, nous nous faisons inviter par Marie et Maurizio, les parents de Samuel, un copain d’école de Jimmy. Marie est Française de la région parisienne, Maurizio est colombien de Villa de Leyva. Ils vivent à peine à l’écart du centre urbain mais déjà au calme absolu. Après une dernière nuit mouvementée au centre-ville (le parque était calme toute la semaine mais bruyant le vendredi soir), le silence autour de la finca de Marie et Maurizio était le bienvenu.

En arrivant chez eux, nous découvrons les chevaux, les chiens, mais comble du tout pour les enfants, 1 bébé chat ! Dès lors, nous ne voyons presque plus les filles trop occupées avec les animaux et Jimmy, lui, occupé à jouer avec Samuel ! Pendant qu’entre adulte nous discutons des chemins qui nous auront amenés ici, Maurizio, lui, nous prépare un succulent Riz au Lait, aussi bon que ce que nous n’avions plus eu depuis notre départ de Suisse.

????????????????????????????????????

Nous voilà arrivés au dimanche matin, présent dans cette ville depuis une semaine. Après avoir dit au revoir à Alvaro la veille, c’est Marie et Maurizio que nous devons également quitter. Une nouvelle page se tourne dans le livre de cette aventure et de nouvelle qui s’annoncent. Mais en tous les cas, pour d’éventuels voyageurs futurs ou prochainement dans la région, n’hésitez pas à appeler Marie (3138697854) pour y faire un tour à cheval. Maurizio fait plus que du tourisme équestre, il vous propose de sentir la nature au travers des chevaux et vous mène vers des lieux forts en énergie. Et si vous souhaitez être au calme, dans un milieu agréable, vous pouvez bivouaquer chez eux (20’000pesos si pas de tour à cheval) avec un véhicule jusqu’à 7.50m.

PHOTO BIVOUAC GPS : 5.64206 ; -73.55571

????????????????????????????????????

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s