De Lima à Nazca avec Grand-Papa. Du 3 au 9 septembre 2015

Voici le jour-J, celui où nous accueillons mon papa après 13 mois de voyages ! Nous partons tôt de Punta Hermosa pour tourner dans Lima et trouver un hôtel avec grand stationnement pour notre Rhino, mission impossible ! Nous trouverons quelque chose qui fit l’affaire (sans correspondre entièrement) à l’hôtel El Faro, dans le Miraflores. C’est ici que nous passerons notre soirée de retrouvaille, à déballer les chocolats et les fromages !

1 lima (1)

Nous partons, le lendemain, pour la réserve de Paracas. Après une bonne route, nous réservons un tour en bateau pour las Islas Ballestas. Nous savions qu’il serait possible de voir de nombreux animaux dont des oiseaux, mais je n’aurais jamais pensé voir des iles tant recouvertes !

Nous faisons ce tour le samedi, avec un départ tôt le matin, il parait que c’est mieux pour voir les animaux. Nous commençons par un arrêt sur le candélabre, formation de type « lignes de Nasca », cette figure est impressionnant par sa grandeur et la profondeur de la gravure, d’environ un mètre.

3 man et ot (2) 3 man et ot (1)2 candelabre

Nous enchainons avec les iles Ballestas. Et là, le show commence ! En gros, il n’y a pas 10 milles espèces. Il y a quelques manchots, pas mal d’otaries, mais surtout des dizaines de milliers d’oiseaux.

3 man et ot (3) 3 man et ot (4)

Il y en a une telle quantité que lorsqu’ils partent en mer chasser, cela crée une file d’oiseau de plusieurs centaines de mètres…

4 ligne

Et que dire des iles, dont le sol ne se voit presque plus tant il en est recouvert. Aussi, quelques constructions présentes mais quasi à l’abandon donnent une image presque effrayante, de type film d’horreur. Ces infrastructures sont utilisées tous les 7ans, quand les locaux viennent récolter les fientes afin d’en faire de l’engrais.

5 iles et pont (10) 5 iles et pont (5) 5 iles et pont (4) 5 iles et pont (3) 5 iles et pont (2)

Enfin, un fait plutôt surprenant et inhabituel, nous avons pu voir du cril en une telle quantité que la surface de l’eau devenait rouge !

6 cril (1) 6 cril (2)

La même journée, l’après-midi, nous faisons la visite de la partie désertique de la réserve, offrant des vues incroyable sur les dunes, les falaises et les plages. Le décor est à couper le souffle et mon papa est enchanté par ces découvertes d’un nouveau genre pour lui !

7 paracas (1) 7 paracas (6) 7 paracas (3) 7 paracas (2)

Le bivouac se fait à côté de Playa Roja, un lieu bien connu des voyageurs.

8 paracas (2) 9 bivouac 8 playa roja 8 paracas (3)

Le dimanche, nous enchainons avec une excursion sur l’oasis de Huacachina et ses dunes de sables monstrueuses ! Ici, l’activité principale est une sortie en buggy sur les dunes de sable, puis quelques descentes en sandboard. L’oasis elle-même ne vaut pas le coup, car toutes les constructions et les ruelles sont sales et non accueillante, mais cela est une constante ici au Pérou dont la saleté commence à me dégouter au plus haut point et mon avis sur les péruviens à ce sujet-là est fait… bien dommage car en termes d’accueil, l’attitude péruvienne est chaleureuse.

Bref, nous réalisons le tour en buggy et en prenons plein les yeux, tant par les paysages de sable que les sensations fortes du manège que l’on vit tel des montagnes russes.

10 huacachina (1)

10 huacachina (3)

10 huacachina (5)

10 huacachina (7)

10 huacachina (8)

10 huacachina (10)

10 huacachina (12)

10 huacachina (13)

Puis, ne souhaitant pas rester dans ce village répugnant, nous décidons de nous rendre à Nasca. Ici, nous passerons deux journées et ferons deux visites impressionnantes. La première, ce sera le survol des lignes de Nasca. Honnêtement, on nous avait dit que cela ne valait pas forcément la dépense. En bien nous, nous sommes absolument enchantés de l’avoir fait car il nous semble que cela est le seul moyen de se rendre compte de l’ampleur de ces lignes, vielles de 1500 à 1700ans. La civilisation Nasca nous a légué des constructions d’une ampleur extraordinaire et d’une précision hallucinante avec les moyens de l’époque.

11 Nasca (2)

11 Nasca (3)

11 Nasca (5)

11 Nasca (8)

11 Nasca (10)

11 Nasca (11)

Dans la région de Nasca, à 27km de là, se trouve le site archéologique de Chauchilla. Sur celui-ci, se trouve une série de momies incroyablement conservées dont l’observation peut franchement être retournante… Les douze tombes que l’on peut visités sont d’infimes restes d’un immense ensemble de tombe dont le site faisait 1 km2. Malheureusement, avant d’être placé sous protection, le site fut quasi entièrement pillé et seules ces 12 tombes ont pu être sauvées.

12 momies (1)

12 momies (3)

12 momies (6)

12 momies (7)

Ce fut notre dernière visite sur le plateau désertique du Pérou et débutons l’ascension vers Cusco le mercredi 9 septembre…. pour deux très longues journées de route !

5 réflexions sur “De Lima à Nazca avec Grand-Papa. Du 3 au 9 septembre 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s