La presque dernière partie du Pérou. Du 22 au 29 septembre 2015

Voici Grand-Papa parti, et cela veut aussi dire que nous reprenons la route, à un rythme qui devra être un peu plus élevé que ces dernières semaines. Seuls deux mois et trois semaines nous séparent maintenant d’un retour en Suisse et d’un vol partant de Santiago de Chile. Donc, depuis Cusco, nous roulons en direction de Juliaca pour ensuite redescendre sur Arequipa. Notre route s’arrête rapidement à Andahuaylillas. Ici se trouve une somptueuse église dont les peintures extérieures et intérieures sont parfaitement conservées.

1 eglis (1) 1 eglis (2)

Puis, rentrant dans le petit shop de l’église, nous découvrons quelque chose qui nous touchera beaucoup, une étale avec des poupées Waldorf, des confections qui ont suivi nos enfants durant des années chez nous ! Se trouver devant ces poupées à la mode andine nous a mis sous le charme.

3 waldorf

Nous roulerons ensuite jusqu’à San Antonio sur la PE-35, au milieu de l’Altiplano péruvien. Nous traversons des plaines comprises entre 3800 et 4300m d’altitude dans un décor absolument merveilleux. Nous bivouaquerons chez un fromager et le lever de soleil sera sublime !

4 bivouac (1) 4 bivouac (2)

Sur la route nous menant ensuite à Arequipa est absolument splendide tant du point de vue du paysage que de la route elle-même. Nous parviendrons jusqu’à l’entrée de la ville avec une moyenne de 80Km/h malgré un passage à 4600m d’altitude, une moyenne trop peu souvent atteinte ces derniers mois !

5 volcan (1)

5 volcan (2) 5 volcan (3)

Ah oui, un fait étonnant ! Nous croiserons de nombreuses colonies de flamands roses tout au long de la rivière que nous suivrons, et ceci à plus de 4000m d’altitude. Quelqu’un sait-il ce qu’ils font là ?

6 flamands

Nous atteignons Arequipa finalement mercredi soir et nous rendons à l’hôtel Las Mercedes, connu pour accueillir les camping-cars. Dans les villes, nous aimons être dans un lieu connu. Et pour la première fois, nous croisons un camion « Toucan », connu pour voyager avec des étudiants à travers l’Amérique du Sud et l’Afrique. Une rencontre sympathique mais qu’est-ce qu’ils prennent de la place !

7 el toucan (2)

Nous visitons Arequipa jeudi, en compagnie de Michelle et ses enfants. Elle et sa famille étaient partis pour un roadtrip il y a deux ans, mais sont toujours au Pérou, là où ils ont débuté. Ils habitent depuis 7 mois dans cette ville, Matt donnant des cours d’anglais.

Nous nous contenterons de marcher dans les rues de la ville sans faire aucune visite de musée ou autres attractions. Nous sommes un petit peu lassé de sortir le porte-monnaie à tout va pour visiter une église. Depuis quand, chrétien que je suis, je dois sortir de l’argent pour entrer dans une maison de Dieu. Peu importe la croyance, je trouve cela gênant à la longue ! Puis les autres attractions type musées n’ont souvent pas la qualité didactique de chez nous, donc peu intéressant pour les enfants, nous-même n’étant pas passionnés de ses endroits. Et qui plus est, ici au Pérou, que ce soit dans les églises ou les musées aucune photo n’est autorisée…

8 arequipa (1) 8 arequipa (5)

Vendredi, nous prenons la route pour le Canyon de Colca. La croix du condor est un lieu très touristique dans ce canyon car l’observation des Condors, faisant jusqu’à 3.5m d’envergure et étant capable de monter jusqu’à 7’000m d’altitude, sont aisément observable. Il faut dire que la communauté locale jetterait des carcasses de bétail dans le canyon pour attirer ceux-ci. Malheureusement, comme pour tout ce qui est touristique en Amérique latine, ce lui-ci est payant et pas qu’un peu… juste pour ce lieu (ils disent que c’est un billet touristique pour l’ensemble du canyon, mais seul la cruz del condor le nécessite) l’entrée est de 70NS par adulte, un équivalent de 20CHF (20Euros) ! Ils sont fous ses péruviens, mais vraiment… Il est vrai, toutefois, que le lieu est somptueux.

9 vallee (4) 9 vallee (7) 9 vallee (6) 9 vallee (5)

Nous arriverons au parking du site vers 17h et, après avoir partagé un café avec Alexandre et Simon, voyageurs français en sac-à-dos, nous profiterons du calme absolu de ce lieu et d’une lune presque pleine, rendant la capture d’image de notre bivouac plutôt réussie.

10 bivouac

Samedi, dès 8h, nous nous préparons à l’observation des condors… Déception ! Nous ne verrons qu’un seul spécimen et plutôt furtivement.

10 Condor

Le sentiment que nous avons tous est : bof ! Nous décidons de rester ici, dans le canyon, toute la journée, et revenir dimanche matin et espérer voir d’autres condors. Dans l’après-midi, nous descendons à Cabanaconde, dans la vallée. C’est un petit village paisible et agréable. C’est là que nous rencontrons Robin et Léa, deux jeunes bretons en vacances sac-à-dos pour 2 mois. En discutant avec eux, nous comprenons qu’ils vont également sur Puno le lendemain, comme nous. C’est alors que nous leur proposons de faire route avec nous. Ils annuleront leur nuit d’hôtel pour venir bivouaquer avec nous à la cruz del condor, le soir, en dormant sous tente.

11a tente

Finalement, dimanche matin sera encore moins fructueux ! Un seul condor pourra être observé à bonne distance… c’est le genre d’événement qui vous dégoutte encore plus d’avoir dû sortir votre porte-monnaie pour un montant pareil. C’est d’ailleurs, aussi, ce genre d’événement (qui donne le sentiment d’être raquetté) qui vous fatigue d’une région, d’un pays et malheureusement d’un continent par accumulation ! Une bonne discussion en famille se sera d’ailleurs passée, ici dans ce canyon, sur la suite à donner à ce voyage. Nous sommes tous d’accord, un changement doit s’opérer mais celui-ci doit être mûrement réfléchi !

Nous repartons de Colca avec pour compagnie Robin et Léa. Nous réaliserons une grosse journée de route pour atteindre Sillustani, un site mortuaire pré-inca. Léa nous avait prévenus qu’une éclipse de lune devait se produire au-dessus du Pérou ce dimanche soir. Et bien elle ne s’est pas trompée et le spectacle est au rendez-vous.

11 éclipse (1)11 éclipse (3)11 éclipse (2)

Lundi matin, nous partons à la visite de Sillustani. Sans être un site grandiose pour ses ruines, l’environnement est joli et l’évolution sur le site très agréable.

12 sillustani (1) 12 sillustani (2)

Le site visité, nous nous rendons au musée dont nous avions parlé avec le garde du parking la veille. Nous pensions y voir les momies du site puisqu’il nous avait été répondu que : « oui, les momies ne sont plus sur le site mais au musée ». Sauf que le musée est fermé depuis des mois pour restructuration ! Voici encore un de ces éléments qui fatiguent. Il nous semble qu’il est devenu impossible depuis notre arrivée au Pérou, comme pour l’Amérique centrale, d’obtenir une réponse claire et fiable !

Nous partirons alors pour Puno, au bord du lac Titicaca, là ou Robin et Léa nous quitterons. Bon voyage à eux… Ici, nous ne ferons qu’utiliser internet pour régler tout un tas de questions !

Nous, Nous sommes gentiment au bout de notre passage au Pérou et sommes plutôt content de cela. Comme je l’ai dit pour au canyon de colca, nous avons pris des décisions qui sont réfléchies et devrons, maintenant, agir en conséquence.

L’avantage de voyager comme nous le faisons est de pouvoir changer d’avis comme bon nous semble. Et comme je l’avais lu quelques fois, le meilleur moyen de ne pas suivre son itinéraire est d’en faire un. Et bien cela tombe bien, comme nous n’en avons pas, nous serons obligé de suivre celui que nous prendrons !

Dès mercredi, ce sera en route pour la Bolivie.

5 réflexions sur “La presque dernière partie du Pérou. Du 22 au 29 septembre 2015

  1. la bolivie c’est beau enfin d’apres ce que j’ai vu en photos ……..Grad-papa est bien rentré dans son beau pays …… Bisous A vous 5 Lili

    • Malheureusement, si c’est beau, c’est aussi sale et la sensation d’être un blanc rempli d’argent est la même qu’au Pérou !

      Oui mon papa est bien rentré ! En un seul morceau 😋

      • Le probléme c’est tout ses pays sont assez pauvres et voir arrivés un blanc en plus avec un gros vehicule pour eux leurs yeux voient « dollars » Voyager c’est justement voir la difference , je sais que j’ai un ami qui a beaucoup voyagé pour son travaille , et quand ils voient les gens ce plaindre en france il dit allez voir ailleurs , on a la chance de pouvoir ce soigné gratuitement , il y a peu d’autres pays que c’est comme ça …… Profitez des beaux paysages …… rentrés un peu vous ressourcé pour les fêtes ….. Bisous ….. je continue de vous suivre .. Lili

  2. En route ….restez positifs !!! Le Pérou ne fut pas non plus notre pays préféré . Par contre la Bolivie est plus authentique ….c’est beau .Attention de ne pas vous lasser de découvrir ! Nous rentrons au Mexique , après 4 mois et demi de  » vacances » à la maison , le 9/11 .gros bisous de André et Monique

    • Coucou nos chers amis

      Nous peinons a rester positifs du aux contacts racistes et profiteurs des nombreux locaux qui ont même refuser de vendre des légumes à Claire car elle est une gringo !

      Mais nous prenons actuellement les décisions qui nous permettrons de revoir du positifs dans peu de temps !

      Nous restons quand même très heureux de voir ce que nous voyons et allons de l’avant pour nous émerveiller encore et encore…

      Gros becs a vous et bon retour dans le voyage 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s