Les cheveux dans le vent, nous y allons… du 23 au 29 janvier 2016

Nous voici samedi 23 janvier, le jour où nous nous en allons enfin avec notre Bob pour passer notre première nuit dans ce nouvel environnement familial, un van et une tente. Nous nous réjouissons de pouvoir essayer ce nouveau mode de vie et visiter ces différents lieux que nous n’avons encore pas planifiés ! Et oui, il semble en effet que nous nous préparions de moins en moins tôt, ce qui a pour effet de ne pas mettre trop de pression, trop d’attente. C’est donc les cheveux dans le vent que nous prenons la route… et oui, il fait chaud et Bob ne donne pas d’air frais !

Notre première destination est Uretiti Beach. En montant dans le nord, nous faisons un arrêt à Puhoi, réputé pour son fromage. Le village y est mignon et nous achetons de quoi diner.

1 puhoi

C’est en début d’après-midi que nous arrivons à Uretiti Beach, dans un camping du DOC (Département de conservation en NZ), des campings rustique souvent, mais bien moins chers que les privés et en général au milieu de la nature, ce qui nous enchante assez.

2 paysages uretiti

Nous montons, alors, notre nouveau setup pour la première fois, et ce n’est pas sans peine. Oui, une tente 6 personnes c’est grand, et fallait le faire pour comprendre, surtout que nous n’avons jamais vraiment fait de camping en tente ! Mais cela a fait son chemin et le résultat était pas mal.

3 setup uretiti (2) 3 Setup uretiti

De façon générale, nous sommes contents de cette nouvelle disposition et la première nuit fut très bonne pour les enfants, un peu plus compliquée pour les parents. Le matelas est vieux et petit dans ce Bob, et nous roulons un peu l’un contre l’autre, surtout lorsque nous ne sommes pas à plat. Pour cela, nous bougerons Bob pour la deuxième nuit.

Les enfants sont très heureux d’avoir cette grande tente 6 personnes, leur donnant un peu l’impression d’avoir une chambre pour eux seuls. Il est vrai qu’ils peuvent y mettre leurs trois matelas sans se toucher et amener toutes leurs affaires de jeux et leur scolarité sans se sentir comme des sardines ! Et dire que nous l’avons achetée pour 85.00CHF (au lieu de 190.00), c’était une super affaire je crois bien…

4 tente

Pour ce qui est de Bob, nous avons encore quelques petits ajustements à faire, trouver l’endroit idéal pour chaque chose, puis définir si nous avons bien besoin des choses qui s’y trouve ou si nous devons les remplacer pas d’autres. Mais dans l’ensemble, c’est plutôt bon est sommes heureux d’avoir trouvé ce véhicule, si la mécanique tient bien le coup.

Ici, à Uretiti, l’activité principale aura été la plage et la mise en route de nos habitudes à prendre. La plage est très belle et sauvage ainsi que le camping est très beau bien que basique, avec douches froides, toilettes sèches et pas d’énergies.

5 plage uretiti (1) 5 plage uretiti (2)

Après deux nuits, c’est d’ailleurs au minimum ce qu’il faut pour que le montage de la tente et la mise en route du campement en vaille la peine, nous partons pour Paihia. C’est au milieu de la baie des iles que se trouve cette ville touristique. La Baie de Iles est le premier lieu de débarquement européen, par le capitaine Cook, à la rencontre des Maoris. En premier, avant de s’y installer, les anglais ont commencé par échanger commercialement avec eux, puis Russell (premier village créé par les européens) est vite devenu un lieu de débauche où les matelots fréquentaient les femmes Maoris.

6 russell (1) 6 russell (2)

Puisque jamais personne n’a réussi à conquérir le peuple Maori durant toutes ces années, c’est par la signature d’un traité entre les anglais et les maoris que la conquête anglaise de ces terres a pu se faire. Le traité de Waitangi stipulait que les anglais pouvaient jouir des terres comme ils le voulaient. Mais les maoris n’ayant aucune notion de propriété des terres, puisqu’elles appartiennent à la terre-mère, les maoris n’ont pas compris qu’ils signaient une sorte de cession de leurs droits. Ainsi, le Royaume-Uni a régné sur les terres néo-zélandaises.

Nous souhaitions visiter ce lieu culturel à forte connotation historique, un lieu idéal pour l’école de culture générale des enfants. Mais au prix qu’ils demandent, je leur laisse volontiers partager avec eux-mêmes ce lieu qui représente leur culture, pas la nôtre. Oui c’est un peu cru, mais plus de 20.00CHF pour visiter un bâtiment, non je ne suis pas d’accord.

Par contre, nous acceptons de sortir le porte-monnaie ici à Paihia, connue pour la possibilité de nager avec les dauphins dans leur milieu naturel. Seules conditions à cela, qu’il n’y ait pas de bébé ou de juvéniles, et qu’ils soient d’humeur joueuse. Aucune de ces deux conditions ne sera remplie pour notre sortie, malheureusement !

Mais clairement, se trouver au contact de ces mammifères, ça reste un moment magique. En plus, c’est un rêve pour Amélie. Elle a été subjuguée par leur présence ainsi que Soraya et Jimmy. La cadre dans lequel nous naviguons est aussi superbe. Nous passons un très bon moment en famille, encore une fois !

7 Dauphins (1) 7 Dauphins (9) 7 Dauphins (8) 7 Dauphins (6) 7 Dauphins (2)

Pendant cette sortie, nous faisons la rencontre d’Alice et David, accompagnés de leurs enfants Zoé, Béatrice, Judith et Thobias. Ils sont français et habitent en Nouvelle-Calédonie. Nous passons l’après-midi ensemble et les enfants partagent des jeux durant tout ce temps. Nous, les parents, nous échangeons sur nos expériences d’expatriés, en sédentaire pour eux, en nomades pour nous. Un bel échange intéressant. Merci à vous pour cet instant.

8 alice (1) 8 alice (2)

C’est ainsi que nous terminons notre temps à Paihia, et allons mercredi en direction de Matai Bay, qui semble être une superbe plage. Mais en route, nous nous arrêtons aux Raimbow Falls, où nous marchons un peu et nous baignons dans la chute d’eau.

9 raimbow falls (3) 9 raimbow falls (8) 9 raimbow falls (6) 9 raimbow falls (5) 9 raimbow falls (4)

À Une vingtaine de kilomètre du but, nous prenons une grosse rincée et nous doutons sincèrement que monter la tente sous ce déluge soit une bonne idée. Au premier backpacker que nous voyons, nous nous arrêtons et demandons si nous pouvons prendre une chambre trois lit (pour les enfants) et nous nous dormirions dans Bob. Le propriétaire accepte en nous donnant un prix de 60$ (40CHF) pour la chambre à trois lits, la cuisine et salle-de-bain privées, le tout dans un très beau bâtiment, un super cadre verdoyant et un wifi du tonnerre. Une aubaine inespérée sous une pluie pareille.

10 backpacker (1) 10 backpacker (3) 10 backpacker (2)

Comme jeudi il fait grand beau, nous décidons de ne pas faire l’école et de partir pour la journée à la plage. En effet, le prix étant si correct pour un service complet, nous reviendrons dormir ce soir au même endroit. C’est donc après 30 min de route que nous arrivons à la Matai Bay. Le livre ne s’y trompait pas, le lieu et absolument paradisiaque… il y a certes quelques touristes, mais la plage est calme et l’eau parfaite pour la baignade. Nous passons une très, mais très belle journée. Snorkeling (bien qu’il n’y ait rien à voir), bronzette (mais attention ici le soleil brule), des châteaux de sable et de la lecture…

11 matai bay (1) 11 matai bay (9) 11 matai bay (8) 11 matai bay (7) 11 matai bay (6) 11 matai bay (5) 11 matai bay (4)

Voilà une aventure néo-zélandaise bien lancée. Nous avons l’impression d’avoir passé à un tout autre type de voyage. Plus de pression sur le programme, plus d’exigences inappropriées, nous vivons le voyage bien plus cool encore qu’avant notre pause. Alors, il est clair que nous sommes en route que depuis une semaine, mais le fait de devoir monter et démonter la tente à chaque trajet est aussi un facteur de retenue au stress. Avec Rhino, nous bouclions les tiroirs et partions aussitôt, ce qui nous donnait un rythme de voyage parfois effréné. Voyons si la tendance se confirme ces prochains jours et en attendant, nous reprenons la route jeudi en direction des Kauris…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s