Quand il pleut… il pleut, bergère ! Du 22 au 27 février 2016

Il est vrai qu’en Nouvelle-Zélande, le temps est difficile à prévoir, et très instable. Mais n’est-ce pas grâce à cela que la diversité de sa flore est si impressionnante ?

En partant de Motueka, lundi matin, nous n’avons pas vraiment consulté de site météo et nous ne nous sommes pas trop inquiété du temps qu’il ferait. Et nous sommes plutôt chanceux pour la descente qui doit nous mener de Motueka à Hokitika. La seule mauvaise nouvelle du jour concerne Jimmy. Piqué hier matin par une abeille, sur le front, alors que nous accompagnions un apiculteur, le haut de son visage a gonflé durant la nuit et il ressemble maintenant aux frères Bogdanoff !

1 Jimmy

En chemin pour Hokitika, nous nous arrêtons quelques fois pour découvrir quelques attractions naturelles propres à ce pays. Le premier arrêt concerne le lac Rotoroa, dans le parc Nelson. Si les lieux sont absolument magnifiques, nous ne resterons que quelques minutes pour en profiter car les sandflies (pous de sable) sont un peu trop voraces pour notre peau.

2 Rotorua Lake (1)

2 Rotorua Lake (2)

Le deuxième arrêt principal de la journée concerne les Pancake Rocks de Punakaiki. Se trouvant sur la côte ouest de l’île du Sud, ces formations rocheuses sont causées par diverses accumulations de sédiments dans les anciens fonds marins avant qu’ils ne se retrouvent hors de l’eau et offrent ce paysage assez peu habituel.

3 Punakaiki pancake rocks (2)

3 Punakaiki pancake rocks (6)

3 Punakaiki pancake rocks (5)

3 Punakaiki pancake rocks (4)

3 Punakaiki pancake rocks (3)

Sur la route, nous avons aussi fait quelques arrêts photos pour des prises de vue que nous apprécions encore une fois. Heureusement que les paysages sont beaux, car il nous faudra quasi une journée de route pour réaliser les 280km du jour.

4 vue (1)

4 vue (2)

Nous arrivons finalement à Hokitika et établissons nos quartiers au DOC camp du lac Mahinapua.

5 bivouac

Mardi, c’est une journée bien remplie qui nous attend. Après les quelques heures quotidiennes d’école, nous allons à Hokitika pour y voir les shops et les ateliers travaillant la Jade, une pierre très commune dans cette partie de l’île. La raison pour laquelle elle est si présente réside dans le fait qu’elle ne nécessite pas de mine. Les glaciers ayant été présent longtemps et jusqu’à toucher la mer, leur retrait aujourd’hui offre la possibilité de trouver de la pierre semi-précieuse quasi à la surface du sol. De ce fait, Hokitika, comme les quelques villages et villes de la région, propose de nombreux artisans travaillant la pierre.

6 jade Hokitika (1)

6 jade Hokitika (3)

6 jade Hokitika (2)

A la suite, nous enchainons avec une petite marche dans la Gorge d’Hokitika. Avec son swingbridge, la couleur de son eau bleue turquoise draine de nombreux visiteurs. Malheureusement pour nous, le soleil n’est pas présent mais les couleurs, bien que ternies, sont bien impressionnantes.

7 Hokatiki Gorge (1)

7 Hokatiki Gorge (5)

7 Hokatiki Gorge (3)

Au retour de cette courte visite, nous allons manger une pizza dans la ville, une des meilleurs que nous ayons mangés depuis bien longtemps. Cela me coute de le dire car le service, lui, fut un peu tendu. La simple demande d’un reçu pour nos consommations aura rendu la relation entre le caissier et moi plutôt électrique. Un face à face des plus désagréables en entendant des insultes peu dignes d’un homme doué d’un minimum d’intelligence m’ont été jetées dessus sans réelle bon sens. Mon sang n’a fait qu’un tour mais je me suis surpris à ne donner aucune réponse, ce qui me semble être une bonne décision au final.

Après, malgré tout, un excellent repas, nous patientons que la nuit tombe pour nous rendre au Dell Glow Worms. Cette voute d’arbre est connue dans la région pour observer ces vers luisants présents en bon nombre, donnant l’impression d’être sous un ciel étoilé. Le moment est vraiment proche de la magie, l’ambiance étant rendue spéciale par le lieu et ces lumières naturelles. Nous avons la chance d’approcher un gros opossum également.

8 Dell Glow Worms (2)

8 Dell Glow Worms (4)

8 Dell Glow Worms (3)

C’est le lendemain que les choses commencent à se gâter pour nous, ou surtout au niveau de la météo. Pluie et vent vont nous accompagner durant une longue période. Nous quittons Hokitika pour visiter les glaciers Franz Joseph et Fox. Malheureusement, les nuages et quelques pluies se joignent à nous et en arrivant à Franz Joseph village, l’employée du visitor center nous rend attentif que de forte pluie sont attendue dès le soir-même et ceci pour trois jours, risquant même de rendre le sentier des glaciers inaccessible. Elle nous conseille même d’en choisir un à l’instant, de faire le point de vue et ainsi continuer notre route. Nous choisissons alors le Fox Glacier, un peu moins touristique que le Franz Joseph. Mais malheureusement, la fonte des glaciers est bien réelle. La réputation de ces deux glaciers s’est faite sur une situation qui était bien exceptionnelle il y a quelques temps de cela. En effet, le Fox Glacier walkway vous amenait, il y a encore deux ans de cela, à quelques dizaines de mètre du front. Maintenant, le glacier ne s’observe qu’à distance respectable, environ 500m, et en y allant en été les divers éboulis forme une couche grise sur les bords, le rendant, à mon sens, peu intéressant.

9 Fox Glacier (1)

Pour dire, c’est même en nous retournant et en regardant la vallée où le glacier passait à sa grande époque que nous avons, Claire et moi, fait la même réflexion : « la vallée vous plus le coup d’œil que le glacier lui-même.

10 Vallée Fox (1)

10 Vallée Fox (4)

Sachant que nous allions au-devant d’une bonne période de pluie, nous prenons la décision de passer quelques nuits en motel. Manque de chance pour nous, dans la région rien n’est disponible à moins de 400$/nuit. Nous roulons alors jusqu’à Haast, réputée être moins chère. Nous y passons la nuit, puis repartons le lendemain, jeudi. Là encore, nous sommes peu chanceux. Nous empruntons la route passant par le col de Haast, réputée comme la plus belle route de l’île du Sud, mais sous une pluie torrentielle, nous ne verrons pas grand-chose !

11 route haast (1)

11 route haast (7)

11 route haast (6)

11 route haast (5)

11 route haast (4)

11 route haast (3)

Pire encore, nous pensions nous arrêter à Wanaka, mais deux raisons nous ferons quitter cet endroit. Premièrement, pas de logement à prix raisonnable disponible. Deuxièmement, les décors montagneux et secs nous font trop penser à l’Amérique du Sud et les Andes Equatorienne. Non pas que cela soit un mauvais souvenir, au contraire, mais le sec nous brûle les yeux, nous voulons du vert. Alors, nous pensons tirer jusqu’à Queenstown, et dormir deux nuit en attendant du meilleur. De nouveau, « No Vancancy ». Tous les hôtels sont pleins et aucune chance de trouver quoi que ce soit. Pire encore, sur les 80 prochains kilomètres, nous ferons chaque auberge, chaque B&B, mais rien n’y fait, tout est plein. Et oui, les gens ont été plus prévoyants que nous. Il pleut et les place étant limitées, les touristes réservent. Alors, nous nous retrouvons à Lumsden, un lieu improbable et certainement sur aucune des listes de choses à faire en Nouvelle-Zélande, mais peu importe. Nous nous équipons bien, posons une bâche au-dessus de la tente des enfants, et resterons ici deux nuits. Le pire de la météo passera la première nuit, avec des vents tempétueux au matin. Pourtant, nous y passerons du bon temps, avancerons dans la scolarité dans une pièce à l’abri, puis nous repartirons samedi matin, non sans avoir réservé une chambre à l’avance.

12 lumsden

Bientôt à nous les Fjords néo-zélandais.

3 réflexions sur “Quand il pleut… il pleut, bergère ! Du 22 au 27 février 2016

  1. Très belles prises de vues! Je ne pensais pas la Nouvelle Zélande si attrayante. Dommage pour le mauvais temps. J’espère que Jimmy et son front vont mieux. Bises à tous.

  2. Wouhaa assis sur tout ce Jade !!!! J en rêve ma pierre 👍🏾 c est sublime malgré l humidité ressentie jusque dans le récit !! A plus dans les Fjords 👀👀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s