On passe la deuxième, et le point le plus au Sud de notre tour du monde. Du 1er au 7 mars 2016

Rassasiés de nos aventures dans les Fjords, tout de suite après Milford nous décidons de mettre la deuxième et rejoindre le jour-même les Catelins. Le kilométrage du jour atteindra les 450km, ce qui n’est pas une mince affaire en NZ, et dans les fjords encore moins. Nous atteignons un simple bivouac pour le soir et repartirons déjà le lendemain.

Un peu d’école, nous replions la tente, et vroum…. Nous repartons ce mercredi matin pour rentrer complétement à l’intérieur des Catelins, région très appréciée des voyageurs que nous avons rencontrés, et nous comprenons vite pourquoi.

1 paysages Catelins (1)

1 paysages Catelins (2)

Le premier arrêt du la journée est à Waipapa Point LightHouse. En plus d’un joli coup d’œil, nous rencontrons nos premiers lions de mer. Attention, ils ont beau être gros, si vous n’y faite pas gaffe vous pourriez ne pas les voir avant de vous en approcher trop ! Cela a failli être mon cas, si Claire ne m’avait pas avertie avant. Il faut savoir qu’ils sont plutôt inoffensifs, pour autant que l’on n’entre pas dans leur limite, dans quel cas la charge serait rapide et violente. Mais qu’on soit clair, il y a des avertissements avant, dont l’exhibition de ses grosses dent jaunes.

2 waipapa point (1)

Nous partons ensuite pour Slope point. Très bel endroit également, il a surtout la particularité d’être le point le plus au Sud de l’île du Sud, et par la même occasion le point LE PLUS AU SUD DE NOTRE TOUR DU MONDE !

3 Slope Point (3)

3 Slope Point (6)

3 Slope Point (5)

3 Slope Point (4)

Enfin, nous terminons le chemin du jour en nous rendant à Curio Bay. Ici, nous nous établissons dans le camping très, mais alors très basique de la municipalité et allons le soir-même rendre visite au manchot antipode. Je reste volontairement au singulier car nous aurons vu UN spécimen, pas plus. Enfin, soyons clair, nous sommes déjà bien heureux de l’avoir si bien vu.

4 manchots antipodes (1)

4 manchots antipodes (3)

4 manchots antipodes (2)

C’est jeudi matin que nous allons vivre un moment plutôt spécial. Toujours à Curio Bay, nous démontons la tente et nous installons face à la mer pour le petit déjeuner. Durant la mise en place, nous avons la chance de pouvoir observer les dauphins Hector présents dans la baie. Ce matin, ils sont très joueurs et sautent de partout. Le ventre plein, nous partons avec Jimmy pour sa première leçon de surf depuis maintenant une année, la dernière ayant été donnée par Deny au Salvador. Jimmy s’éclate et moi aussi, l’aidant à prendre les vagues.

5 surf Jimmy (2)

5 surf Jimmy (1)

Puis, au même moment, c’est Amélie et Soraya qui vont vivre quelque chose d’incroyable. Les dauphins se trouvent très prêts de la plage. Ni une, ni deux, Soraya se change et saute dans l’eau (bien qu’elle ne soit pas à plus de 15°) et nage en leur direction. Amélie, elle, ne se sent pas sûre et Claire ne voulant pas se jeter à l’eau, c’est Maikel et Mouette (deux voyageurs hollandais) qui la prenne en charge. Les deux filles se retrouvent dans l’eau à nager avec les dauphins. Ceux-ci jouent à moins de 5m de Soraya et Amélie qui vivent un moment incroyable. Elles se sont baignées avec des dauphins Hector ! Malheureusement, nous n’avons pas pu prendre de photos représentative, mais les images sont bien dans leur mémoire.

6 dauphin hector

L’après-midi, nous roulerons jusqu’au Camping de Purakaunui bay en passant par les McLean Falls.

7 McLean Falls (1)

 

7 McLean Falls (3)

7 McLean Falls (5)

8 purakaunui beach (1)

8 purakaunui beach (2)

Après une nouvelle nuit pluvieuse, nous partons ce vendredi en commençant par une visite à Cannibal beach, où nous observons des lions de mer se battant pour leur territoir. Un moment sauvage super impressionnant, surtout à une hauteur de 1.20m, hauteur du point de vue d’Amélie.

9 Cannibal beach (1) 9 Cannibal beach (5)

Nous enchainons avec Nugget Point. Le lieu est bien agréable et le coup d’œil à nouveau très joli.

10 Nugget point (2)

10 Nugget point (3)

Ensuite, après plusieurs changement d’idée, nous nous rendons jusqu’à la péninsule d’Otago. Nous sommes un peu fatigué de monter et démonter la tente sans arrêt et prenons la décision de prendre une chambre de Motel. Chance pour nous, nous trouvons une belle habitation avec tout le confort, deux chambres, un salon et une cuisine pour un prix tout à fait convenable. Nous nous y reposons tellement bien, que nous resterons tout le samedi, à l’exception d’une petite sortie pour faire des achats à Dunedin. Tout le monde y trouve son compte, les enfants étalant leurs jeux et les parents vacant à leurs occupations tels que la mise à jour du blog et autres recherches internet nécessaires.

Ce n’est que dimanche que nous partirons découvrir la pointe de la péninsule. Ici, se trouve un centre d’interprétation sur les Albatros, les otaries et les manchots antipodes ainsi que les manchots bleus. Nous avons d’ailleurs la chance de voir trois des quatre précités. Nous voyons les otaries en grand nombre, les bébés manchots bleus dans leurs nids et les Albatros en vol.

11 peninsule d'otago (1)

11 peninsule d'otago (8)

11 peninsule d'otago (7)

11 peninsule d'otago (6)

11 peninsule d'otago (4)

Lundi, en partance pour Oamaru, nous faisons halte à la chocolaterie Cadbury de Dunedin. Dégustation de chocolat, explication sur certaines préparations et chute de chocolat avec 1 tonne de chocolat fondu passant en environ 30sec. Les enfants ont adorés, les parents aussi, la ceinture sûrement moins.

12 cadbury

Un dernier petit crochet par la Baldwin street avant de prendre la route nous fait découvrir une particularité de Dunedin. Ce serait (selon leurs dires bien sûr) la rue résidentielle la plus en pente du monde, à 22° ! Nous l’avons testé avec Bob, et bien c’est en marche arrière que nous avons dû la redescendre. Le moteur s’est mis à fumer et nous avons presque calé à 5m du but…

13 Bladwin street (1)

13 Bladwin street (2)

Sur le chemin d’Oamaru, nous faisons encore une halte à Moreraki Boulders, des formations rocheuses sphériques, sortant des falaises suite à l’érosion de celle-ci. Leur création n’est pas entièrement définie, une part de mystère entourant les théories existantes.

14 moreraki boulder (3)

14 moreraki boulder (4)

Après quelques nouveaux kilomètres et la pose de la tente, notre journée se termine par une ultime visite à Oamaru. Ici, les petits pingouins bleus ont établis une colonie et rentre chaque soir (de nov à mars) entre 21 et 22h. Malheureusement, en mars, il fait nuit et pour faire une photo, il faut attendre qu’ils passent sous un lampadaire. Mais le spectacle est beau et les enfants ont adorés.

15 Oamaru (1)

Demain, direction Mount Cook et les Alpes néo-zélandaises.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s