Des crocodiles qui sautent et des baignades paradisiaques. Du 2 au 5 juin 2016

Nous partons de Kakadu aujourd’hui avec le plaisir d’avoir vu et entendu de belles choses. Maintenant, nous faisons cap sur Litchfiel NP en passant par la Adelaide River, connue pour ses sorties en bateau et ses crocodiles qui sautent pour obtenir un bout de viande. Oui, c’est un sujet de controverse sur lequel je ne vais pas m’étendre. Mais si nous l’avons fait, ce n’est pas sans réfléchir.

Donc, en ce jeudi matin, nous arrivons dans la compagnie Spectacular Jumping Crocodiles, qui se trouve être une compagnie 100% gérée et détenue par des femmes, semblant être également un projet quelques peu social d’intégration. D’ailleurs, cela se sent, le business n’est pas qu’une question financière, mais c’est bien une question de cœur. La façon dont nous avons été accueillis, dont le travail est fait par ces dames, c’est bien un service différent. Et en plus, le spectacle est au rendez-vous lorsque nous sortons en bateau. La Adelaide River est infestée de crocodiles, il s’en trouve un tous les 100m environ, ce qui correspond à leur dimension de territoire. Très à cheval sur cette notion d’espace approprié, les crocodiles ont rarement le corps entiers car ils s’attaquent pour défendre leur espace et rares sont les batailles sans membres arrachés. Donc, attention, ne jamais sortir un bras du bateau lorsque l’on fait une activité croco… Nous passons une heure dans le bateau et en prenons plein les yeux, des crocodiles d’estuaire de partout, des grands comme des petits, des bébés même, des verts ou des dorés. L’expérience est exceptionnelle et nous sommes absolument ravis de cela.

1 jumping crocodile (1)

1 jumping crocodile (2)

1 jumping crocodile (13)

1 jumping crocodile (11)

1 jumping crocodile (6)

Notre route continue donc, ensuite, jusqu’à Litchfield. Nous découvrons en y arrivant qu’une partie des accès et de camping, comme au Kakadu, sont encore fermés. Et oui, la saison du Wet (humide) n’a pas été forte mais a duré longtemps. Donc, la remise en état des routes et les travaux de mise en route des parcs sont retardés. Cela nous a rendu la recherche d’une place de bivouac un peu chaotique, mais au final nous sommes arrivés à côté de deux jeunes français fort sympathiques, Charlotte et Alexis, avec qui nous passerons de bons moments. Nous avons la surprise de découvrir que Charlotte est une employée du Zoo La Flèche au nord de la France, celui qui est le sujet principal de l’émission France 4 « une saison au Zoo ». Du coup, les discussions sur les animaux furent super intéressantes. Mais ceci étant pour la petite histoire, le principal est que nous avons passé 48h sur le même site de camping et que les partages avec Alexis et Charlotte ont été agréables, les enfants ont d’ailleurs bien squatté leur campervan !

2 Alexis et Cherlotte une saison au zoo (1)

2 Alexis et Cherlotte une saison au zoo (2)

Sinon, le parc de Litchfield, nous l’avons visité dans l’eau. Tant que possible, nous avons enfilé nos maillots de bain et plongé nos tête sous l’eau pour éviter la surchauffe complète du système ! Il faut dire que depuis notre arrivée au Nothern Territory nous passons tous les jours les 35°C, et qu’ici à Litchfiel nous avons l’humidité qui a augmenté. Alors même la nuit il fait chaud, trop chaud… Pourtant, aucun regret d’être ici, au contraire. Le parc est somptueux et les lieux de baignades splendides. Mais notre première visite se fait hors de l’eau, devant un champ de termitières impressionnant. Des dizaines d’entre-elles élevées comme de véritables pierres tombales géantes.

3 termitière (2)

Nous commençons les bassins avec Florence Falls, très joli et agréable pour la baignade. Nous sommes heureusement arrivées à peine avant une horde de touristes (bien qu’il y en avait pourtant bien assez déjà avant) qui nous aura fait finalement fuir le lieu.

4 Florence falls (3)

4 Florence falls (1)

Ensuite, les Buley Falls, le deuxième endroit humide, nous enchante vraiment. A nouveau, le lieu est rempli de touristes. Mais nous arrivons à nous dégotter un petit bassin presque pour nous seuls, rendant l’expérience du lieu magique.

5 buley falls (2)

5 buley falls (6)

C’est au Wangi Falls que nous terminons notre première journée. Elles sont à 300m du camping et sont des plus rafraichissantes. Et bien que le bassin soit à nouveau bien occupé de monde, il est assez grand pour y passer du bon temps et descendre la température du corps pour être bien frais pendant au moins 12 minutes et 32 secondes après la sortie de l’eau.

6 wangi falls (1)

Samedi, c’est quelques petites visites que nous faisons, notemment à Bamboo Creek et son ancien site minier, puis Walker Creek.

7 Bamboo et Walker creek (2) - Copie

7 Bamboo et Walker creek (1)

Mais c’est bien à Cascades que nous allons dépenser la plus grande partie de notre temps. Rien que le chemin pour accéder à ce lieux paradisiaque est merveilleux. Longeant la rivière (sans crocodiles d’estuaire normalement) et ombragé par une jolie petite forêt, le chemin est génial et réveille l’esprit de chacun.

8 chemin cascades (1)

8 chemin cascades (5)

8 chemin cascades (4)

Puis, nous arrivons à Cascades. Un petit paradis, peu de monde (5 autres que nous) et un lieu délicieux. L’eau est juste assez chaude pour ne pas avoir froid et juste assez froide pour bien rafraichir. Mais laissons les photos vous en dire un peu plus.

9 cascades (9)

9 cascades (8)

9 cascades (7)

9 cascades (4)

9 cascades (3)

9 cascades (2)

C’est ainsi que nous terminons Litchfield, manquant tout de même quelques chutes dû à la fermeture de celles-ci. Mais nous en avons eu bien assez pour ne pas être déçus. Et c’est qu’en plus nous allons voir encore un lieu superbe sur la route nous menant à Darwin. Un arrêt à Barry Springs et son eau presque chaude (sûrement plus de 34°), nous profitons également du parc pour faire un BBQ.

10 berry springs (1)

10 berry springs (2)

Et puis voilà, nous parquons Arion et Héra pour 6 jours dans un dépôt de Darwin. C’est que ce soir, dimanche, nous allons nous envoler pour Bali. Nous nous y rendons pour sortir du territoire australien et ainsi réobtenir 3 mois de visa à notre retour, et aussi pour ne rien faire, enfin surtout ne pas rouler…. On s’en réjouit déjà !

11 départ Bali

 

 

2 réflexions sur “Des crocodiles qui sautent et des baignades paradisiaques. Du 2 au 5 juin 2016

  1. On en parle encore régulièrement avec nos nouveaux compagnons de voyage de cette belles rencontres avec cette famille Suisse !
    Vous nous manquez, ces deux soirées furent vraiment géniales, merci !!!
    En espérant vous revoir en France ou ailleurs. (Je vous attend au zoo !!)
    Profitez bien et à très bientôt !

    Charlotte et Alexis

    • Merci Charlotte et Alexis… Votre rencontre fut super agréable pour nous aussi ! On se réjouit de vous revoir de retour en Europe, très certainement lors d’une visite au zoo.

      Bises et bonne suite de voyages 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s