Le Kruger Park, un début de rêve. Partie 1 – Du 4 au 5 septembre 2016

C’est dimanche matin que nous arrivons au parc national de Kruger. Nous sommes un peu interrogatifs pour l’hébergement car nous savons qu’il est difficile de trouver de bons sites de camping sans réserver des semaines à l’avance. Nous nous présentons à la porte de Malelane pour débuter le safari. Et ça commence plutôt bien, en regardant simplement en-bas du pont.

1-malelane-gate-2

1-malelane-gate-1

Les premières formalités remplies, nous rentrons dans le Kruger avec déjà la certitude de pouvoir camper deux nuits à Berg-en-Dal. C’est d’ailleurs directement là que nous nous rendons avec les yeux ouvert à la découverte de la vie sauvage. Et nous sommes déjà servis en à peine 45 minutes. Oui, c’est le temps qu’il nous aura fallu pour parcourir les 13 premiers kilomètres. Il faut dire que nous voyons notre premier Kudu.

2-kudu

Notre premier éléphant.

3-elephant-2

Quelques antilopes, un oiseau coloré et une belle girafe.

4-animaux-1-1

4-animaux-1-3

4-animaux-1-2

Arrivés à Berg-en-Dal, pendant que Claire prépare le repas, je me rends avec les enfants à l’office. Les loulous y trouvent un petit musée avec, notamment, des cornes de rhino de 1.5m. Et moi, je me renseigne pour les prochaines nuits dans le parc. L’employée qui va s’occuper de cela fera un super travaille. Ce n’est pas moins de 30 minutes que je passe avec elle, alors qu’elle fait de nombreux appels pour nous dénicher des sites de camping aux meilleurs endroits. Elle réussira à nous arranger des places à Lower Sabie et Satara, deux lieux super prisés pour la présence de prédateurs tels que le lion ou le guépard. Nous sommes aux anges et nous réjouissons déjà de l’ensemble du safari.

Les heures chaudes, de 12h à 15h, ne sont pas super propices à la découverte d’animaux, qui se trouvent souvent être à la sieste durant ces heures. Nous repartons alors du camping ce pic de chaleur passé (33 à 38°). Et pour continuer avec nos grandes premières, nous tombons sur un bon nombre des cousins de notre fidèle maison roulante, les Rhino ! La rencontre avec un de ces représentants du « Big Five » à quelque chose de très spécial. Et oui, notre camping-car en est un, alors il fallait que les présentations soient faites une fois. Et à proximité de ceux-ci, quelques jolis oiseaux.

5-rhino-1

 5-rhino-3

5-rhino-2

5-rhino-4

Nous continuons notre petite virée et voyons encore quelques éléphants, des girafes, nos premiers buffles d’Afrique, et notre premier phacochère (comme il m’a rappelé le film du Roi Lion celui-là).

6-phacochere-2

6-phacochere-3

6-phacochere-6

C’était une sacrée première journée, mais qui ne se terminera pas ainsi. Juste devant la porte du camping, à 5 minutes de la fermeture des portes, nous avons la chance de voir des Wild Dog avec leurs énormes oreilles rondes.

7-wild-dog-1

7-wild-dog-2

Lundi matin, on se lève à 5h45 histoire de décoller à 6h tapant, à l’ouverture des portes du camping. Ben franchement, on aurait pu dormir une heure de plus car avant 7h30 nous n’avons pas observé beaucoup de mouvements. Mais peu importe, ça fait partie du jeu du safari, on ne peut être gagnants à tous les coups. Et en plus, nous avions prévu de rouler, aujourd’hui, le long de la Crocodile River jusqu’à crocodile bridge. Il aura fallu changer de plan, car cette route non asphaltée est trop « tôle ondulée » pour y prendre du plaisir alors que mon dos est toujours franchement mal en point. On change donc d’itinéraire et ce sera que du positif. La route, bien que non asphaltée, que nous prenons est correct, puis nous voyons quelques animaux bien jolis, comme les oiseaux, et bien gros, comme des Rhinos. Nous observons aussi nos premiers zèbres du park.

8-animaux-2-9

8-animaux-2-8

8-animaux-2-6

8-animaux-2-4

8-animaux-2-3

8-animaux-2-2

8-animaux-2-1

Tout cela avant de nous installer pour l’école et le diner sur une aire de pique-nique avec de l’ombre, un bien précieux avec cette chaleur. On comprend mieux pourquoi les animaux ne sont pas actifs durant ces heures, nous on n’était pas bien frais !

Puis le safari continu jusqu’au point d’eau que nous visions pour se parquer, finir l’école et manger un fruit. Nous nous disions que si on restait suffisamment longtemps devant ce point d’eau, nous aurions la possibilité d’observer les animaux venant s’y rafraichir. On l’espérait, mais on n’osait pas vraiment le dire, nous aimerions quand même voir un de ces félins, un de ces prédateurs tant redouté. Mais en arrivant, ce sont simplement deux Rhinos se baignant, allongés dans la « piscine » que nous trouvons.

9-rhino-piscine

Puis, soudainement, ils se lèvent et approche petit à petit de leur cousin, notre Rhino. Nous finissons par les avoir à moins de 10m de notre fenêtre pour les observer, comme jamais on n’aurait imaginé pouvoir le faire.

10-rhino-proche-3

10-rhino-proche-2

10-rhino-proche-1

Subitement, Claire s’agite à la fenêtre de la capucine, venant de se réveiller de la sieste et nous interpelle. Oui, c’est bien cela, un félin est en approche du point d’eau. Il nous faut l’observer quelques secondes pour en être sûrs, c’est un Léopard ! Mais quelle chance incroyable nous avons depuis notre arrivée dans ce parc. Nous l’espérions, puis nous l’avons… les enfants autant que les parents, nous sommes tous excités comme des puces mais devons garder notre calme pour ne pas l’effrayer. Car nous le remarquons, dès que nous faisons un peu trop de bruit, il regarde dans notre direction. Ça y est, nous sommes en face de notre premier léopard !

11-leopard-1

11-leopard-2

En rentrant au camping, après une deuxième journée à nouveau super remplie et fructueuse, nous faisons deux derniers petits arrêts « observation ». Le premier, c’est pour un lion mâle, rien que cela. Il est couché là, se repose comme un pacha. Puis le deuxième, c’est pour voir un super mignon bébé rhino. Une espèce de modèle réduit trop chou de son énorme parent. On n’aurait pas cru qu’un bébé rhino nous ferait tant craquer…

12-lion-1

12-lion-2

13-bebe-rhino

 

4 réflexions sur “Le Kruger Park, un début de rêve. Partie 1 – Du 4 au 5 septembre 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s