KL, notre dernière expérience de fou hors d’Europe. Du 16 au 20 mai 2017

KL, comme les locaux nomment Kuala Lumpur, est une ville gigantesque dans laquelle se mélangent diverses ethnies, cultures et religions dans une paix exemplaire aujourd’hui. KL c’est aussi un lieu où se déplacer, visiter, nous demande passablement d’énergie. Il fait lourd, le trafic est dense, et la pollution donne parfois des petites réactions respiratoires. C’est pour cela que nous finirons nos quatre jours ici en ayant visité la moitié à peine de ce que nous voulions. Nous avons raté notamment le quartier futuristique de Putrajaya et sa mosquée. Mais ce rythme lent nous a aussi donné la possibilité de bien s’imprégner des lieux que nous avons visités.

Le jour de notre arrivée dans la ville depuis les Cameron Highlands, nous commençons par faire le plein au supermarché avec des produits équilibrés et surtout de la salade qui nous maque tellement. Nous profitons de la trouvaille Airbnb de Claire pour le reste de cet après-midi. L’avantage de ce site internet, lorsque l’on est 5 comme nous, c’est que le surcoût par rapport à un hôtel standard est minime et lorsque l’on voit la différence de confort on se dit même que c’est drôlement bon marché. Notre premier arrêt se fait donc dans la Tour Platinum, au 37ème étage et la piscine à débordement se situe, elle, au 51ème.

Les jours suivants, nous visitons quelques endroits que nous allons beaucoup apprécier pour la plupart. KL est vraiment une ville sympathique et accessible. En plus, l’application Uber nous fait économiser des heures de transport pour un coup identique aux transports en commun, à nouveau puisque nous sommes 5. La première visite se fait au Merdeka Square. Autour de celui-ci, se trouve KL city museum, le textile museum et l’ancien bâtiment de l’administration britannique. Le Square lui-même, était utilisé par les notables britanniques comme terrain de Polo et le club (restaurant/Pub) était réservé aux hommes, ce qui est d’ailleurs le cas encore aujourd’hui.

Le KL City Museum que nous visitons est assez incroyable. Très petit en taille, il permet de connaitre un peu plus l’histoire de la ville grâce notamment aux services du guide dont le travail est inclus dans le prix d’entrée raisonnable. Mais la partie la plus impressionnant, la première étant plutôt instructive, c’est l’énorme maquette de la ville de KL et le show lumineux ainsi que la projection vidéo de la salle supérieure. Le but de ce petit musée est bien de faire connaitre l’histoire de la ville, mais encore plus d’y penser le futur développement urbain au travers de cette maquette est diverses études que le propriétaire réalise.

Juste à côté, nous nous engageons dans le textile museum. Gratuit, il donne quelques explications sur les techniques traditionnelles et actuelles, et fait découvrir quelques réalisations.

Bien que KL ne soit vraiment pas pensé pour les piétons ; manque de trottoir, travaux renvoyant sur une chaussée au trafic élevé ; c’est à pied que nous nous déplaçons pour visiter les différents endroits. Et sans le vouloir, Amélie va mettre son pied dans du ciment frais nous obligeant à demander un sceau d’eau aux ouvriers.

La Mosquée Jamek est le point suivant sur notre route… mais encore une fois, les travaux dans la ville nous perturbent autant l’accès que la vue. Pourtant, que le coup d’œil doit être beau sans ceux-ci.

Et nous finiront les visites du mercredi par le central market. Marché couvert de KL, on y trouve tout un tas d’artisans, de la nourriture chinoise, des habits. C’est un peu le supermarché aux souvenirs pour les touristes, mais l’ambiance y est sympathique et il y a de quoi se faire plaisir. Nous y passerons d’ailleurs un bon moment, Claire faisant quelques emplettes, les enfants écrivant sur des grains de riz leur prénom et Jimmy dessinant un dragon avec un dessinateur chinois. Quant à moi, je discuterai un bon moment de notre voyage avec de sympathique français. Puis, de retour au Platinum, nous faisons un saut dans la piscine avec vue sur les tours.

Jeudi, il est déjà temps de changer d’appartement, mais avant cela nous faisons, Jimmy et moi, une petite séance de fitness dans la salle du 51ème étage. Il faut dire que c’est assez atypique comme vue lors d’une séance de fitness.

Nous bougeons dans notre nouvel appartement dans la résidence Regalia dans en fin de matinée. Alors ici, la piscine n’est « qu’au » 37ème étage et notre appartement au 24ème. Claire s’y sent beaucoup mieux du coup, elle a moins de sensation de vertige. En plus, la piscine est entourée par une barrière vitrée, ce qui la rend plus sûre mais moins impressionnante, forcément. Ce que nous aimons beaucoup en ayant changé de lieu de vie, c’est que nous avons une nouvelle perspective sur la ville. Avec la Platinum, nous étions en plein dedans, au milieu des buildings. Ici, nous nous retrouvons un peu à l’écart et profitons d’une vue d’ensemble, presque encore plus belle qu’avant. Comme le temps passe vite, nous ne visiterons que le Chinatown après avoir mangé à l’Old China Café, un excellent restaurant qui ne sert pas forcément de la nourriture chinoise mais un mélange Indo-chino-malaisien. Le quartier de chinatown n’a rien de spécial à offrir en terme culturel, mais si vous cherchez des contrefaçons en tout genre ; montres, électronique, habits, etc. ; alors c’est l’endroit parfait.

Notre rythme est vraiment lent dans cette ville, la chaleur nous poussant régulièrement dans un état de fatigue nous incitant à retourner à notre appartement. En plus, ce soir nous sommes invités par Patrick et San, que nous avions rencontré aux Iles Perhentian. Ce couple adorable est americano-malaisien. Lui est arrivés en Malaisie il y a 25 ans et dirige une société actif dans les réseaux en tous genres. Et ce soir, ils nous invitent sur la côte Ouest à une heure de KL environ. Nous y visitons d’abord un fort de la deuxième guerre mondiale dont la principale attraction est les singes qui viennent vous réclamer de la nourriture. Il est vrai qu’ils sont adorable, mais si nous avons profité du spectacle grâce à d’autres touristes les nourrissant, nous refusons de nous prêter au jeu car on le sait bien, il n’est pas bon de le faire… Mais nous avons eu beaucoup de fun et leur bébé tout jaune nous ont fait craquer.

C’est dans un restaurant au bord de l’estuaire que Patrick et San nous emmènent souper. Le cadre est super sympa et la nourriture excellente. La spécialité, ici, c’est les fruits de mer et le poisson. Nous mangerons notre premier crabe entier en fracassant la coque au marteau. Claire a été conquise, moi un peu moins. Je me suis rabattu sur tout le reste qui était excellent, des crevettes au poulpe, comme du poisson Yam de légumes.

Mais la soirée ne se termine pas ainsi, non. Patrick et San nous ont réservé une surprise. Nous nous rendons au bord de l’estuaire, un peu plus en amont que le restaurant, pour y faire un tour en barque le long des mangroves qui abritent une espèce rare de lucioles. Ces dernières ont pour particularité de briller de manière synchronisée, donnant l’impression d’observer un sapin de Noël garni de guirlandes lumineuses. Le spectacle est magique est nous passons un moment incroyable, inattendu. Malheureusement, ce que les yeux voient dans la nuit, notre appareil photo ne l’enregistre pas.

Jeudi, nous ne ferons qu’une seule visite au Bird Park de Kuala Lumpur. Comme à notre habitude, si les gens nous ont dit que deux heures serait suffisent pour le visiter, et bien nous, nous en avons pris quatre. L’entrée est assez chère mais les enfants y ont énormément de plaisir.

Pour notre dernier soir avant de nous rendre à l’aéroport demain, San et Patrick nous invitent à nouveau au restaurant, mais plus proche de la ville cette fois-ci. C’est un restaurant aux multiples cuisines ; asiatique, indienne, européenne ; et ils nous ont emmené ici car nous leur avions expliqué que les enfants en avait des fois marre de la nourriture locale. Donc Jimmy a pu commander un steak et les filles une pizza, ils sont tous aux anges ! Quant à nous, les adultes, nous passons une superbe soirée. San et Patrick sont absolument adorables et de très agréable compagnie. Nous apprenons beaucoup de chose sur la Malaisie grâce à eux. Nous les attendrons maintenant en Suisse, de retour chez nous, car comme ils voyagent beaucoup nous leur avons dit que la prochaine fois ce serait pour nous.

12 san et patrick

Et voici qu’arrive ce fameux dernier jour, le seul nous séparant encore de fouler le sol du vieux continent… nous le passons à KL en partie, revisitant chinatown et central market pour dépenser les derniers ringgits et ramener plein de souvenirs avec nous. Nous serons accueillis en fin de journée chez une famille qui vit dans l’immeuble où nous séjournions. Nous avions laissé nos sac-à-dos chez eux. Ils cuisinent dans leur appartement pour de la livraison de repas à domicile. Du coup, c’est également chez eux que nous mangeons notre repas du soir avant de nous rendre à l’aéroport.

13 souper

C’est à 1:55 du matin que nous décollons et disons ainsi un premier au revoir à notre périple de 3 ans, avec un gros pincement au cœur mais aussi avec une joie immense de retrouver nos amis et la famille dans un petit mois…

IMG_5573

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s