On écoute notre cœur ! Du 26 au 28 février 2017

Cela fait à peine deux semaines que nous sommes en Namibie et, pourtant, nous avons déjà vu un paquet de splendides paysages. On ne nous avait pas menti, ce pays a quelque chose d’unique, spécialement lorsque l’on parle de ses dunes de Sossusvlei. La gentillesse des namibiens est aussi à relever. Mais cela fait quelques jours que quelque chose nous trotte dans la tête ; et si nous retournions en Afrique du Sud ?

Cette idée peut paraître folle, mais elle donne tout son sens lorsque l’on se met à écouter son cœur et les arguments qui en viennent. Depuis la nouvelle pour nos visas à Cape Town, il y a comme une déception qui nous habite, je m’explique : Si nous tournons en Namibie et au Botswana maintenant, il n’est pas sûr que nous puissions encore visiter l’Afrique du Sud après puisque nos 90 jours annuels seraient dépassés et que nous serions tributaires du douanier pour obtenir plus de 7 jours de transit. Et nous comptions vraiment sur l’idée de pouvoir visiter encore quelques parcs sud-africains. Nous avions quitté ce pays pour la Namibie puisque Sébastien nous y rejoignait, et c’est absolument avec un immense plaisir que nous l’avons fait. Mais Comme nous sommes à Windhoek, donc finalement pas si loin d’un retour en Afrique du Sud (800km), on s’est permis d’écouter notre cœur et les arguments suivant :

  1. L’envie de revenir dans un pays où nous avons l’impression de ne pas avoir eu le temps de faire ce que nous devions y faire
  2. Nous sommes venus en Afrique avant tous pour les animaux qui s’y trouvent. Et pour cela, l’Afrique du Sud est bien garnie, et pour bien moins cher que la Namibie et Le Botswana, d’autant plus que nous avons le passe WildCard.
  3. Dans le Nord de la Namibie, proche de l’Angola, il semblerait que la possibilité, même petite, d’attraper la malaria est présente.
  4. Actuellement, le Caprivi strip et le Botswana croule sous des trombes d’eau est de nombreuses inondations ont coupé les routes. Des connaissances néerlandaises sont bloquées actuellement entre deux routes coupées.
  5. Dû aux inondations, les routes du Botswana sont rendues « dangereuses » car les nombreux nids d’autruches sont remplis d’eau et il est impossible d’en définir la profondeur

C’est donc décidé, nous descendons à nouveau sur l’Afrique du Sud et si le cœur nous en dit le moment venu, nous remonterons au Botswana et en Namibie plus tard.

Cette décision c’est finalisé dimanche, le jour suivant le départ de Seb. Nous avons passé l’ensemble de cette journée à bichonner notre Rhino, à le nettoyer dedans comme dehors, à faire quelques entretiens techniques, et ça nous a fait drôlement du bien. Nous reprenons la route lundi matin, mais commençons par faire deux arrêts techniques à Windhoek pour réparer nos deux roues de secours plates, et recoller le pare-brise qui tient grâce à une spanset ! Une des deux roues est réparable facilement car ce n’est que la valve qui s’était éventrée. La deuxième a, malheureusement plus souffert. Le chef d’atelier me dit que le trou est trop gros pour le réparer de manière fiable mais accepte de le faire lorsque je lui dis que je ne l’utiliserai qu’en cas d’urgence. Nous repartons avec deux roues utilisables pour 10 francs. Ensuite, c’est chez Namibia Glass que nous allons recoller le pare-brise. Cela nous prendra 4h, car le chef d’atelier nous dit que c’est sûrement une des raisons qui a fait que la précédente colle n’a pas tenu, le fait que l’autre atelier nous ait laissé partir à peine une heure après la pose…

Voilà, nous pouvons maintenant y aller, en route pour l’Afrique du Sud. Nous nous dirigeons vers la douane de Nakop et faisant escale vers Asab pour la nuit. La route se passe sans difficultés et nous nous présentons à la douane mardi en fin d’après-midi. En la preuve que notre décision était la bonne, nous aurons même droit à une surprise en Afrique du Sud…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s